Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers du droit

Domaines : Défense publique - Sécurité, Droit
Juillet 2012
Voir le dossier complet

Les métiers de la police

Garants de l'ordre public, les agents de police (gardiens de la paix, officiers de police, commissaires de police) veillent à la sécurité des biens et des personnes tout comme au respect des lois.

Gardien de la paix / Gardienne de la paix

Le gardien de la paix fait partie du corps de maîtrise et d'application de la Police nationale. Il est garant de l'ordre public et veille à la protection des personnes et des biens. Son emploi du temps peut être très fluctuant : il dépend des urgences de son service.

Le recrutement se fait par la voie, soit des concours nationaux (à affectation nationale ou à affectation régionale Ile de France), soit des concours déconcentrés en Outre-Mer.

Pour vous inscrire à l'un de ces concours, vous devez être  de nationalité française, avoir 17 ans au moins et 35 ans au plus, et être titulaire du bac (ou équivalent). Une bonne condition physique est exigée.

Les épreuves d'admissibilité comprennent l'étude d'un texte, un questionnaire portant sur des connaissances générales ou sur le programme du bac pro sécurité prévention, ainsi que des tests psychotechniques.

Pour l'admission, vous devez ensuite passer avec succès des épreuves orales (un entretien de motivation et un autre en langue étrangère) suivies d’épreuves physiques (parcours d'habilité motrice et test d'endurance).

Une fois ces épreuves réussies, vous vous engagez à rester 5 à 8 ans au service de l’Etat, suivent un an de formation rémunérée, alternant périodes dans l'une des écoles de la Police nationale et services actifs.

Votre titularisation interviendra à l'issue du stage.

Voir la fiche détaillée.

Lieutenant de police

Le lieutenant de police est un officier de la Police nationale. Sa mission principale est d'assurer la protection des personnes, des biens et du territoire. De fait, ses fonctions sont des plus diverses et s'orientent soit vers la répression des crimes et des délits, soit vers la prévention.

Dans toutes ses missions, le lieutenant de police doit être vigilant, perspicace et réactif. Contrairement aux idées reçues, la vie de ce professionnel ne ressemble pas toujours à un film d'action : le lieutenant de police passe aussi de longues heures à faire des rondes, effectuer des planques, consigner toutes ses démarches d'enquête dans des procès-verbaux. C'est un métier qui demande donc beaucoup de patience également.

Pour tenter le concours d'officier de la Police nationale menant au métier de lieutenant de police, vous devez avoir un diplôme de niveau bac + 3 au minimum. Toutes les filières sont acceptées mais le concours comporte des épreuves de droit et de procédure pénale. Mieux vaut donc privilégier la filière juridique, voire pousser plus loin les études car la sélection au concours est sévère.

Les autres épreuves sont des tests psychotechniques, 2 oraux et des épreuves physiques.

Il faut être âgé de moins de 35 ans et avoir la nationalité française.

La formation dure 18 mois et se passe en partie à l'ENSOP, Ecole nationale supérieure des officiers de police, à Cannes-Ecluses (77). Elle mêle enseignement juridique, pour l'essentiel, et stages.

A la fin de votre scolarité, si vous êtes jugé apte, vous serez titularisé dans le grade de lieutenant de police. La titularisation est subordonnée à la possession du permis de conduire les véhicules automobiles (B).

La police nationale est le seul débouché pour les lieutenants de police. Les affectations dépendent du rang de classement des jeunes recrues à la sortie de la formation et des postes proposés.

Voir la fiche détaillée.

Commissaire de police

Le commissaire de police est garant de l'ordre public. Il assure la sécurité des biens et des lieux publics. En police judiciaire, il est un spécialiste de la recherche criminelle et de la collecte des preuves.

Rigueur, perspicacité, sang-froid et réactivité sont des qualités communes à tous les commissaires de police. Le succès des missions dépend également de la capacité de chacun à bien organiser et manager ses équipes.

Le commissaire est en contact permanent avec le public et un grand nombre de personnalités, en particulier les élus. Avoir le sens des relations publiques et être doté d'une bonne culture générale sont des atouts.

Pour vous présenter au concours de commissaire de police, vous devez posséder un diplôme de niveau bac + 5, être âgé de 35 ans au plus, avoir la nationalité française et remplir différentes conditions physiques.

Les épreuves du concours font la part belle au droit : vous mettrez toutes les chances de votre côté en suivant des études universitaires dans ce domaine. De nombreux masters pro ou recherche mention droit offrent des spécialités en droit pénal. Il est possible de suivre une préparation au concours dans un institut d'études judiciaires (IEJ).

Une fois admis, vous suivez 2 ans de formation à l'ENSP, Ecole nationale supérieure de la police, près de Lyon.

A l'issue de la 1re année, vous êtes nommé commissaire de police stagiaire pour 1 an et partez sur le terrain dans différents services de police, avant d'être titularisé.

La Police nationale compte environ 1 800 commissaires et haut fonctionnaires (chiffres 2008). Une trentaine de postes sont proposés chaque année par la voie du concours externe.

Voir la fiche détaillée.

Aller à la page précédente
Page :1234567
Aller à la page suivante