Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Horloger / Horlogère

Domaines : Art – Culture - Audiovisuel, Commerce - Immobilier
Dernière mise à jour : 13/09/2013

Les savoir-faire de l'horloger et sa vue parfaite permettent à ce maître du temps de remettre en marche aussi bien un vieux coucou qu'une montre de luxe.

Farid Ghezlane

- 43 ans
- CAP d'horlogerie
- Expérience : 25 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • mettre en service et réparer des produits d'horlogerie
  • concevoir et fabriquer des montres et des horloges

Que fait-il ?
Montres, pendules et autres coucous n'ont pas de secret pour l'horloger. Il identifie les pannes, effectue les réparations et les réglages nécessaires. Il est aussi amené à vendre des produits horlogers. Quand son niveau de qualification le permet, il crée et dessine des mécanismes qui seront ensuite montés et assemblés en atelier.

Comment travaille-t-il ?
Assis derrière son établi, l'horloger utilise des pièces miniatures en métal ou plastique. Son activité nécessite de connaître toutes les formes d'alliages, les nouveaux composants métalliques et le dessin assisté par ordinateur. Dans un atelier de réparation, il reçoit les montres et horloges défectueuses déposées chez différents horlogers ou bijoutiers. Dans un atelier de montage, sa mission consiste à assembler les éléments d'un produit d'horlogerie. Enfin dans une boutique, ses activités sont plus diversifiées car il peut accueillir et conseiller les clients tout en consacrant une partie de son temps à la réparation, voire à la création de pièces uniques.

Où exerce-t-il ?
Seul ou en équipe, l'horloger peut travailler à son compte ou en entreprise. Il exerce dans un atelier mais se déplace assez souvent pour rencontrer fournisseurs ou clients, et chercher de nouveaux produits.

Les +
Le métier d'horloger permet de réparer de véritables oeuvres d'art.

Les -
Une contre-indication : la transpiration des mains, qui peut oxyder les métaux travaillés.

2

Les qualités essentielles

  • précis / précise
  • patient / patiente

Précis / Précise
La miniaturisation des pièces nécessite des gestes d'une extrême minutie.

Patient / Patiente
Un produit d'horlogerie se fabrique étape par étape, il faut savoir prendre son temps.

Créatif / Créative
Lorsque l'horloger dessine de nouvelles pièces, elles doivent être à la fois belles et mécaniquement irréprochables.

3

Le salaire

de 1 118 €

à 1 500 €

plus d'informations sur le métier

En indépendant, vous vous rémunerez sur la vente de vos produits et sur les services associés (réparation, transformation, etc.). Vos revenus, très variables, dépendent du lieu d'exercice, de votre notoriété, des tarifs que vous pratiquez. Horloger salarié, votre rémunération varie en fonction du secteur d'activité (industrie, artisanat, luxe, etc.), de votre niveau de qualification et de votre expérience.

Ouvrier / Ouvrière
1 118 € à 1 500 €

Technicien horloger / Technicienne horlogère
1 100 € à 1 900 €

Chef d'atelier
1 400 € à 2 200 €

Maître horloger / Maître horlogère
Variable

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les ateliers de réparation
  • les entreprises du luxe

plus d'informations sur le métier

Les emplois se trouvent principalement dans les ateliers de réparation des centres commerciaux et dans les entreprises du luxe, qui bénéficient d'une forte croissance économique.

Les entreprises de fabrication horlogère et les services après-vente chez le fabricant recrutent essentiellement des jeunes diplômés.

L'Ile-de-France ne compte qu'une vingtaine d'entreprises de production horlogère employant au total moins de 220 personnes. Aussi, les horlogers franciliens travaillent-ils principalement dans le domaine de la réparation et, dans une moindre mesure, de la restauration.

5

L’évolution professionnelle

  • ouvrier / ouvrière
  • maître horloger / maître horlogère

plus d'informations sur le métier

Ouvrier / Ouvrière
Egalement appelé agent d'atelier. Vous êtes salarié d'un atelier de fabrication ou d'un magasin de vente, vous détectez les pannes et effectuez les réparations d'appareils horlogers en tous genres.

Technicien horloger / Technicienne horlogère
Outre les fonctions de l'ouvrier, vous êtes capable de concevoir et de dessiner des mécanismes d'horlogerie.

Chef d'atelier
Après 15 ans d'expérience environ, vous avez la responsabilité de plusieurs ouvriers, soit en entreprise, soit en atelier de fabrication ou de réparation.

Maître horloger / Maître horlogère
Vous ouvrez votre boutique. Si vous n'avez pas de personnel, vous effectuez vous-même les ventes et les réparations, en plus des tâches administratives et commerciales.

6

La formation et les diplômes

  • CAP
  • bac + 2

plus d'informations sur le métier

La formation au métier d'horloger débute avec le CAP horlogerie, qui se prépare en 2 ans après la classe de 3e, en CFA (centre de formation pour apprentis) ou en lycée professionnel.

Ensuite, au niveau bac, le BMA horlogerie en 2 ans après un CAP est particulièrement recherché par les employeurs.

Le DMA horlogerie (bac + 2) donne accès à une carrière de création horlogère mais n’est pas proposé en Ile-de-France.

La filière microtechnique constitue une autre voie vers l’horlogerie.

En 3 ans après la 3e, la préparation du bac pro microtechniques permet d’obtenir un premier niveau de qualification dans ce domaine avec le .

Cependant, les diplômes de niveau bac + 2 (BTS conception et industrialisation en microtechniques et DUT génie mécanique et productique, orientation micromécanique) sont aujourd'hui les plus prisés par les entreprises. Il est possible de préparer ces diplômes après le bac S, ou STI2D, plus rarement à la suite d’un bac pro microtechniques.

Formations

CAP / BEP ou équivalent
CAP Horlogerie L'horloger répare non seulement montres, réveils, pendules mais aussi compte tours, dispositifs de commande horaire, bref tout appareil de mesure du temps qu'il soit mécanique, électrique ou (...)
Bac ou équivalent
BMA Horlogerie Le titulaire du BMA assure la réparation fine de toutes les montres et pendules. Il est capable d'usiner certaines pièces pour remplacer celles qui sont défectueuses et participe à des opérations de (...)
BACPRO Microtechniques Le titulaire de ce bac pro travaille dans la fabrication de produits microtechniques. Il peut exercer son activité dans une entreprise de production industrielle ou de maintenance ou, plus (...)
Bac + 2
BTS Conception et industrialisation en microtechniques Chargé de la conception, de la fabrication et de la maintenance des appareils miniaturisés, le technicien supérieur CIM possède des compétences diversifiées allant de la mécanique générale à (...)
DUT Génie mécanique et productique Le diplômé en Génie Mécanique et Productique (GMP) est un généraliste de l'industrie mécanique. Les secteurs suivants l'attendent : construction mécanique et machines-outils ; construction automobile (...)
DMA Horlogerie Les horlogers ayant suivi cette formation peuvent intervenir dans plusieurs contextes :en artisanat d'art, pour concevoir, réaliser, commercialiser leur propre production et réparer les instruments (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
UPA, Union professionnelle artisanale

Des dossiers pratiques, organisés par secteurs, portant notamment sur les métiers et les formations du textile, de l'habillement et du cuir.

http://www.upa.fr
Emploi et recrutement
FEDEHBJO, Fédération française des horlogers, bijoutiers, joailliers, orfèvres

De nombreuses offres d'emplois et de stages, ainsi qu'un dossier sur les formations consacrées à l'horlogerie ou à la bijouterie.

http://www.fedehbjo.com
Le portail de l'emploi en Ile-de-France

Conseils pratiques, démarches, adresses et liens utiles vers les partenaires de l'emploi en Ile-de-France, tout ce qu'il faut pour vous aider dans votre recherche.

http://emploi.iledefrance.fr