Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers de l'électricité-électronique

Domaines : BTP - Architecture, Industries
Avril 2014
Voir le dossier complet

Electriciens et électroniciens du bâtiment

Plus de la moitié des électriciens/électroniciens du bâtiment conçoivent et installent des réseaux électriques. Les autres travaillent dans le domaine de la maintenance (19 %), des technologies de l'information et de la communication (14 %), et du génie climatique (10 %).

Agent de maintenance en génie climatique / Agente de maintenance en génie climatique

Dans les logements, bureaux, usines ou parcs d'équipements des villes ou départements, l'agent de maintenance en génie climatique entretient les équipements thermiques. Il assure leur mise en service, effectue les réglages et surveille leur fonctionnement.

Ce professionnel doit savoir s'adapter à l'évolution des nouvelles technologies. Pour exercer ce métier, il ne faut pas craindre la chaleur car le travail se déroule souvent dans des lieux très chauds. Mieux vaut-il aussi être prudent car ce métier peut s'avérer dangereux, notamment en cas de fuite de vapeur d'eau brûlante. Enfin, il faut savoir interpréter de façon logique et méthodique les différentes pannes pour prendre les bonnes décisions rapidement.

Le CAP installateur thermique vous offre un premier niveau d'accès aux métiers de la maintenance.

Suite à la réforme de la voie professionnelle, le BEP techniques des installations sanitaires et le BEP techniques du froid et du conditionnement d'air ne sont plus proposés depuis la rentrée 2009.

A la place, vous pouvez préparer un bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP .
Cette formation est, du reste, la mieux adaptée à l'exercice du métier.

Les entreprises fabriquant des équipements thermiques embauchent le plus grand nombre d'agents de maintenance en génie climatique.

Les entreprises de réparation de matériel thermique où les services après-vente des fabricants recrutent des agents de maintenance.

Dans l'industrie thermique , les places d'agents de maintenance, appelés dans ce secteur conducteur de chaufferie, sont en très petit nombre.

Voir la fiche détaillée.

Electricien d'équipement / Electricienne d'équipement

L'électricien d'équipement est un ouvrier spécialisé dans les installations électriques des logements, des bureaux, des commerces, des hôpitaux ou encore des entreprises industrielles. De plus en plus, il installe des réseaux de communication et des équipements à commande automatique de domotique.

Les différentes activités de l'électricien d'équipement exigent habileté manuelle, esprit d'initiative et sens des responsabilités (le moindre disfonctionnement électrique peut être très dangereux !).

Le CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques est le diplôme de base de cette profession. Il se prépare en 2 ans après la 3e.

Après le CAP, vous pouvez préparer, en 2 ans, un BP installations et équipements électriques (niveau bac).

Par ailleurs, 2 bacs vous permettront de développer vos compétences en électricité : le bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants et le bac pro maintenance des équipements industriels. Ils se préparent en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques.

A bac + 2, le BTS électrotechnique vous permet d'accéder rapidement à des fonctions d'encadrement.

Les entreprises de type artisanal sont une source importante d'emplois pour les monteurs-électriciens.

Les PME prenant en charge des chantiers de bureaux et de logements collectifs offrent aussi du travail aux électriciens d'équipement.

Pour réaliser des projets d'ampleur importante, des entreprises mettent en place leurs propres équipes d'électriciens.

Voir la fiche détaillée.

Monteur en installations thermiques / Monteuse en installations thermiques

Le monteur en installations thermiques est un ouvrier qualifié qui installe les systèmes de chauffage et de climatisation. Il effectue également la maintenance de ces installations.

Les différentes activités du monteur en installations thermiques exigent méthode et autonomie. Il faut aimer le changement et les déplacements pour apprécier ce métier car les horaires sont variables et les lieux d'exercice changent chaque jour ou presque.

Le CAP installateur thermique est le 1er niveau d'accès à la profession.

Ce diplôme en poche, vous pouvez vous spécialiser en 1 an en préparant la MC maintenance en équipement thermique individuel.

Par ailleurs, deux baccalauréats peuvent vous conduire au métier de monteur en installations thermiques : le bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques et le bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques. Tous deux se préparent en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après un CAP du domaine.

Au niveau du bac toujours, il existe également un BP monteur en installations de génie climatique, qui se prépare en 2 ans après le CAP.

Les débouchés, pour le monteur en installations thermiques, se trouvent principalement dans les PME d'installation en génie climatique ou de maintenance.

Les grandes entreprises du BTP font parfois appel au monteur en installations thermiques

Voir la fiche détaillée.

Chef de chantier en installations électriques

Le chef de chantier en installations électriques prépare le travail sur les chantiers, définissant le matériel nécessaire et répartissant le travail entre les monteurs électriciens. Le chantier en cours, il contrôle la qualité du travail jusqu'à son achèvement.

Pour mener à bien ses différentes missions, le chef de chantier en installations électriques doit être organisé et polyvalent. Il fait preuve également d'une solide énergie pour animer son équipe.

Pour exercer en tant que chef de chantier en installations électriques, un diplôme est rarement suffisant. Il faut généralement compter plusieurs années d'expérience professionnelle sur les chantiers avant d'occuper un tel poste.

Le CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques, qui se prépare en 2 ans après la 3e, constitue le 1er niveau d’entrée dans la profession.

Le bac pro ELEEC (électrotechnique, énergie, équipements communicants), accessible en 3 ans après une classe de 3e, ou en 2 ans après un CAP, offre une bonne insertion professionnelle.

Mais un diplôme de niveau bac +2 se révèle indispensable pour encadrer une équipe de travail. Les titulaires d’un bac techno STI2D ou bac pro ELEEC (obtenu avec mention « bien » ou « très bien »), peuvent compléter leur formation en préparant le BTS électrotechnique.

Enfin, pour accéder au DUT génie électrique et informatique industrielle, un bac S ou bac STI2D spécialité « énergies et environnement » ou spécialité « systèmes d’information et numérique » est nécessaire.

Les entreprises d'équipements électriques du bâtiment constituent les premiers employeurs potentiels des futurs chefs de chantier.

Il est aussi possible de postuler auprès des entreprises d'ingénierie électrique, spécialisées dans l'installation d'unités industrielles de production : alimentation électrique, distribution de courant...

Voir la fiche détaillée.

Monteur, agent de maintenance des ascenseurs / Monteuse, agente de maintenance des ascenseurs

Le monteur d'ascenseurs installe de nouveaux ascenseurs dans des immeubles anciens ou en construction, des lieux publics, des usines, etc. L'agent en maintenance d'ascenseurs assure la maintenance préventive et les dépannages.

Les appareils, qui peuvent être très différents, nécessitent des compétences techniques variées et une grande rigueur, la vie des utilisateurs étant en jeu. Cette activité professionnelle exige, en outre, une très bonne condition physique (en raison du port de lourdes charges) et de ne pas souffrir du vertige.

La majorité des recrutements se fait au niveau du bac .

A noter, suite à la réforme de la voie professionnelle, le BEP métiers de l'électrotechnique n'est plus proposé depuis la rentrée 2009.

A la place, vous pouvez préparer le bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants ou le bac pro maintenance des équipements industriels, en 3 ans après la 3e.

Le bac techno STI spécialité génie électrotechnique demande 3 ans d'études - en passant par une seconde générale et technologique - après la classe de 3e.

Le bac en poche, vous pouvez complèter votre parcours en suivant une formation spécifique centrée sur les techniques particulières à l'ascenseur, organisée en partenariat avec la profession.

Ce type de formation se déroule en lycée professionnel, ainsi que dans certains établissements de formation comme les GRETA, AFPA, CCI.

Des formations sont également dispensées dans les centres de formation internes des grands fabricants et installateurs d'ascenseurs (Koné, Otis, Schindler, Thyssen Krupp...).

A bac + 2, le BTS maintenance industrielle (après un bac pro ou un bac STI) peut faciliter votre insertion professionnelle.

Les principaux recruteurs sont les sociétés d'installation ou de maintenance d'ascenseurs.

Mais les entreprises spécialisées dans les escaliers roulants constituent également un débouché intéressant.
Elles recherchent, en effet, des spécialistes de la maintenance de systèmes automatiques.

L'évolution de la réglementation et le vieillissement d'une grande partie du parc des ascenseurs notamment en IDF induit des besoins importants pour les années à venir.

Technicien en génie climatique / Technicienne en génie climatique

Le technicien en génie climatique est chargé d'installer, de régler et de réparer les systèmes de chauffage et de climatisation dans les immeubles ou les bureaux. Ses fonctions sont variées et diffèrent selon l'endroit où il travaille. Il peut effectuer des études de faisabilité, organiser et suivre un chantier, réaliser des essais et mettre en service le matériel ou encore négocier des contrats.

Cette profession exige polyvalence et autonomie. Les installations et les réparations à effectuer étant toutes très différentes, le technicien en génie climatique doit aussi faire preuve d'une certaine adaptabilité.

Deux bacs pro constituent un premier niveau d'accès à cette profession : le bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques et bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques. Ils se préparent en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après un CAP du domaine.

Niveau bac toujours, il existe un BP monteur en installations de génie climatique qui s'obtient en 2 ans notamment dans le prolongement d'un CAP.

Les titulaires d'un bac pro ou d'un bac S ou STI2D peuvent poursuivre en préparant, en 2 ans, un BTS fluides, énergies, environnements (EEE). Il existe également un DUT génie civil orientation maîtrise énergétique et environnementale (MEE).

On peut compléter sa formation par une licence pro « ingénierie de l’efficacité énergétique des bâtiments » (Versailles Saint-Quentin en Yvelines) ; « bâtiment à basse consommation énergétique » (Paris-Est Marne-la-Vallée) ; etc.

La plupart des techniciens en génie climatique exercent dans le secteur du BTP (bâtiment et travaux publics). Ils travaillent pour le compte d'entreprises d'installation ou de maintenance en génie climatique.

Les bureaux d'études embauchent des techniciens pour réaliser des études de faisabilité et les dessins des plans techniques.

Voir la fiche détaillée.

Technicien frigoriste / Technicienne frigoriste

Le technicien frigoriste est un spécialiste du froid. Il participe au développement, à l'installation et à l'entretien de systèmes réfrigérés : réfrigérateurs, chambres froides, camions frigorifiques, vitrines réfrigérées, bacs spéciaux ou climatisation de grands espaces.

Ce métier est caractérisé par de nombreux déplacements, que ce soit pour suivre un chantier d'installation ou pour effectuer un dépannage. Les systèmes frigorifiques étant aussi potentiellement dangereux, une grande vigilance est nécessaire lors des installations ou dépannage afin d'éviter tout incident. Enfin, utilisant de nombreux appareils de surveillance et de mesure sophistiqués, le technicien frigoriste doit fréquemment se former à de nouvelles technologies.

Vous pouvez accéder à ce métier avec un bac pro, en l'occurrence le bac pro technicien du froid et du conditionnement de l'air, le bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques ou encore le bac pro maintenance des systèmes énergétiques et climatiques.

Ces bacs sont accessibles en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après un CAP du secteur comme le CAP froid et climatisation.

Après avoir obtenu un bac technologique STI2D, un BP monteur en installations de génie climatique, un BP monteur dépanneur en froid et climatisation (hors Ile-de-France) ou un des bacs pro, vous pouvez envisager de poursuivre vos études en BTS fluides, énergies, environnements option C génie frigorifique ou en DUT génie thermique et énergie.
En effet, les diplômes de niveau bac + 2 sont une bonne porte d'entrée dans la profession.

Après un bac + 2, vous pourrez également préparer en un an une licence professionnelle, par exemple, en Ile-de-France la licence pro logistique spécialité management de la chaîne du froid (Université Paris-Est Marne-la-Vallée).

Les constructeurs d'équipements frigorifiques recrutent des techniciens frigoristes.
Ils sont souvent spécialisés dans les réfrigérateurs de ménage, les équipements de froid industriels, les systèmes de climatisation.

De nombreux postes sont proposés dans la maintenance et le dépannage d'équipements pour les particuliers, les industriels et les commerçants.

Des structures de grande taille possédant leurs propres équipes de maintenance (aéroports, gares, grandes surfaces, etc.) ont également des besoins en personnel qualifié.

Voir la fiche détaillée.

Technicien d'intervention clientèle mixte / Technicienne d'intervention clientèle mixte

Sans lui, l'entreprise EDF (Electricité de France) ne pourrait pas fournir d'électricité ! Raccordement des usagers au réseau électrique, mise en service et entretien des installations, contact avec la clientèle : le technicien d'intervention clientèle mixte est un professionel de terrain.

Salarié d'un centre de distribution EDF, le technicien d'intervention assure la gestion technique et commerciale d'une zone géographique équivalente à la taille d'un département. Il s'y déplace en voiture de service et travaille au contact de la clientèle.

Le métier, très physique, exige une certaine robustesse. Il faut aussi être rigoureux et avoir le sens des responsabilités car l'électricité peut être très dangereuse !

EDF vous recrute à partir du CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques, mais un bac pro, comme le bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants, est plus apprécié pour ce poste. Ce diplôme se prépare en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP, notamment dans les CFA d'EDF, en alternance.

Vous pouvez envisager d'enchaîner par un BP installations et équipements électriques qui donne le niveau bac.

Enfin, le bac STI2D peut aussi être préparé pour accéder à ce métier.

Les centres de distribution d'EDF recrutent régulièrement sur candidature spontanée. Après un entretien, les candidats sont soumis à un essai professionnel.

Il est également possible d'entrer dans l'entreprise par la voie de l'apprentissage en préparant un bac professionnel dans l'un des CFA d'EDF.

Voir la fiche détaillée.

Domoticien / Domoticienne

Le domoticien est un technicien de haut niveau chargé d'intégrer des matériels automatiques dans des habitations ou des bureaux. Il joue un rôle de conseiller en matière d'énergie, de communication, de système de sécurité et d'appareillage améliorant le confort.

Le technicien en domotique possède des qualités d'écoute et d'analyse pour cerner les besoins des clients et proposer des solutions adaptées. Son savoir-faire technique (l'informatique et l'électrotechnique sont ses principaux outils) se double de compétences commerciales lorsqu'il doit réaliser des études de marché ou répondre aux appels d'offres.

Les titulaires d'un bac STI2D ou bac S ou éventuellement d’un bac pro système électroniques numériques (obtenu avec mention « bien » ou « très bien ») peuvent préparer, en 2 ans, le BTS domotique. Ce diplôme permet d'entrer directement dans la vie active.

Dans une moindre mesure, le BTS électrotechnique et le BTS fluides, énergies, environnements mènent aussi au métier de domoticien.

Après un diplôme bac + 2, une poursuite d’études vers la licence professionnelle (bac + 3) permet de se spécialiser. On peut citer, par exemple, la licence pro spécialité ingénierie de l’efficacité énergétique des bâtiments (IUT Mantes en Yvelines) ; spécialité domotique et immotique (Rouen) ; spécialité domotique la technologie au service du confort et de la sécurité des personnes (IUT d’Alençon), etc.

Les titulaires de licences mention EEA (électronique, électrotechnique et automatique) ou mention sciences pour l’ingénieur peuvent par la suite intégrer un master dans ce domaine, par exemple, le master spécialité automatique et traitement du signal et des images (Paris Sud) ou le master spécialité domotique immotique et réseaux intérieurs (Rennes 1).

Par ailleurs, Polytech (Montpellier 2) propose un diplôme d’ingénieur spécialité mécanique.

Les installateurs et les constructeurs négociants embauchent des domoticiens titulaires de BTS pour superviser les installations délicates.

Les bureaux de contrôle embauchent ingénieurs et techniciens pour les installations, la recherche et la commercialisation de leurs systèmes

Voir la fiche détaillée.

Aller à la page précédente
Page :1234