Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Alberto Oliveira

Gérant et directeur commercial de Netwin, Rungis (94)
Date de l'interview : 01/10/2007

Créer une entreprise requiert un investissement personnel fort et la réussite s'obtient à force de persévérance.

S'appuyant d'abord sur une expérience en tant que salarié, Alberto Oliveira a décidé de se lancer avec succès et beaucoup de persévérance dans l'aventure personnelle de la création d'entreprise.

Quel est votre parcours de formation ?

J'ai une formation secondaire niveau bac. Dans le secteur de la propreté, où je me suis tourné, j'ai acquis une expérience de chef d'équipe et de contremaître, qui m'a donné envie de créer ensuite ma propre entreprise, il y a maintenant une dizaine d'années. L'entreprise Netwin propose uniquement du nettoyage industriel classique de bureau.

Combien de salariés employez-vous ?

J'ai aujourd'hui 38 salariés, ce qui est déjà relativement important dans un secteur où plus de 70 % des entreprises ont moins de 10 salariés. Le développement de mon entreprise se fait uniquement par la prospection commerciale dont j'assure l'intégralité.

Quel est votre quotidien de chef d'entreprise ?

Mon quotidien, très prenant, est partagé entre la gestion de l'entreprise et la gestion tout aussi importante des ressources humaines. J'établis les devis après visite du site, je m'occupe de la facturation, des relances et de la prospection clientèle dans Paris et la banlieue sud. Je mets en place les équipes sur les chantiers et en surveille le bon déroulement.

Quelles sont les caractéristiques de votre personnel ?

Je ne rencontre pas de difficultés de recrutement et les caractéristiques de mon personnel sont en tous points semblables à celles observées dans l'ensemble de la profession.
Mon personnel se compose à 70 % de femmes. Tous mes salariés sont en contrat à durée indéterminé, mais 75 % ne travaillent qu'à mi-temps, ce qui est lié aux contraintes du secteur : le ménage des bureaux s'effectuant principalement en l'absence du personnel de l'entreprise.
J'accorde beaucoup d'importance à la qualité de la formation de mon personnel qui est assurée en interne. Pour le moment je n'envisage pas de prendre d'apprentis.

Comment voyez-vous l'avenir de votre entreprise ?

J'envisage sereinement l'avenir de mon entreprise. Je lutte contre la concurrence en appliquant des prix justes et en détaillant les prestations. L'écoute des clients et la réactivité en cas de souci permettent aussi à mon entreprise de fidéliser la clientèle.

Qu'est-ce qui vous plaît dans ce métier ?

J'apprécie tout particulièrement le contact avec les clients et la diversité dans les relations humaines, tant en interne qu'en externe. Je m'intéresse aussi beaucoup au travail de planification des chantiers.

Quels conseils auriez-vous envie de donner à des jeunes ?

Je conseillerais à des jeunes, qui veulent se lancer dans un projet similaire, de prendre conscience de l'investissement personnel, que représente une création d'entreprise. Je leur dirais de ne pas croire qu'il y a là une place à donner au hasard, et que la réussite s'obtient avant tout à force de persévérance.