Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers de l'immobilier

Domaines : BTP - Architecture, Commerce - Immobilier, Droit
Avril 2013
Voir le dossier complet

Les métiers de la gestion de biens immobiliers

Ce domaine concerne aussi bien la gestion d'une copropriété (syndic de copropriété) que la gestion de biens pour le compte de propriétaires uniques, qu'ils soient particuliers, sociétés foncières ou investisseurs institutionnels (administration de biens, gestion locative).

Syndic de copropriété

La désignation d'un syndic est obligatoire dans toutes les copropriétés. Le syndic de copropriété gère, dans ses différents aspects financiers, les parties communes et les équipements collectifs (ascenseurs, halls d'entrée, cages d'escalier, etc.) d'un bien immobilier, pour le compte de ses différents copropriétaires. La durée de son mandat et son renouvellement se décident en assemblée générale.

Le syndic de copropriété exerce un métier varié, émaillé de nombreux conflits à régler. Celui-ci exige de la rigueur, ainsi que le sens de la négociation et des responsabilités : le syndic doit gagner la confiance des copropriétaires en servant au mieux leurs intérêts, et aussi savoir obtenir les meilleurs tarifs et les délais les plus rapides. Enfin, ce métier demande une grande disponibilité (horaires irréguliers et tardifs en raison des réunions de chantier et des assemblées générales).

Vous pouvez devenir syndic de copropriété avec un BTS professions immobilières (bac + 2).

Après un bac + 2, vous pouvez également poursuivre vos études vers une licence professionnelle en immobilier (bac + 3). Par exemple, la licence pro spécialité management et droit des affaires immobilières (IUT de Marne-la-Vallée, site Meaux).

Pour des postes de gestion immobilière plus complexe, un diplôme de niveau bac + 5 est souhaitable.

A l'université, vous pouvez envisager un master professionnel ou de recherche. On peut citer le master pro droit immobilier public (Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) ; droit immobilier et de la construction (Panthéon Assas) ; ingénierie immobilière - gestion de biens ( Paris-Est Marne-le-Vallée), etc.

Par ailleurs, des écoles spécialisées et privées préparent à des diplômes dans le domaine de l'immobilier.
L’Ecole spéciale des travaux publics du bâtiment et de l'industrie (ESTP) de Cachan, propose, par exemple, un mastère spécialisé maîtrise d'ouvrage et gestion immobilière de niveau bac + 6.

Le CNAM en partenariat avec l’Institut d'études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l'habitation, propose une certification de spécialiste des techniques juridiques et économiques de l'immobilier (diplôme de l'ICH) de niveau bac + 4.

Enfin, pour exercer le métier de syndic de copropriété, tout professionnel doit être titulaire de la carte professionnelle "gestion immobilière", délivrée par la Préfecture du département. Elle est valable 10 ans. Lors du dépôt de son dossier, le demandeur devra notamment justifier d'un niveau de formation ou d'années d'expérience.

Qu'elles soient indépendantes ou affiliées à de grands groupes, les sociétés immobilières (administrateurs de biens, agences immobilières, syndics) recrutent des professionnels.

 

Pour aller plus loin

Quels sont les critères d'obtention de la carte professionnelle ?

Cette carte, obligatoire pour exercer les professions réglementées d'agent immobilier, d'administrateur de biens et de syndic de copropriété (loi Hoguet du 2 janvier 1970), est attribuée en fonction des diplômes et/ou de l'expérience et suppose un casier judiciaire exempt d'incapacité ou d'interdiction d'exercer.

Trois voies d'accès sont envisageables :

- accès direct avec un diplôme d'Etat de niveau bac + 3 sanctionnant des études juridiques, économiques ou commerciales, un BTS professions immobilières, un diplôme de l'institut d'études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l'habitation (CNAM), un diplôme ou un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNPC) d'un niveau équivalent à bac + 3 et sanctionnant des études de même nature ;

- accès mixte avec un bac ou équivalent (domaine juridique, économique ou commerciale) associé à 3 ans d'activité salariée à temps plein dans un organisme d'HLM, un établissement relevant d'un titulaire de la carte professionnelle, chez un notaire se rattachant à une activité immobilière ;

- accès sans diplôme avec 10 ans d'expérience en tant que salarié ou 4 ans en tant que cadre dans le secteur immobilier.

Une fois obtenue, la carte professionnelle est valable pendant 10 ans.

Voir la fiche détaillée.

Administrateur de biens / Administratrice de biens

L'administrateur de biens, appelé également gestionnaire de patrimoine ou gérant d'immeubles, est mandaté pour gérer des biens immobiliers, dont des immeubles, des maisons, des hôtels ou des boutiques, ceci pour le compte de propriétaires privés ou de syndics de copropriété.

Ce métier très prenant exige une grande disponibilité : entre les visites d'immeubles, les travaux à contrôler et les imprévus à régler, les horaires sont souvent élastiques ! Les intérêts des propriétaires, locataires et mandataires divergeant la plupart du temps, trouver un accord demande aussi de grandes qualités de négociateur. Enfin, ce métier exige d'être rigoureux et au fait des techniques du bâtiment.

Après l'obtention d'un bac, le BTS professions immobilières, de même que le DU Diplôme supérieur d'administration de biens, vous donnent un niveau bac + 2. Le 1er se prépare en école publique ou privée, le 2e uniquement à l'université de Lyon III.

Une formation à bac + 2 en comptabilité suivie d'une formation en immobilier peut aussi vous ouvrir les portes du métier.

Une poursuite d'études vers une licence professionnelle en immobilier (bac + 3) est possible. On peut citer la licence pro carrières de l'immobilier (IUT d'Evry) et la licence pro management et droit des affaires immobilières (IUT Marne-la-Vallée).

Pour vous voir confier plus rapidement des responsabilités, il vous est donc recommandé d'obtenir un diplôme bac + 5.

A l'université, vous avez le choix entre différents masters professionnels : master pro droit privé spécialité droit immobilier et de la construction (Paris II) ; droit, sciences de gestion, science politique mention droit immobilier public (université Versailles St Quentin-en-Yvelines), etc.

Des écoles spécialisées et privées préparent à des diplômes ou permettent de se spécialiser dans le domaine de l'immobilier.

L'EFAB, Ecole française des administrateurs de biens, propose, par exemple, un 3e cycle en management des activités immobilières (niveau bac + 5), après un bac + 3 /+4.

A l'ESPI, Ecole supérieure des professions immobilières (ESPI), il est également possible de préparer un master spécifique.

L'ICH, Institut d'études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l'habitation, délivre un certificat d'études juridiques immobilières.

A bac + 6, vous pouvez obtenir un mastère spécialisé (MS), tel le mastère maîtrise d'ouvrage et gestion immobilière (ESTP Paris).

Par ailleurs, la profession d'administrateur de biens étant réglementée, il faut être titulaire d'une carte professionnelle pour exercer, renouvelable tous les ans. Celle-ci est délivrée par la Préfecture de police.

Les cabinets de gestion et d'administration de biens sont ceux qui offrent le plus d'emplois, notamment aux jeunes diplômés.

Les agences immobilières qui s'occupent de la gestion de biens embauchent des débutants.

 

Pour aller plus loin

Dans le domaine du logement social, des professionnels sont chargés de la gestion d'un ensemble d'immeubles et de logements sociaux. Leur rôle est assez proche au quotidien de celui d'un administrateur de biens senior. Ils gèrent les budgets, programment et suivent les travaux de maintenance, de rénovation et d'amélioration du cadre de vie. Ils représentent aussi leur employeur auprès des pouvoirs publics locaux.

Ce métier de gestionnaire de logement social demande de solides compétences en gestion et des capacités d'encadrement, d'animation d'équipe et de communication.

Vous pouvez y accéder à l'issue d'une école de commerce ou spécialisée dans l'immobilier (ESPI, ICH, etc.), ou encore après des études universitaires en gestion.

Ce métier, qui n'est pas directement ouvert aux débutants, requiert au préalable une première expérience de la gérance immobilière.

Voir la fiche détaillée.

Aller à la page précédente
Page :123456
Aller à la page suivante