Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Chirurgien-dentiste / Chirurgienne-dentiste

Domaine : Santé – Social - Soins esthétiques
Dernière mise à jour : 24/08/2012

Pour soigner ses patients, le chirurgien-dentiste s’appuie sur un plateau technique et des instruments ultra sophistiqués.

Alain Amzalag

- 46 ans
- Diplôme d'Etat de docteur en chirurgie dentaire
- Expérience : 20 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • identifier les affections des dents et des gencives
  • prévenir et traiter ces affections

Que fait-il ?
Doté d'une multitude d'appareils à la pointe de la technologie, le chirurgien-dentiste soigne toutes les affections des dents et des gencives. Eliminer une carie, poser des prothèses ou des implants... Ses activités sont variées. Son rôle s'étend également à celui de conseiller en hygiène dentaire.

Comment travaille-t-il ?
Le chirurgien-dentiste effectue lui-même des radiographies et des moulages qui l'aident à établir un diagnostic. Tout en rassurant son patient, il se sert de miroirs pour accéder à tous les recoins de la bouche. Si une carie se soigne rapidement en taillant la dent et en appliquant un amalgame qui fait office de pansement, la pose d'implants ou de prothèses est un véritable acte chirurgical.

Où exerce-t-il ?
90 % des chirurgiens-dentistes exercent dans un cabinet privé. Beaucoup s'associent avec des confrères pour diminuer leurs charges et les lourds investissements en matériel. Certains préfèrent être salariés, dans un hôpital ou un laboratoire de produits dentaires.

Les +
Pas de visite ni de garde, la semaine du chirurgien-dentiste est planifiée. Il travaille rarement dans l'urgence.

Les -
Aller chez le dentiste fait souvent peur : les chirurgiens-dentistes doivent sans cesse réduire l'appréhension de certains patients.

2

Les qualités essentielles

  • minutieux / minutieuse
  • rassurant / rassurante

Minutieux / Minutieuse
Les affections sont minuscules et les nerfs très sensibles. L'art du chirurgien-dentiste consiste à soigner sans faire mal.

Rassurant / Rassurante
Le praticien doit établir un climat de confiance avec ses patients pour les satisfaire et travailler dans de bonnes conditions.

Curieux / Curieuse
Les méthodes et les appareils évoluant rapidement, il faut toujours s'adapter aux nouvelles techniques de soin.

3

Le salaire

de 2 600 €

à 10 000 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille. En libéral, vos revenus dépendent de votre lieu d'exercice, de votre notoriété, des honoraires que vous pratiquez, etc.

Chirurgien-dentiste / Chirurgienne-dentiste
2 600 € à 10 000 €

Orthodontiste
A partir de 6 500 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les cabinets dentaires
  • les centres de soins

plus d'informations sur le métier

La plupart des praticiens s'installent en libéral, dans leur propre cabinet. Avec le vieillissement de la population, les besoins en soins dentaires s'accroissent. Les futurs diplômés sont donc assurés d'avoir du travail !

10 % des chirurgiens-dentistes exercent dans des centres de soins, ce qui leur assure des revenus réguliers.

Certains chirurgiens-dentistes interviennent comme conseillers auprès de la Sécurité sociale, et d'autres effectuent des recherches auprès de laboratoires, mais ils sont peu nombreux.

Avec plus de 8 500 professionnels en exercice (répertoire Adeli 2012), l'Ile-de-France est fortement dotée en chirurgiens-dentistes (73 pour 100 000 habitants contre 63 en France). Les effectifs tendent à diminuer d'année en année : les possibiltés d'installation sur le territoire francilien sont donc limitées.

5

L’évolution professionnelle

  • chirurgien-dentiste / chirurgienne-dentiste
  • orthodontiste

plus d'informations sur le métier

Chirurgien-dentiste / Chirurgienne-dentiste
Vous ouvrez ou reprenez un cabinet. En milieu hospitalo-universitaire, vous enseignez le métier aux étudiants qui souhaitent se tourner vers une carrière de chirurgien-dentiste dans la fonction publique, notamment dans des hôpitaux.

Orthodontiste
Vous êtes un chirurgien-dentiste spécialisé qui utilise des appareils pour redresser les dents. Pour accéder à cette spécialité, vous êtes titulaire du CECSMO.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 6
  • bac + 9

plus d'informations sur le métier

Seuls les titulaires du diplôme d'Etat de docteur en chirurgie dentaire peuvent exercer en tant que dentiste. Le cursus des études en odontologie dure 6 à 8 années selon la spécialisation.

Le 1er cycle dure 2 ans. Il comprend la PACES (première année commune aux études de santé aux 4 filières : médecine, dentaire, pharmacie, maïeutique), aussi appelée "L1 santé", qui est sanctionnée par un concours très sélectif. Il est vivement recommandé d'être titulaire d'un bac S avec mention pour franchir ce premier cap. Un numerus clausus fixe le nombre de places disponibles. En 2011-2012, 1200 places ont été réservées en odontologie (46 de plus qu'en 2010-2011).

Ensuite, un 2e cycle de 3 ans suivi du 3e cycle court (1 an) ou long (1 à 3 ans).

Le cycle court permet l'obtention du diplôme d'Etat de docteur en chirurgie dentaire.

Le cycle long, ou internat, ouvert sur concours, conduit en 3 ans à l’obtention de l'AEA (attestation d'études approfondies) et, après la soutenance d’une thèse, au diplôme de docteur en chirurgie dentaire et au titre d’ancien interne en odontologie.

Enfin, après le diplôme d'Etat de docteur en chirurgie dentaire, les chirurgiens-dentistes peuvent se spécialiser en préparant un certificat d’études supérieures (CES) en 1 an ou 2 certificats d'études supérieures de chirurgie dentaire en 4 ans : le DESCB (diplôme d’études supérieures de chirurgie buccale) et le CECSMO (Certificat d’études cliniques spéciales mention orthodontie).

Liens utiles

Métiers et secteurs
FSDL (Fédération des syndicats dentaires libéraux)

Un répertoire de sites professionnels et une rubrique de petites annonces qui recense de nombreuses offres d'emplois.

http://www.fsdl.fr
Ordre national des chirurgiens dentistes

Un tour d'horizon complet de la formation pour devenir dentiste : les inscriptions et les coûts, l'organisation des études, l'orientation, les perspectives d'emploi, la formation complémentaire... Rien n'a été oublié.

http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr
UFSBD (Union française de la santé bucco-dentaire)

De nombreux dossiers thématiques, classés par tranches d'âge : jeunes, adultes, seniors. Très riche, le dico définit les termes employés par la profession, de A comme amalgame à V comme voile du palais.

http://www.ufsbd.fr
Emploi et recrutement
Ministère des Affaires sociales et de la santé

Tous les métiers médicaux et paramédicaux y sont référencés sur le site du Ministère de la Santé et des sports. Sont également fournies les adresses des centres de formation ainsi que les dates des concours pour entrer à l'Assistance publique.

http://www.drees.sante.gouv.fr/professions-de-sante-et-du-social,49.html
Le portail de l'emploi en Ile-de-France

Conseils pratiques, démarches, adresses et liens utiles vers les partenaires de l'emploi en Ile-de-France, tout ce qu'il faut pour vous aider dans votre recherche.

http://emploi.iledefrance.fr