Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Pharmacien / Pharmacienne

Domaine : Santé – Social - Soins esthétiques
Dernière mise à jour : 30/04/2014

Présent du laboratoire jusqu’à l’officine, le pharmacien contribue au bon fonctionnement de la chaîne du médicament.

Eugénie Windsor

- 25 ans
- Doctorat en pharmacie
- Expérience : 3 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • vendre des médicaments
  • réaliser des préparations pharmaceutiques

Que fait-il ?
Le pharmacien vend des médicaments en pharmacie, également appelée officine. Dans un laboratoire hospitalier ou privé, il réalise des prélèvements de sang ou d'urine, ainsi que des analyses biologiques.

Comment travaille-t-il ?
En officine, lieu d'exercice le plus courant, le pharmacien vend à ses clients des médicaments prescrits ou non par un médecin. Il contrôle l'ordonnance, explique la posologie et la durée du traitement, répond aux questions de la clientèle et la conseille. Il propose de plus en plus des produits de parapharmacie. Enfin, il commande les médicaments aux laboratoires pharmaceutiques, assure la gestion des stocks et la comptabilité.

Où exerce-t-il ?
Officines de ville ou pharmacies des hôpitaux, laboratoires d'analyses médicales, laboratoires de recherche ou pharmaceutiques à but commercial, centrales d'achats de médicaments... La pharmacie ne se trouve pas seulement au coin de la rue.

Les +
Conseiller un malade et lui délivrer le traitement adapté est source de satisfaction pour ce professionnel.

Les -
En officine, le pharmacien prépare de moins en moins de remèdes, confiés à des sous-traitants. Le quotidien se résume pour beaucoup à la vente de médicaments et au conseil.

2

Les qualités essentielles

  • vigilant / vigilante
  • disponible

Vigilant / Vigilante
Certains médicaments ne peuvent pas être délivrés librement sans ordonnance. Le pharmacien est responsable devant la loi de toute négligence.

Disponible
En officine, le pharmacien passe beaucoup de temps à conseiller et à rassurer les malades.

Scientifique
La recherche demande des compétences très poussées, en chimie notamment.

3

Le salaire

de 3 200 €

à 11 700 €

plus d'informations sur le métier

Pharmacien indépendant, ce sont les bénéfices que vous réalisez qui constituent vos revenus : vous fixez vous-même la rémunération que vous souhaitez obtenir, dans la limite des moyens financiers de votre officine. Pharmacien salarié, votre revenu dépend de votre expérience et du lieu d'exercice. Il comprend souvent une part variable calculée en fonction de vos performances personnelles ou du chiffre d'affaires de la pharmacie. Dans la fonction publique, votre salaire est fonction de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Assistant d'officine / Assistante d'officine
1 800 € à 3 700 €

Pharmacien d'officine / Pharmacienne d'officine
5 000 € à 11 700 €

Pharmacien hospitalier / Pharmacienne hospitalière
3 200 € à 5 900 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les pharmacies et les hôpitaux
  • les laboratoires de recherche ou d'analyses

plus d'informations sur le métier

Deux diplômés sur trois se tournent vers les officines pour débuter leur carrière de pharmacien. Ils travaillent comme assistants avant d'ouvrir leur propre commerce. Certaines zones géographiques sont déjà très pourvues en pharmacies : les débouchés tendent à se réduire.

De nombreux laboratoires de biologie et d'analyses médicales sont ouverts par des pharmaciens. Mais comme pour les officines, les débutants commencent par être salariés.

Les laboratoires de recherche publics, comme le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) ou l'INSERM (Institut national français de recherche médicale) et les laboratoires pharmaceutiques privés recrutent des pharmaciens.

Le secteur hospitalier propose de bons salaires, même aux débutants. Toutefois les recrutements sont limités.

Selon le répertoire Adeli 2012, environ 13 500 pharmaciens exercent en Ile-de-france dont les 3/4 en officine. Les officines franciliennes emploient en moyenne plus de personnel que les autres officines. En revanche, le nombre de pharmaciens titulaires qui s'installent dans la région tend à diminuer.

5

L’évolution professionnelle

  • assistant / assistante
  • pharmacien / pharmacienne

plus d'informations sur le métier

Assistant d'officine / Assistante d'officine
Vous assistez le pharmacien propriétaire de l'officine. Vous recevez les clients, délivrez les médicaments et effectuez quelques préparations médicamenteuses.

Pharmacien d'officine / Pharmacienne d'officine
Après 5 à 15 années de pratique, vous pouvez ouvrir votre propre officine. Vous êtes alors responsable de plusieurs employés, ainsi que de la gestion et de la comptabilité de la pharmacie. Attention, l'investissement de départ est lourd !

Pharmacien hospitalier / Pharmacienne hospitalière
Après avoir passé un concours de recrutement très sélectif, vous êtes responsable de la pharmacie d'un hôpital.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 6
  • bac + 9

plus d'informations sur le métier

Pour ceux qui veulent exercer en officine ou dans l'industrie, les études de pharmacie durent 6 ans, avec une spécialisation en 3 ans supplémentaires. En Ile-de-France, ce cursus est proposé par 2 universités : Paris Descartes et Paris-Sud (Chatenay-Malabry).

Les étudiants en pharmacie débutent leur cursus par la PACES, première année commune aux études de santé (médecine, odontologie, sage-femme et pharmacie).
Cette PACES, sanctionnée par un concours très sélectif, se déroule en 2 temps : une fois terminé le premier semestre (épreuves communes), et à la fin du deuxième semestre (épreuves communes et épreuves spécifiques). La quasi-totalité (99 %) des étudiants admis à ce concours sont titulaires d'un bac S. Le numérus clausus est de 3 099 pour 2013/2014 (3 090 places pour 2012/2013).

Les 2e  et 3e années constituent le 1er cycle d'études de pharmacie (PCEP). A l’issue de la 3e année, les étudiants obtiennent le diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques (DFGSP), niveau licence.

En fin de 4e année, c’est le moment de choisir son orientation entre 3 filières : officine, industrie pharmaceutique ou internat.

La 5e année hospitalo-universitaire (5e année) est suivie de 1 ou de 4 années d’études (cycle court ou internat).

Pour le cycle court, les étudiants, après soutenance de la thèse, obtiennent le diplôme d'Etat de docteur en pharmacie (bac + 6), indispensable pour exercer en officine ou dans l'industrie pharmaceutique.

Le cycle long (ou internat) permet d'obtenir le diplôme d'Etat de docteur en pharmacie complété d'un diplôme d'études spécialisées (DES) de biologie médicale, pharmacie ou innovation pour la recherche pharmaceutique), niveau bac + 9.

Enfin, les titulaires du diplôme d'Etat de docteur en pharmacie peuvent ensuite se spécialiser en préparant un master orienté vers la gestion ou le contrôle qualité dans l’industrie pharmaceutique (1 an d’études) ou un mastère ou MBA, par exemple dans le management médical, la cosmétologie, le marketing.

Liens utiles

Métiers et secteurs
Ordre national des pharmaciens

A consulter pour se familiariser avec les pharmaciens, les entreprises pharmaceutiques, les laboratoires, les hôpitaux... et les médicaments.

http://www.ordre.pharmacien.fr
LEEM, les entreprises du médicament

Le LEEM regroupe les entreprises du secteur de l'industrie pharmaceutique en France. Son site propose une présentation synthétique et claire du secteur et de ses activités. Une rubrique est consacrée à l'emploi et au recrutement dans le secteur : chiffres clés, statistiques, insertion des jeunes dans le secteur... Avec une bourse de l'emploi, une base métiers et une base formations.

http://www.leem.org
Emploi et recrutement
APEC, Agence pour l'emploi des cadres

Le site incontournable de l'emploi cadre. Des informations sur le marché du travail, plusieurs milliers d'offres d'emploi et la possibilité de déposer son CV dans la CVthèque ou de recevoir des offres ciblées directement dans sa boîte aux lettres électronique.

http://www.apec.fr
Fédération hospitalière de France

Les offres d'emploi sont classées par régions, par départements et par spécialités : chirurgie digestive, dermatologie ou médecine du travail. Quelques métiers de l'hôpital sont décrits comme le cadre infirmier ou le brancardier.

http://www.fhf.fr
FHP, Fédération de l'hospitalisation privée

Le secteur des cliniques privées avec sa convention collective, ses offres et ses demandes d'emploi en ligne, ainsi que des informations juridiques, sociales ou économiques.

http://www.fhp.fr
Ministère des Affaires sociales et de la santé

Tous les métiers médicaux et paramédicaux y sont référencés sur le site du Ministère de la Santé et des sports. Sont également fournies les adresses des centres de formation ainsi que les dates des concours pour entrer à l'Assistance publique.

http://www.drees.sante.gouv.fr/professions-de-sante-et-du-social,49.html
Autres
L’ANEPF, Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France

L'Association nationale des étudiants en pharmacie de France présente l’actualité universitaire et professionnelle. Elle cherche à favoriser les échanges internationaux et offre un forum de discussion. Les études de pharmacie y sont bien détaillées.

http://www.anepf-online.com/internat-anepf-pharmacie.htm