Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers de l'armée de terre

Domaines : Défense publique - Sécurité, Transport - Logistique
Janvier 2011
Voir le dossier complet

Panorama du secteur

L'armée de terre regroupe 400 spécialités dans des secteurs d'activité aussi variés que le BTP, la mécanique, la restauration, les télécoms, la logistique, la sécurité, la santé...

Une large palette de métiers

Tous les militaires exercent une profession, en plus de celle de soldat. L'armée de terre regroupe 400 spécialités dans des secteurs d'activité aussi variés que le BTP, la mécanique, la restauration, les télécoms, la logistique, la sécurité, la santé, etc. La moitié des métiers proposés existent dans le civil (informaticien, ingénieur travaux, photographe, infirmier, etc.). Les autres, comme pilote de char ou grenadier-voltigeur, sont des professions spécifiques aux activités militaires.

Il est possible d'intégrer l'armée à 3 niveaux : sans le bac, pour devenir militaire de rang (16 à 20 % des jeunes recrutés chaque année sous ce statut n'ont aucun diplôme, pas même le diplôme national du brevet) ; entre bac et bac + 2, pour devenir sous-officier ; après un bac + 2, pour devenir officier.

Les militaires du rang sont avant tout des soldats et des techniciens. Les sous-officiers sont plus généralement chargés de la formation et du commandement d'un groupe de soldats. Et les officiers sont des cadres de haut niveau, spécialistes dans des domaines très variés.

Repère

L'armée de terre compte également 42 300 non-militaires, réservistes ou civils. Les réservistes sont des volontaires, qui se tiennent à la disposition de l'armée en cas de besoin (catastrophe naturelle, conflit armé, etc.). En moyenne, un réserviste rejoint les rangs de l'armée 20 jours par an. Les civils, fonctionnaires, assurent quant à eux des tâches administratives et de gestion.

Un choix de vie

Le recrutement se fait sur dossier, entretiens, épreuves et tests de sélection et, pour certains, concours.
A noter : les tailles minimales sont de 1,50 m pour les filles et 1,55 m pour les garçons. Certaines spécialités (pilote d'hélicoptère, etc.) exigent une taille minimale de 1,60 m. Seule la toise du médecin fait foi en la matière, dans le centre de sélection et d'orientation !

Comme toutes les armées, l'armée de terre impose une excellente condition physique : pour être recruté, il faut passer avec succès plusieurs visites médicales très complètes et réussir différentes épreuves sportives. De façon générale, il est indispensable d'aimer le sport pour s'épanouir dans ce milieu : il y a au moins 6 heures d'entrainement par semaine (course à pied, parcours d'obstacle, course d'orientation, sports collectifs, etc.) !

Etre militaire, quelle que soit sa position, c'est aussi accepter de se plier à différentes contraintes : horaires stricts, respect de la hiérarchie, présentation irréprochable, disponibilité, mobilité géographique, etc. En outre, un militaire est susceptible de partir en mission à tout moment. C'est un vrai choix de vie, dans lequel les individualistes ne peuvent pas s'épanouir.

Sachez qu'en tant que militaire, vous avez des contraintes de garde. On peut aussi vous rappeler pendant vos congés si une urgence opérationnelle nécessite votre retour. C'est pourquoi, quand vous partez en permission, vous devez remplir une feuille donnant votre adresse et le numéro où l'on pourra vous joindre.

Parmi les avantages de l'armée, outre la sécurité de l'emploi, il y a la possibilité de progresser rapidement dans la hiérarchie. Ainsi, plus de la moitié des sous-officiers sont d'anciens militaires du rang et la moitié des officiers, d'anciens sous-officiers.

Repère

Si vous décidez de partir au bout de 5 ans au minimum, l'armée de terre vous accompagnera dans votre reconversion. Mais sachez aussi que si vous partez au bout de 15 ans, votre retraite sera équivalente à 30 % de votre salaire seulement.

Aller à la page précédente
Page :12345
Aller à la page suivante