Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Agent de contrôle de la RATP / Agente de contrôle de la RATP

Domaines : Défense publique - Sécurité, Transport - Logistique
Dernière mise à jour : 21/01/2014

Dans les transports en commun, l’agent de contrôle vérifie les billets des voyageurs et les renseigne aussi ! Par sa présence dans les couloirs du métro ou le RER, il contribue à la sécurité de tous.

Valérie Herbulot

- 30 ans
- Bac littéraire
- Expérience : 8 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • contrôler le titre de transport des voyageurs
  • informer et orienter les voyageurs

Que fait-il ?
Sur le réseau de la RATP, l'opérateur de contrôle qualifié à la RATP contrôle les billets, établit des procès verbaux d'infraction aux contrevenants et perçoit les amendes. Il fait aussi de la relation client en informant et aidant les voyageurs.

Comment travaille-t-il ?
Au sein d'une équipe de 3 personnes minimum, l'opérateur de contrôle qualifié à la RATP participe à la lutte contre la fraude dans les transports. Posté à un arrêt de bus ou sur un quai de gare, dans les couloirs du métro, le contrôleur demande à chaque client de lui présenter son titre de transport. En cas d'absence de billet, de billet non valide ou hors zone, il procède à la rédaction d'un procès verbal d'infraction. Il est assermenté par le Procureur de la République pour percevoir le montant de l'amende. Il peut aussi verbaliser les véhicules gênant la progression des autobus, par exemple. Au cours de sa journée, il renseigne et dirige les voyageurs désorientés !

Où exerce-t-il ?
L'agent de contrôle des transports en commun travaille aussi bien dans les bus que sur les quais ou aux arrêts de bus, par exemple. Il travaille toujours en équipe.

Les +
Le quotidien est riche en rencontres et en imprévus, ce qui devrait plaire aux personnes voulant éviter la routine.

Les -
L'opérateur de contrôle qualifié de la RATP est parfois amené à travailler le samedi, le dimanche et les jours fériés. Pendant sa première année au minimum, son secteur d'activités ne sera pas celui de son domicile. Il est ainsi fortement recommandé d'avoir son propre moyen de transport pour aller travailler !

2

Les qualités essentielles

  • sociable
  • droit / droite

Sociable
L'opérateur de contrôle qualifié de la RATP travaille toujours en équipe ce qui demande d'être sociable. Les contacts quotidiens avec les usagers des transports demandent aussi d'aimer les relations humaines.

Disponible
Le contrôleur exerce une activité de service : il est donc susceptible de travailler le jour, la nuit, le dimanche, les vacances et les jours fériés. Alternant période où il travaille le matin et période avec une activité plus nocturne, il s'adapte à ces contraintes horaires et ces changements de rythme.

Droit / Droite
Ce professionnel participe à la réduction de la fraude : il doit donc être particulièrement respectueux des ordres et des lois. Pour obtenir l'assermentation indispensable à l'établissement des procès verbaux, il doit avoir un casier judiciaire vierge.

Courtois / Courtoise
En contact permanent avec une clientèle très diverse, il doit savoir être aimable en toute circonstance ! Garder son calme est primordial dans cette profession où les "resquilleurs" ne sont pas toujours bien lunés...

3

Le salaire

de 1 118 €

à 2 100 €

plus d'informations sur le métier

A la RATP, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Agent de contrôle des transports en commun / Agente de contrôle des transports en commun
1 118 € à 2 100 €

Agent d'encadrement / Agente d'encadrement
1 500 € à 2 500 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

> la RATP

plus d'informations sur le métier

En Ile-de-France, la RATP embauche environ 70 opérateurs de contrôle qualifié par an. Et elle reçoit 5 fois plus de candidatures que de places !

La SNCF propose des postes similaires tout comme de nombreuses lignes de bus à travers l'Ile-de-France gérées par des entreprises privées.

5

L’évolution professionnelle

  • agent de contrôle des transports en commun / agente de contrôle des transports en commun
  • agent d'encadrement / agente d'encadrement

plus d'informations sur le métier

Agent de contrôle des transports en commun / Agente de contrôle des transports en commun
Vous débutez dans la profession. Vous assurez le contrôle des billets des voyageurs et aider ces derniers à se diriger dans les transports.

Agent d'encadrement / Agente d'encadrement
Après 5 à 10 années passées sur le terrain, vous pouvez prendre la tête d'une équipe de contrôleurs dont vous avez la responsabilité. Cela est possible par le biais de concours internes ou des nominations en fonction des compétences professionnelles.

6

La formation et les diplômes

  • niveau 3e
  • bac + 2

plus d'informations sur le métier

En théorie, aucun diplôme n’est exigé pour postuler, mais les faits démontrent que les titulaires d'un bac voire même d'un bac + 2 passent les sélections. A cet effet, il faut être âgé d’au moins 18 ans et posséder le permis de conduire B.

Une fois réussies les épreuves de sélection, les candidats suivent  une formation rémunérée de 6 semaines avec intégration progressive dans une équipe expérimentée afin de bien acquérir la qualification au métier. Ils doivent  ensuite satisfaire aux épreuves de contrôle continu et à l'examen final.