Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Conseiller en insertion professionnelle / Conseillère en insertion professionnelle

Domaine : Santé – Social - Soins esthétiques
Dernière mise à jour : 05/06/2013

Lorsque son interlocuteur trouve enfin un emploi stable, le conseiller en insertion professionnelle mesure toute l'utilité de son travail.

Houria Sadoun

- 31 ans
- Formation qualifiante de conseiller en insertion professionnelle
- Expérience : 2 ans
- Saint-Michel sur Orge (91)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • accompagner des personnes dans une démarche de formation ou d'emploi
  • développer les partenariats locaux

Que fait-il ?
Appelé aussi chargé d'orientation et d'insertion professionnelle, le conseiller en insertion professionnelle accueille, informe et accompagne des adultes ou des jeunes sortis du système scolaire rencontrant des difficultés d'insertion ou de reconversion.

Comment travaille-t-il ?
Le conseiller en insertion professionnelle peut accueillir un public adulte ou de jeunes en groupe ou de façon individuelle. Pour des séances d'information générale, il prépare puis anime différents ateliers pour présenter les dispositifs de formation, les procédures à suivre, etc. Lors d'entretiens individuels, il accompagne la personne dans son projet personnel : il fait le point sur son parcours, ses attentes et essaye de dégager avec elle différentes pistes, de remplir un dossier d'inscription en formation, de l'orienter vers un bilan de compétences, de trouver le dispositif d'insertion qui peut lui convenir, etc. Il réalise aussi des supports écrits de communication pour informer sur les différents parcours de formation, les aides possibles, l'insertion professionnelle, etc. Il assure le montage et le suivi des dossiers administratifs. Il noue également des partenariats avec les institutions, les entreprises et les associations locales. Suivant la structure où il travaille, le conseiller peut se spécialiser dans un public ou une thématique de l'insertion : reclassement des handicapés, bilan de compétences, etc. En mission locale, le conseiller appréhende le jeune dans sa globalité : situation familiale, santé, logement, emploi... puis analyse ses besoins afin de mettre en place la meilleure stratégie possible en vue de son insertion. A l'ANPE, le conseiller accueille les demandeurs d'emploi, les renseigne, les inscrit puis assure des entretiens de suivi ou anime des ateliers (techniques de recherche d'emploi, etc.).

Où exerce-t-il ?
Au sein d'une association, d'une mission locale, d'une agence locale pour l'emploi, le conseiller d'insertion professionnelle partage son temps entre son bureau pour des entretiens individuels, des salles de réunion et l'accueil du public.

Les +
Accompagner une personne dans une démarche d'insertion ou de formation peut être valorisant. Les contacts humains sont nombreux.

Les -
Il est parfois difficile de se trouver face à des situations d'échec.

2

Les qualités essentielles

  • réactif / réactive
  • à l'écoute

A l'écoute
Bien comprendre la situation d'une personne, en saisir tous les paramètres est essentiel pour trouver la réponse correspondant à son profil. Il faut aussi se tenir informé de toutes les procédures possibles, des dispositifs d'insertion, des aides financières... pour mettre en place un accompagnement efficace.

Réactif / Réactive
Après un premier accueil, le conseiller d'insertion professionnelle met en place un suivi avec chacun, ce qui demande d'être disponible au public.

Ouvert / Ouverte
Il est indispensable de ne pas juger les personnes reçues en entretien. Mais il est aussi nécessaire de développer son réseau professionnel au niveau local, ce qui demande également d'être ouvert et d'aimer les contacts humains.

3

Le salaire

de 1 300 €

à 2 100 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Conseiller en insertion professionnelle / Conseillère en insertion professionnelle
1 300 € à 2 100 €

Chargé de projets / Chargée de projets
A partir de 1 800 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les structures publiques
  • les entreprises d'insertion

plus d'informations sur le métier

Des structures publiques diversifiées recrutent des conseillers en insertion professionnelle, notamment les missions locales et permanences d'accueil, d'information et d'orientation (PAIO), les agences Pôle emploi, les plans locaux d'insertion par l'économique (PLIE), les collectivités locales, etc.

Un nombre croissant de cabinets privés investit le champ de l'insertion professionnelle et recrute des conseillers.

L'intervention sociale dans le champ de l'emploi est un secteur dynamique du fait de la montée du chômage, notamment en Ile-de-France où la densité de population est forte. Dans cette région, Pôle emploi représente à lui seul 150 agences et 8 500 emplois.

5

L’évolution professionnelle

  • conseiller en insertion professionnelle / conseillère en insertion professionnelle
  • chargé de projets / chargée de projets

plus d'informations sur le métier

Conseiller en insertion professionnelle / Conseillère en insertion professionnelle
Vous débutez dans la profession. Après souvent une première expérience d'agent d'accueil dans la structure, vous prenez en charge des réunions individuelles ou collectives et mettez en place les solutions nécessaires à l'insertion de chacun.

Chargé de projets / Chargée de projets
Après plusieurs années passées sur le terrain, vous participez au montage et à la conduite de projets dans le champ de l'insertion, en développant notamment les partenariats locaux.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 3
  • bac + 5

plus d'informations sur le métier

Il n'existe pas de formation spécifique pour accéder à ce métier, mais beaucoup de conseillers en insertion professionnelle possèdent une formation universitaire en sciences humaines (niveau bac + 3 minimum).

A bac + 3, une licence de psychologie, sociologie ou encore sciences de l'éducation permet d’accéder à ce métier.

De son côté, le CNAM propose une licence professionnelle coordonnateur de projets collectifs en insertion, accessible en 1 an après un bac + 2 (BTS, DUT, etc.).

Les masters (bac + 5) en psychologie, économie, droit, sociologie, intervention sociale et ingénierie de programmes d'insertion, etc., sont aussi appréciés par les recruteurs. Dans tous les cas, la connaissance ou l'expérience de l'environnement économique et social constitue un atout supplémentaire.

L'AFPA a mis en place un certificat de formation professionnelle (de niveau bac + 2) intitulé conseiller en insertion professionnelle. Cette formation, d'une durée de 9 mois complétés par 12 semaines en entreprise, est accessible aux titulaires du bac.

Formations

Liens utiles

Emploi et recrutement
LeSocial.fr

Sur ce site très complet créé et réactualisé par des travailleurs sociaux, vous trouverez de nombreuses offres d'emploi.

Un forum est également à votre disposition, ainsi qu'un annuaire des centres de formation.

http://www.lesocial.fr
Actualités spécialisées
ASH, actualités sociales hebdomadaires

Site web de la revue spécialisée ASH destinée aux professionnels de l'action sociale. On y retrouve des actualités, des interviews, l'agenda des événements du secteur, des offres d'emploi, des fiches métiers, etc. Ce site propose également un carnet d'adresses où figurent les coordonnées de tous les organismes sociaux.

http://www.ash.tm.fr