Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Yves Testu

Directeur du CFMI, Orsay (91)
Date de l'interview : 23/06/2005

Le musicien intervenant permet l'accès à une éducation artistique par la pratique musicale en milieu scolaire.

Directeur du Centre de formation de musiciens intervenants à l'école maternelle et élémentaire d'Orsay, Yves Testu évoque le DUMI et le métier de musicien intervenant...

Quelles sont les finalités du DUMI ?

La formation prépare à la fonction de musicien intervenant à l'école élémentaire et préélémentaire dans la fonction publique territoriale ou le secteur associatif. Une fois le diplôme obtenu, tous nos étudiants trouvent un emploi.

Quelles sont les conditions d'admission ?

Pour se présenter aux tests d'entrée en formation initiale, il faut être titulaire du bac et avoir effectué deux années d'études supérieures (quelle qu'en soit la spécialité) ou deux années de travail ou de formation dans un secteur pédagogique ou musical, un niveau équivalent à la fin d'un troisième cycle d'école de musique contrôlée par l'Etat.
Pour se présenter aux tests en formation en cours d'emploi, il faut être titulaire du bac, avoir au moins 26 ans, être musicien intervenant en milieu scolaire en exercice.

En quoi consistent les tests d'entrée ?

Les tests d'entrée sont multiples : une épreuve instrumentale (programme libre, 2 oeuvres au choix du candidat de styles différents), une épreuve vocale (interpréter deux chansons), un déchiffrage chanté avec paroles et une mémorisation, un commentaire d'écoute, une séquence d'improvisation avec des corps sonores, une épreuve de communication, un entretien.

Quels sont les différents profils d'étudiants préparant le DUMI ?

Le profil des étudiants est très varié : musicien ayant un cursus complet dans une école nationale de musique ou un conservatoire national de région, parfois doublé d'études universitaires en musicologie ou autre, musicien entièrement autodidacte dans des domaines comme le jazz, les musiques traditionnelles, les musiques actuelles.

Comment s'organise la formation ?

La formation comprend cours, stages, expériences musicales et pédagogiques. Elle est organisée en huit modules portant aussi bien sur la formation du musicien que sur une formation pédagogique.
Les enseignements sont les suivants : pratique vocale, pratique instrumentale, autres techniques d'expression (danse, scénographie), connaissance du son, écoute, analyse, histoire, pédagogie, psychologie, connaissance des milieux professionnels, conception, réalisation. La formation compte 1000 heures de cours et 500 heures de stage sur le terrain. Les stages ont lieu pour la plupart à l'école élémentaire, mais aussi pour les étudiants qui le souhaitent à l'école de musique, en milieu hospitalier, en milieu associatif.

Quelles sont les missions d'un musicien intervenant ?

Le musicien intervenant a une mission éducative qu'il mène en permettant l'accès à une éducation artistique par la pratique musicale. Il est l'agent d'un pôle culturel qui contribue au développement des pratiques musicales dans la cité. Il doit susciter l'invention et la création tout en faisant vivre les patrimoines de chacun.
Par sa démarche pédagogique, il cherche à respecter et renforcer les identités culturelles de la classe et à tirer parti de la différence pour développer l'écoute, la prise de conscience et l'enrichissement mutuel.

Quelles sont les qualités demandées chez ce professionnel ?

Musicien professionnel, il doit être capable de concevoir et d'animer des dispositifs d'enseignement, de formation, d'initiation devant des groupes "classe".
La notion de travail en équipe est aussi primordiale car il intervient avec les équipes pédagogiques des écoles maternelles et élémentaires au sein de l'école et de son établissement de rattachement (en général école de musique).