Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers autour des livres

Domaines : Art – Culture - Audiovisuel, Information - Communication, Lettres – Langues - Sciences humaines, Métiers
Avril 2013
Voir le dossier complet

Panorama du secteur

Le secteur du livre peut être découpé en 4 branches : l’édition, l’imprimerie, la reliure et la librairie. On y associe parfois les activités de pré-presse également.

Selon les derniers chiffres clés publiés par le ministère de la Culture, en 2011-2012, les ventes se sont faites pour 23 % dans les librairies, 23 % dans les grandes surfaces culturelles, 19 % dans les rayons livres des supermarchés (20 %) et 17 % sur internet.

Bon à savoir
En 4 ans, la part d'internet est passée de 9 % des ventes à 17 % au détriment principalement de la vente par correspondance traditionnelle et des clubs de livres.

D’après le ministère de la Culture, la France compte environ 8 000 entreprises ayant une activité d’édition (dont 4 000 pour lesquelles il s’agit de l’activité principale).

De grandes maisons d'édition côtoient des centaines d'éditeurs de taille modeste. Selon le SNE, Syndicat national de l'édition, à l’échelle nationale, seuls 20 éditeurs ont plus de 5 000 titres à leur catalogue chacun dont 18 maisons franciliennes ! Près d’un éditeur sur deux a moins de 100 titres à son catalogue.

Côté imprimeurs, 1/4 des professionnels travaillent tout ou partie pour l'édition, ce qui représente 8 % du chiffre d'affaires de la production d'imprimés. Cela concerne plus de 300 sociétés de plus de 10 salariés.

Au total, ce sont plus de 80 000 personnes en France qui ont un emploi en relation avec le livre dont 13 000 dans l'édition et 12 500 dans le commerce de détail de livres en magasins spécialisés (données 2010 - Pôle emploi).

Le secteur est fortement féminisé avec 2/3 des emplois occupés par des femmes.

L'Ile-de-France est la région emblématique pour toute la chaîne du livre : elle assure la moitié de la production de livres en France, réalise les 2/3 du chiffre d’affaires national, et emploie la majorité des effectifs salariés.

Concevoir

Les métiers de la conception des livres se retrouvent surtout dans les maisons d'édition et concernent l'élaboration de l'ouvrage, de son écriture jusqu'à la copie finalisée destinée à l'impression. Certaines maisons d'édition possèdent leurs propres services de promotion et de distribution des publications.

 

Pour rester compétitifs, les éditeurs limitent les recrutements  et gèlent les salaires. Malgré tout, les candidats sont bien plus nombreux que les sociétés d'édition ne peuvent en accueillir : seuls les plus qualifiés peuvent aujourd'hui espérer décrocher un poste de secrétaire d'édition ou d'éditeur. L'émergence du numérique fait apparaître de nouveaux profils chez les éditeurs : chef de projet, développeur informatique, etc.

Fabriquer

Les métiers de la fabrication s'exercent principalement au sein des imprimeries et, dans une moindre mesure, chez les éditeurs. Ce sont des métiers qui exigent de bonnes compétences techniques. Il est aujourd'hui indispensable de passer par une formation pour débuter. Les besoins de main d'oeuvre concernent surtout les conducteurs de machines. Mais pour gérer la production, il faut également des professionnels qui organisent le travail des ateliers et coordonnent le circuit d'impression.

 

Les entreprises artisanales et les petites entreprises ont quasiment disparu. Le marché de l'imprimerie est désormais aux mains de groupes internationaux qui intègrent toute la chaîne de fabrication. Si le livre numérique peine encore à trouver ses marques sur le marché du livre, l'imprimerie numérique, elle, est une réalité depuis plusieurs années : les spécialistes en la matière sont très appréciés par les recruteurs.

Diffuser, vendre

Les métiers de la diffusion et de la vente regroupent 2 catégories de professionnels : ceux qui vendent les livres et ceux qui les rendent accessibles au public. Les premiers sont employés par les maisons d'édition ou les sociétés de diffusion ; les seconds travaillent au sein des bibliothèques ou des centres de documentation. Le libraire se situe entre les deux, car il vend au public.

On dénombre quelque 6 000 points de vente de livres en France, indépendants ou rattachés à des chaînes. Actuellement, les profils commerciaux s'insèrent facilement sur le marché du travail. Certains éditeurs éprouvent même des difficultés à combler leurs besoins.

Quant aux métiers des bibliothèques, ils relèvent principalement de la fonction publique. De nombreux départs à la retraite sont programmés d'ici 2015 : les recrutements devraient se poursuivre à un bon rythme dans les années à venir.

Bon à savoir
A Paris, le Labo de l'Edition est un incubateur permettant à des entreprises nouvellement créées dans l'édition de se faire une place dans le secteur (depuis fin 2011) : http://www.labodeledition.com/

Aller à la page précédente
Page :12345
Aller à la page suivante