Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Orthoptiste

Domaine : Santé – Social - Soins esthétiques
Dernière mise à jour : 08/10/2015

Véritable kiné des yeux, l’orthoptiste prend en charge des problèmes oculaires qui ne peuvent être traités ni à l’aide de lunettes, ni par la chirurgie.

Maria Plaza

- 40 ans
- Certificat d'aptitude à l'orthoptie
- Expérience : 19 ans
- Evry (91)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • rééduquer les muscles de l'oeil
  • améliorer les capacités visuelles

Que fait-il ?
L'orthoptiste prend en charge tous les troubles de la vision qu'ils soient causés par une malformation de naissance, une opération chirurgicale ou une maladie oculaire : strabisme, fatigue visuelle, malvoyance, etc. Il rééduque enfants et adultes, des nourrissons aux personnes âgées. Il intervient toujours sur prescription d'un médecin.

Comment travaille-t-il ?
Assis face à son patient, l'orthoptiste observe minutieusement chacun de ses yeux. Il établit alors un bilan de ses capacités visuelles. Suivant son âge et son problème visuel, il lui indique les exercices à effectuer pour corriger ou soigner ses troubles. Divers appareils de mesure et de rééducation lui permettent de faire travailler les deux yeux, ensemble ou séparément. Il faut généralement plusieurs séances de rééducation pour améliorer la vue.

Où exerce-t-il ?
L'orthoptiste travaille le plus souvent dans un cabinet privé, très souvent dans une pièce légèrement sombre. Mais il peut aussi travailler au sein d'un service hospitalier d'ophtalmologie ou être salarié d'un centre de soins.

Les +
Le métier d'orthoptiste n'est pas routinier puisqu'il permet de rééduquer chaque jour de multiples troubles des yeux.

Les -
Très peu de diplômés chaque année, et assez peu de postes à prendre : la profession n'est pas d'un accès facile pour les débutants !

2

Les qualités essentielles

  • chaleureux / chaleureuse
  • patient / patiente

Chaleureux / Chaleureuse
L'écoute et l'attention sont essentielles pour bien comprendre les troubles des patients. Il les incite, par son enthousiasme, à participer activement à leur rééducation.

Patient / Patiente
Il faut parfois établir un bilan long et minutieux avant même de commencer la rééducation, qui elle-même peut s'avérer difficile.

Précis / Précise
Toute mesure ou exercice touchant à l'oeil exige des gestes sûrs, une évaluation au quart de millimètre : aucune erreur n'est permise.

3

Le salaire

de 1 400 €

à 2 900 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille. En libéral, vos revenus dépendent de votre lieu d'exercice, de votre notoriété, des honoraires que vous pratiquez, etc.

Orthoptiste salarié / Orthoptiste salariée
1 400 € à 1 800 €

Orthoptiste libéral / Orthoptiste libérale
Variable

orthoptiste cadre de santé
1 700 € à 2 900 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes hors indémnités et primes.

4

Les principaux débouchés

  • l'exercice en cabinet libéral
  • les hôpitaux et les centres de soins

plus d'informations sur le métier

Près de 60 % des orthoptistes exercent en libéral dans un cabinet privé. Mais certaines zones comme les grandes villes sont déjà saturées et s'installer n'est pas facile pour un jeune diplômé, d'autant que le matériel d'orthoptie coûte cher.

Les orthoptistes peuvent être salariés dans les hôpitaux ou dans les établissements d'accueil des personnes handicapées.

Par ailleurs les possibilités d'emploi en cabinets médicaux d'ophtalmologie sont appelées à se développer.

Selon la Drees, on dénombre environ 3 826 orthoptistes en France, dont 862 en Ile-de-France. L'Ile-de-France se distingue par une forte présence du statut  libéral qui concerne plus de 75 % de ses orthoptistes.

5

L’évolution professionnelle

  • orthoptiste
  • orthoptiste cadre de santé

plus d'informations sur le métier

orthoptiste
Vous exercez en indépendant dans un cabinet d'orthoptie, seul ou associé à d'autres confrères. Vos revenus dépendent à 100 % du nombre de consultations que vous effectuez. Vous pouvez également être salarié d'un service hospitalier ou d'un centre de soins ou de rééducation. Votre salaire évolue alors à l'ancienneté. Si vous pratiquez de façon mixte, vous exercez à mi-temps en libéral et à mi-temps dans une structure de soins.

orthoptiste cadre de santé
Après une expérience professionnelle de 4 ans, l'orthoptiste peut préparer en 1 an le diplôme de cadre de santé qui permet d'occuper un poste d'encadrement dans un service ou de formateur auprès d'étudiants orthoptistes.

6

La formation et les diplômes

> bac + 3

plus d'informations sur le métier

Le certificat de capacité d'orthoptiste se prépare en 3 ans après un bac, de préférence scientifique et donne un niveau bac + 3.

L'entrée en formation est soumise à un concours avec des épreuves de sciences de la vie et de physique. Les étudiants qui accèdent à cette formation sont très peu nombreux car les 15 unités de formation et de recherche (UFR) de sciences médicales et techniques de réadaptation n’offrent que 150 à 200 places par an. En l’Ile-de-France, l’université Paris Descartes et l’UPMC, université Pierre et Marie Curie, proposent cette formation.

L’enseignement théorique et pratique est complété par des stages hospitaliers dans un service d'ophtalmologie.

Bon à savoir : le diplôme d'orthoptiste donne l'inscription de plein droit en licence de sciences sanitaires et sociales et en sciences de l'éducation. Depuis peu, il permet aussi de s'inscrire, après un examen de compétences, en licence professionnel dans le domaine de la vision à l’université Paris Sud. Le master rééducation et ingénierie médicale de l'UPMC est ouvert également aux orthoptistes.

Liens utiles

Métiers et secteurs
DRASS IDF, Direction des affaires sanitaires et sociales d'Ile-de-France

Tout sur la protection sociale, la politique d'insertion et les missions sociales du gouvernement. Une rubrique est dédiée aux métiers et formations du secteur.

http://ile-de-france.sante.gouv.fr
L'orthoptique en France

Aucun renseignement ne manque : définition de l'orthoptie, informations sur la formation, grille de salaires, convention collective et possibilités de carrières hospitalières.

http://orthoptie.net
Syndicat national autonome des orthoptistes

Toutes les facettes du métier d'orthoptiste sont présentées ici. A lire aussi, les informations sur la formation requise et l'examen d'admission.

http://www.orthoptistes.fr
Emploi et recrutement
AP-HP, Assistance publique des hôpitaux de Paris

Principal employeur de la fonction publique hospitalière en Ile-de-France, l'AP-HP regroupe 37 hôpitaux et 72 000 agents. Rendez-vous dans l'espace Recrutement pour tout savoir sur les concours d'accès aux écoles de puériculture, de soins infirmiers, d'aides-soignants ou de kinésithérapeutes. A consulter également : les dates et les procédures d'inscription aux concours de l'APHP.

http://www.aphp.fr
Fédération hospitalière de France

Les offres d'emploi sont classées par régions, par départements et par spécialités : chirurgie digestive, dermatologie ou médecine du travail. Quelques métiers de l'hôpital sont décrits comme le cadre infirmier ou le brancardier.

http://www.fhf.fr
FHP, Fédération de l'hospitalisation privée

Le secteur des cliniques privées avec sa convention collective, ses offres et ses demandes d'emploi en ligne, ainsi que des informations juridiques, sociales ou économiques.

http://www.fhp.fr
Ministère des Affaires sociales et de la santé

Tous les métiers médicaux et paramédicaux y sont référencés sur le site du Ministère de la Santé et des sports. Sont également fournies les adresses des centres de formation ainsi que les dates des concours pour entrer à l'Assistance publique.

http://www.drees.sante.gouv.fr/professions-de-sante-et-du-social,49.html