Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Bérengère Josserand

Assistante ressources humaines chez Hôpital service, Hauts-de-Seine (92)
Date de l'interview : 01/10/2007

Nous recherchons en permanence des agents de propreté susceptibles d’évoluer vers un poste de chef d’équipe.

Bérengère Josserand dresse les besoins spécifiques en personnel de nettoyage des établissements de santé.

Quelle est la spécificité d'Hôpital service ?

Hôpital service a été créé en partant du principe qu'un hôpital ne se nettoie pas comme n'importe quel espace public, mais exige des procédures et des méthodes spécifiques. L'entreprise est donc exclusivement spécialisée dans le bionettoyage, l'hygiène et les services associés (repas, brancardage et petite maintenance...) dans les établissements de santé (hôpital, clinique, maison de retraite).

Qu'entend-on par bionettoyage ?

Le bionettoyage répond à toutes les exigences du milieu médical avec des procédures de désinfection bien précises et l'utilisation de produits spécifiques. Le bionettoyage des espaces de circulation, les couloirs, les chambres et plus encore des blocs opératoires (salles blanches) est soumis aux respects de ces règles très strictes, établies en concertation avec le responsable hygiène de l'hôpital.
Hôpital service peut jouer un rôle de conseiller technique, mais l'établissement de santé reste le donneur d'ordre. Le responsable de site est garant de la mise en oeuvre des moyens nécessaires à la qualité (effectifs, organisation, formation, mise à disposition matériel et produits), en collaboration étroite avec le responsable hygiène de l'établissement de santé qui peut procéder de son côté à des prélèvements ou des contrôles.

Quels sont les métiers possibles à Hôpital service ?

La société emploie 3.500 personnes dont 2.000 en région parisienne. On compte 90 % de femmes.
Les agents de service hospitaliers sont majoritaires (90 % de notre personnel) encadrés par des chefs d'équipe et 1 ou 2 responsables de site selon la taille de l'établissement. Au sein de l'hôpital, les responsables de site ont leur propre bureau. Ils gèrent les stocks, les relations commerciales avec l'établissement de santé et, également le personnel (planning, inspection, formation des nouveaux salariés, recrutement éventuel de remplaçants...).

Quelles sont les conditions de travail des agents ?

Les agents ont des horaires décalés : ils travaillent soit tôt le matin (dès 6 h 30), soit tard le soir, parfois les deux (avec une coupure). S'ils sont en CDI, les emplois ne sont pas forcément à temps complet, mais il est possible de cumuler des activités. Ceux qui ont en charge le bionettoyage des blocs travaillent souvent à temps plein car ils doivent être disponibles pour désinfecter entre chaque intervention chirurgicale (des équipes de roulement sont donc prévues). L'ancienneté moyenne n'est que de 3 ans, ce qui s'explique par la durée des contrats publics : 3 ans renouvelables.

Comment se passent l'intégration des nouveaux agents ?

Les personnels nouvellement recrutés reçoivent une formation de plusieurs jours dispensée, à la fois par le responsable de site et par un de nos 2 formateurs internes. Ils doivent acquérir les bonnes pratiques, gestes et postures pour être à la fois rapides et efficaces. Ils commencent ensuite à travailler en binôme chaque fois que c'est possible. Intégrés à l'équipe hospitalière, les agents servent aussi les repas. En relation avec les patients, ils doivent avant tout les respecter. C'est un travail difficile physiquement et moralement à cause de la confrontation avec la maladie. Ce poste nécessite à la fois de l'autonomie et un bon relationnel.
Ceux qui interviennent au bloc sont soumis à la réglementation de l'hôpital qui prévoit le port d'une blouse, d'une charlotte, d'un masque et de sur-chaussures, etc.

Quelles sont les perspectives d'évolution en interne ?

Pour répondre aux besoins en personnel d'encadrement, nous avons mis en place une université d'entreprise, qui donne la possibilité aux agents qui le souhaitent d'évoluer en interne vers un poste de chef d'équipe. De même, un chef d'équipe peut se former au poste de responsable de site. Les personnels sélectionnés suivent une formation en alternance dans un lycée à Saint-Maur-des-Fossés (94) tout en continuant à travailler. S'ils valident leur formation, l'entreprise leur garantie, dans l'année, un poste avec plus de responsabilités.
Certains agents se tournent vers des formations d'aide-soignant ou d'auxiliaire de vie sociale grâce au congé individuel de formation. Enfin, la branche professionnelle a mis en place un certificat de qualification professionnelle(CQP) de niveau V (CAP/BEP), que nos agents peuvent préparer.

Quelle place accordez-vous à la formation des jeunes ?

Nous avons actuellement 45 apprentis (CAP, BEP, bac pro et titre certifié de responsable de service hygiène et propreté). Notre personnel a 40 ans en moyenne, nous avons donc tout intérêt à former des jeunes qui pourront être opérationnels rapidement.

Quels sont les besoins en recrutement ?

Nous recherchons en permanence des agents de propreté, des chefs d'équipe et des responsables de site. Pour les postes d'agents, où les besoins sont importants, nous recrutons des personnes en général sans qualification (90 %), mais se montrant motivées et dynamiques. Pour des raisons de sécurité (maniement de produits chimiques dangereux), il est indispensable que les nouveaux embauchés sachent lire et écrire (et surtout comprendre un énoncé).

Propos recueillis par Annie Poullalié