Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Médecin spécialiste

Domaine : Santé – Social - Soins esthétiques
Dernière mise à jour : 15/01/2014

Après une première visite chez le généraliste, le médecin spécialiste prend le relais. Grâce à sa spécialisation, il poursuit les investigations médicales et propose une réponse adaptée.

Yves Le Port

- 35 ans
- Doctorat en anesthésie
- Expérience : 5 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • diagnostiquer et traiter des maladies précises
  • répondre aux demandes de soins des médecins généralistes

Que fait-il ?
Sollicité spontanément par les patients ou conseillé par un médecin généraliste, le médecin spécialiste participe au bien-être et à l'amélioration de la santé des patients dans un domaine précis : cardiologie, pédiatrie, gynécologie, ophtalmologie, radiologie, chirurgie... La médecine compte environ 45 spécialités.

Comment travaille-t-il ?
Le médecin spécialiste, après avoir ausculté son patient et selon la spécialité choisie, peut faire passer des radios et des scanners, examiner et traiter les yeux, réaliser des échographies, opérer à coeur ouvert ou effectuer des tests d'allergies. Il a recours à des connaissances scientifiques de haut niveau et à des techniques de pointe.

Où exerce-t-il ?
Le médecin spécialiste travaille dans un cabinet privé, associé ou non à d'autres confrères. Il peut aussi être salarié d'un hôpital, d'une clinique, d'une administration, d'une entreprise industrielle ou d'un laboratoire de recherche.

Les +
Le médecin spécialiste doit sans cesse mettre ses connaissances à jour : un défi excitant pour les esprits scientifiques et perfectionnistes. La dimension humaine en prime !

Les -
A savoir avant de se lancer : le choix de la spécialité n'est pas seulement fonction des goûts de chacun mais aussi du classement au concours d'internat.

2

Les qualités essentielles

  • consciencieux / consciencieuse
  • travailleur / travailleuse

Consciencieux / Consciencieuse
Chaque spécialité fait appel à des techniques particulières, des gestes précis et des connaissances pointues dont dépend la santé des patients.

Travailleur / Travailleuse
Etudes longues, formation tout au long de la carrière pour mettre à jour ses connaissances, horaires souvent chargés : le médecin spécialiste ne ménage pas ses efforts.

Humain / Humaine
Pas question de se réfugier derrière la technique ! Le spécialiste est médecin avant tout. Il doit offrir à ses patients écoute et compréhension.

3

Le salaire

de 4 700 €

à 16 500 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille. En libéral, vos revenus dépendent de votre spécialité, du lieu d'exercice, de votre notoriété, des honoraires que vous pratiquez, etc.

Médecin praticien hospitalier / Médecin praticienne hospitalière
3 300 € à 6 200 €

Médecin libéral
4 700 € à 16 500 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les cabinets de médecins libéraux
  • les hôpitaux

plus d'informations sur le métier

L'avenir des futurs diplômés est plutôt encourageant. Certaines spécialités, comme la pédiatrie, la psychiatrie, l'anesthésie et l'obstétrique, manquent déjà de professionnels.

La grande majorité des médecins spécialistes exerce en libéral.

Les hôpitaux recrutent de jeunes spécialistes.

Les spécialistes en santé publique ou en médecine du travail sont salariés. Ils travaillent dans des entreprises, des administrations ou des collectivités locales.

On estime à 28 000 le nombre de médecins spécialistes en activité en Ile-de-France, dont 1/4 exerce exclusivement en libéral. Les 3 spécialités les plus représentées dans la région sont la psychiatrie, la pédiatrie et le radiodiagnostic et l’imagerie médicale.

5

L’évolution professionnelle

  • médecin salarié
  • médecin libéral

plus d'informations sur le métier

Médecin salarié
Vous exercez dans une administration ou en entreprise. Dans un hôpital, vous êtes recruté en tant que praticien hospitalier. L'évolution de votre carrière et de vos revenus se fait à l'ancienneté.

Médecin libéral
Vous travaillez à votre compte. Vous avez la possibilité de vous installer seul ou avec d'autres médecins généralistes ou spécialistes.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 10
  • bac + 11

plus d'informations sur le métier

Pour devenir médecin spécialiste, 10 à 11 années d'études. Le parcours est divisé en 3 cycles.

Le premier cycle d’études médicales (PCEM) dure 2 ans.
La PACES, première année commune des études de santé (médecine, odontologie, sage-femme et pharmacie) ou "L1 santé" Cette PACES est sanctionnée par un concours très sélectif qui se déroule en 2 temps : une fois le 1er semestre terminé (épreuves communes) et à la fin du 2e semestre (épreuves communes et épreuves spécifiques).
Le bac S avec mention est vivement conseillé : 95 % des étudiants admis en 2e année ont un bac scientifique. Le numerus clausus est de 7 492 places pour 2013-2014 (à l'identique qu'en 2012-2013). 

Le deuxième cycle des études médicales (DCEM) ou externat se déroule sur 4 ans et permet de commencer la formation pratique à mi-temps.

En fin de 6e année (DCEM4) a lieu un concours appelé épreuves nationales classantes (ENC, ex-internat). Il permet, selon les résultats obtenus et le rang de classement, de choisir une spécialité parmi les 11 filières de spécialités proposées (médicales, chirurgicales, anesthésie-réanimation, biologie médicale, gynécologie médicale, gynécologie obstétrique, médecine générale, pédiatrie, psychiatrie, santé publique, médecine du travail).

Le troisième cycle des études médicales ou internat dure, selon la spécialité, 4 ou 5 ans. De longs stages rémunérés en milieu hospitalier ou chez des médecins spécialistes libéraux sont organisés. Après la soutenance de la thèse de doctorat de médecine générale et validation complète du cursus (DES, diplôme d'Etat spécialisé  de docteur en médecine), les internes obtiennent le diplôme d’Etat de docteur en médecine avec la mention de la spécialité, indispensable pour exercer.

Le médecin spécialiste peut acquérir une compétence ou qualification en préparant un diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC). Selon le type de DESC, la formation dure de 2 à 3 ans.

Formations

Bac + 6 et plus

Liens utiles

Métiers et secteurs
Ordre national des médecins

Pour tout savoir sur l'exercice de la médecine et le code de déontologie de la profession.

http://www.conseil-national.medecin.fr
Choix de formations - orientation
URML, Union régionale des médecins libéraux d'Ile-de-France

Un site très instructif sur les études médicales, avec le détail des formations et des filières à choisir. Egalement un observatoire de la démographie médicale en Ile-de-France.

http://www.urml-idf.org
Emploi et recrutement
AP-HP, Assistance publique des hôpitaux de Paris

Principal employeur de la fonction publique hospitalière en Ile-de-France, l'AP-HP regroupe 37 hôpitaux et 72 000 agents. Rendez-vous dans l'espace Recrutement pour tout savoir sur les concours d'accès aux écoles de puériculture, de soins infirmiers, d'aides-soignants ou de kinésithérapeutes. A consulter également : les dates et les procédures d'inscription aux concours de l'APHP.

http://www.aphp.fr
Fédération hospitalière de France

Les offres d'emploi sont classées par régions, par départements et par spécialités : chirurgie digestive, dermatologie ou médecine du travail. Quelques métiers de l'hôpital sont décrits comme le cadre infirmier ou le brancardier.

http://www.fhf.fr
FHP, Fédération de l'hospitalisation privée

Le secteur des cliniques privées avec sa convention collective, ses offres et ses demandes d'emploi en ligne, ainsi que des informations juridiques, sociales ou économiques.

http://www.fhp.fr
Ministère des Affaires sociales et de la santé

Tous les métiers médicaux et paramédicaux y sont référencés sur le site du Ministère de la Santé et des sports. Sont également fournies les adresses des centres de formation ainsi que les dates des concours pour entrer à l'Assistance publique.

http://www.drees.sante.gouv.fr/professions-de-sante-et-du-social,49.html
Actualités spécialisées
CSMF, Confédération des syndicats médicaux français

A la une du site, l'actualité de la médecine, ainsi qu'une rubrique consacrée à la vie professionnelle, utile pour ceux qui souhaitent s'installer en libéral.

http://www.csmf.org