Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Jean-Yves Masson

Régisseur son dans le domaine du théâtre, L’Haÿ les Roses (94)
Date de l'interview : 01/12/2006

J'ai la responsabilité totale du système son, de l'étude à la mise en place du matériel nécessaire selon la mise en scène.

Il partage son temps entre la régie son en événementiel et en théâtre et la prise de son vidéo. Il est intermittent du spectacle depuis 1986 et aujourd'hui, il aimerait se consacrer exclusivement à la sonorisation de pièces théâtrales.

Quel est votre parcours de formation et comment avez-vous débuté dans le métier ?

J'ai arrêté mes études au niveau bac, puis j'ai effectué des stages de formation son pour suivre l'évolution technologique du matériel. Mon premier travail était en radio, pour des prises de son ponctuelles. J'ai également travaillé dans la sonorisation de concerts, dans la prise de son vidéo et dans la régie son évènementiel. Je fais la régie son en théâtre depuis 3 ans. Récemment, je suis allé en Nouvelle Calédonie pour présenter le spectacle d'une compagnie dont j'assure la régie son.

Pouvez-vous décrire votre travail ?

Mon métier consiste à assurer le bon fonctionnement de la régie son, puis d'assurer la conduite son, c'est-à-dire, l'envoi des sons sur la scène. J'ai la responsabilité entière et totale du système son, de l'étude à la mise en place du matériel nécessaire selon la mise en scène. Dans le spectacle vivant, il s'agit de diffuser le son dans un espace sonore. Je travaille également dans l'audiovisuel, où le travail consiste à capter des sons pour une diffusion ou un enregistrement. Je n'ai pas de difficulté pour passer de l'un à l'autre.

Est-ce que vous travaillez en équipe ? Quels sont vos interlocuteurs ?

Je travaille en relation avec des collègues techniciens : régisseur lumière, machinistes, régisseur général, et aussi le directeur technique et les loueurs de matériel de sonorisation.

Pourquoi avez-vous choisi de faire ce métier ?

Pour la liberté, le choix et la passion du son. J'aime travailler au service de l'artistique.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être un bon régisseur son ?

Tout d'abord, savoir transcrire la "vision sonore" du metteur en scène et analyser les besoins techniques. Il faut aussi bien connaître l'outil technique.

Avez-vous des projets pour la suite ?

J'aimerais travailler exclusivement en régie son en théâtre.