Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers de l'hôtellerie-restauration

Domaines : Agriculture -Agroalimentaire, Hôtellerie – Restauration - Tourisme
Octobre 2013
Voir le dossier complet

Les métiers de l'hôtellerie

Polyvalents dans les petits établissements indépendants, très spécialisés dans les grands hôtels, les professionnels de l'hôtellerie se mettent en quatre pour satisfaire la clientèle sur le plan de l'accueil, de l'entretien des chambres, de la gestion des réservations.

Femme de chambre / Valet de chambre

La femme de chambre, tout comme son homologue masculin, le valet de chambre, veille à la propreté des chambres de l'hôtel. Elle change les draps et les serviettes de toilette, puis remet de l'ordre dans les chambres et les couloirs après le départ des clients.

Comme tous les professionnels de l'hôtellerie, la femme de chambre doit avoir le sens du service et travailler avec application. Ses activités demandent également une certaine résistance physique, le niveau d'efficacité demandé étant de plus en plus élevé.

Vous pouvez vous former à cette profession en 2 ans après une classe de 3e, la plupart du temps par le biais de l'apprentissage.

Le diplôme le plus adapté est le CAP services hôteliers. Les CAP assistant technique en milieux familial et collectif et CAP maintenance et hygiène des locaux constituent une autre voie possible. Moins spécialisés, ils vous offrent la possibilité de travailler également dans d'autres catégories d'établissements collectifs (hôpitaux, crèches, etc.).

Les grands hôtels constituent les recruteurs traditionnels des jeunes femmes de chambre.

Il est aussi possible de postuler auprès de sociétés spécialisées dans le nettoyage.

Les établissements collectifs comme les hôpitaux, les maisons de retraite ou les maisons d'enfants proposent également des postes de femme de chambre.

Voir la fiche détaillée.

Lingère / Linger

La lingère assure le blanchissage, l'entretien et le rangement du linge. Elle effectue le nettoyage des vêtements confiés à la blanchisserie, par les clients d'un hôtel par exemple.

Pour exercer cette profession, il faut être particulièrement soigneux et réactif. Une bonne résistance est indispensable également car la lingère doit déplacer des paquets de linge très lourds et travaille le plus souvent debout.

Différents diplômes, préparés en 2 ans après la classe de 3e, vous permettent de devenir lingère. Il s'agit en premier lieu du CAP services hôteliers et du CAP métiers de la blanchisserie. Le CAP métiers de la mode vêtement tailleur et le CAP métiers de la mode vêtement flou sont également envisageables.

Accessible en 2 ans après un CAP, le plus souvent dans le cadre de la formation continue ou d'un contrat d'apprentissage, le BP maintenance des articles textiles option pressing (niveau bac) vous apporte une qualification supérieure très appréciée.

Il existe par ailleurs un bac pro métiers du pressing et de la blanchisserie qui vous permettra, à terme, d'encadrer et animer une équipe.

Les débouchés, pour la lingère, se situent d'abord dans l'hôtellerie.

De plus en plus d'établissements sous-traitent la blanchisserie à des sociétés spécialisées qui, par conséquent, recrutent des lingères.

Mais il est aussi possible de trouver des emplois de lingères dans les hôpitaux ou les maisons de retraite.

Voir la fiche détaillée.

Gouvernante

gouvernante_383x209.jpgLa gouvernante d'hôtel est responsable de la préparation et de l'entretien des chambres. Elle supervise le travail du personnel d'étage, notamment celui des femmes de chambre et des lingères

Au cours de sa carrière, elle est amenée à coordonner le travail des différentes équipes, ce qui implique de bonnes capacités d'organisation. Elle doit également être diplômate et perfectionniste.

Le CAP services hôteliers constitue le niveau minimum pour accéder à la profession de gouvernante après plusieurs années d'expérience en tant que femme de chambre.
Il se prépare en 2 ans après une classe de 3e.

A l'issue du CAP, il vous est recommandé de préparer, en 2 ans, le BP gouvernante, qui vous donne le niveau bac.

Le bac techno hôtellerie constitue une autre voie possible. Vous pouvez l'obtenir en 3 ans après la 3e en passant par une 2nde spécifique.

Enfin, le BTS hôtellerie-restauration option A mercatique et gestion hôtelière et le BTS responsable d’hébergement (diplôme à référentiel européen) sont des diplômes appréciés des dirigeants d'hôtels. Ils demandent 2 ans d'études après le bac.

Les hôtels de taille moyenne et les hôtels de luxe constituent les premiers employeurs de gouvernantes.

Les centres de vacances proposent aussi quelques postes.

Voir la fiche détaillée.

Concierge

Dans un grand hôtel, le concierge a pour mission de faciliter le séjour des clients et de répondre à toutes leurs demandes, même les plus originales. Il joue le rôle d'intermédiaire entre les clients et les différents services de l'hôtel, ainsi qu'avec les prestataires extérieurs.

A la réception, dans le hall ou les couloirs de l'hôtel, le concierge doit rester en permanence à la disposition des clients. Un hôtel fonctionne 24 h / 24 : il faut donc accepter de travailler la nuit. Et quelle que soit l'heure de la demande du client, il faut être souriant et poli. Vous devrez également faire preuve de discrétion et ne pas divulguer les manies ou exigences de votre clientèle.

Une formation bac + 2, par exemple le BTS hôtellerie-restauration option A mercatique et gestion hôtelière ou le BTS tourisme (remplace le BTS animation et gestion touristique locale et  BTS ventes et produits touristiques) est recommandée pour avoir accès à la profession. Un bac technologique hôtellerie peut être un atout pour accéder à ces diplômes.

Par ailleurs, la maîtrise d’au moins 2 langues vivantes dont l’anglais s’avère incontournable.

L'Institut de conciergerie internationale, école privée située à Paris, vous propose, en 1 an, une formation de concierge international de grand hôtel (reconnue au RNCP). Afin de pouvoir l’intégrer, vous devez être titulaire d’un bac + 2 ou avoir acquis une certaine expérience professionnelle.

L'hôtellerie de luxe constitue l'unique débouché pour les futurs concierges et les places y sont chères. Il faut souvent démarrer en bas de l'échelle.

Pour aller plus loin

Afin de répondre aux besoins spécifiques de formation de son secteur, l'Union nationale des concierges d'hôtels "les Clefs d'or" France, qui regroupe les concierges professionnels des grands hôtels, a récemment mis en place une formation certifiée niveau bac spécialement dédiée au métier de concierge d'hôtel, en partenariat avec le lycée public des métiers de l'hôtellerie et du tourisme d'Occitanie de Toulouse.

Voir la fiche détaillée.

 

Réceptionniste

Dans un hôtel, le réceptionniste accueille les clients et leur expose les différentes prestations offertes par l'établissement. Il règle les questions administratives liées à leur séjour et répond à leurs questions en matière de loisirs et de sorties. Il peut effectuer lui-même certaines réservations pour ses hôtes.

Premier contact du client avec l'hôtel, le réceptionniste doit être courtois, réactif et avoir une présentation impeccable. La connaissance d'une ou deux langues étrangères est indispensable, l'anglais étant pratiquement toujours exigé.

Le CAP services hôteliers, en 2 ans après la classe de 3e, constitue un premier niveau de formation pour devenir réceptionniste dans une petite structure mais il est préférable d’obtenir au moins le niveau bac pour accéder à la profession. Le bac techno hôtellerie, via une seconde spécifique et en 3 ans après la 3e, vous donne accès en 1 an à la MC accueil réception qui donne un niveau bac + 1.

Le BTS hôtellerie-restauration, option A mercatique et gestion hôtelière et le BTS responsable d’hébergement (diplôme à référentiel européen)  vous permettent d'avoir rapidement des responsabilités.

Les grandes chaînes hôtelières constituent le débouché principal pour les réceptionnistes débutants. Mais il est également possible de tenter votre chance dans l'hôtellerie indépendante.

Voir la fiche détaillée.

Directeur d'hôtel / Directrice d'hôtel

Le directeur d'hôtel a d'abord un rôle de gestionnaire. Il élabore le budget de l'établissement et fixe les objectifs financiers à atteindre. Mais il a aussi un rôle de management. Il organise le travail des différents services et se charge de la gestion des ressources humaines. Enfin, il joue le rôle d'ambassadeur de son établissement.

Les horaires sont irréguliers, il faut souvent travailler les dimanches et jours fériés, notamment en période d'affluence pour les hôtels situés en zone touristique.

Une formation hôtelière, de l’attrait pour l'univers du luxe et l’acquisition d’une certaine expérience sont des conditions nécessaires pour exercer, dans un 4 ou 5 étoiles, le métier de directeur d'hôtel.

Titulaire du BTS hôtellerie-restauration, option mercatique et gestion hôtelière (bac + 2) ou d’un BTS responsable d'hébergement (diplôme à référentiel européen), éventuellement après un bac techno hôtellerie, vous pouvez débuter dans le secteur puis évoluer jusqu'à un poste de direction.

Un de ces diplômes en poche, rien ne vous empêche de poursuivre vos études par une licence professionnelle (bac + 3) : management des entreprises de l’hôtellerie et de la restauration (université Evry-Val-d’Essonne) ; hôtellerie internationale et hébergements touristiques (Panthéon-Sorbonne) ; assistant aux fonctions de management du tourisme et de l'hôtellerie internationale (Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, etc.

Les masters professionnels (bac + 5) du secteur de l'hôtellerie, du management du tourisme spécialité hôtelière et les diplômes d'écoles de commerce vous donnent aussi accès à des responsabilités de direction.
On peut citer le master pro mention management du tourisme spécialité tourisme et hôtellerie haut de gamme (université Paris-Est Marne-la-Vallée), le master pro spécialité gestion des activités touristiques et hôtelières (université Panthéon-Sorbonne), etc..

D'autres diplômes spécialisés sont également envisageables, par exemple l’European bachelor in hotel and tourism management (bac + 3) ou le diplôme européen d'études supérieures en tourisme et hôtellerie (bac + 3) proposé dans des écoles privées parisiennes.

Les grandes chaînes hôtelières peuvent offrir de bonnes opportunités aux futurs directeurs d'hôtel.

 

Voir la fiche détaillée.

Yield manager

Ce professionnel doit assurer le meilleur taux de remplissage des chambres d'un hôtel en vue d'optimiser le chiffre d'affaires de son établissement. Il peut, par exemple, décider une période de réduction de prix pour susciter les réservations en "période creuse" et propose d'adapter les services de l'hôtel en fonction de sa clientèle. Il participe à l'élaboration de la grille des tarifs.

En plus d'une bonne sensibilité commerciale et marketing, ce poste demande une grande rigueur et des qualités relationnelles affirmées. La maîtrise de l'anglais est indispensable.

Pour parvenir à ce poste, vous devez avoir un diplôme d'école de commerce ou un master de gestion hôtelière et posséder une première expérience dans le secteur de l'hôtellerie (comme chef de réception, par exemple).

Les débouchés se trouvent dans les chaînes hôtelières et des hôtels de standing

Aller à la page précédente
Page :1234