Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Ingénieur forestier / Ingénieure forestière

Domaine : Environnement - Aménagement - Propreté
Dernière mise à jour : 27/03/2012

Loin de l’image de l’homme des bois solitaire, l’ingénieur forestier travaille en équipe. Amoureux de la nature, il passe aussi une grande partie de son temps au milieu de ses dossiers !

Céline Maurer

- 26 ans
- Diplôme d'ingénieur du génie rural et des eaux et forêts
- Expérience : 2 ans
- Fontainebleau (77)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • protéger les forêts
  • diriger l'entretien et l'exploitation des domaines forestiers

Que fait-il ?
Les forêts appartiennent à l'Etat, aux communes ou à des propriétaires privés. L'ingénieur forestier est chargé de les protéger et de superviser tous les travaux d'entretien et d'exploitation. A la fois conseiller technique et responsable, il doit informer les propriétaires des forêts des travaux et de l'état des lieux.

Comment travaille-t-il ?
L'ingénieur forestier peut avoir à protéger jusqu'à 15 000 hectares de forêts domaniales ou communales. Il supervise une équipe de 10 à 15 agents techniques et, suivant les plans de production, planifie les coupes à réaliser. Les arbres à couper sont alors marqués. Il organise des opérations de reboisement pour assurer le renouvellement de la forêt, décide des équipements nécessaires, comme la création de fossés de protection incendie ou d'évacuation des eaux. Il doit lutter contre les phénomènes d'érosion des terres. De plus, il suit les dossiers de demande d'attribution de subventions, en vérifiant que les propriétaires respectent bien les règles de sécurité et d'exploitation. Enfin, il réglemente les autorisations de pêche et de chasse.

Où exerce-t-il ?
Quel que soit l'organisme dont il dépend, l'ingénieur forestier partage son temps de travail entre son bureau et les missions sur le terrain.

Les +
Passionnés de forêt et de nature, à vos bottes ! L'ingénieur forestier est un passionné d'environnement et de défense de la nature.

Les -
Arpenter les forêts n'est pas de tout repos. Les candidats de constitution fragile devront changer d'orientation professionnelle.

2

Les qualités essentielles

  • polyvalent / polyvalente
  • actif / active

Polyvalent / Polyvalente
L'ingénieur forestier doit avoir de solides connaissances en agronomie, en horticulture, en résistance des sols, en chimie et en informatique.

Actif / Active
Les déplacements sur le terrain sont nombreux, et l'ingénieur doit s'assurer que l'équipe d'agents techniques a bien réalisé les travaux demandés.

Organisé / Organisée
Il doit être méthodique et savoir déléguer les tâches aux équipes de techniciens.

3

Le salaire

de 1 200 €

à 2 000 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Elève ingénieur / Elève ingénieure
1 100 €

Ingénieur des travaux / Ingénieure des travaux
1 200 € à 2 000 €

Ingénieur divisionnaire des travaux / Ingénieure divisionnaire des travaux
1 800 € à 3 900 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • l'ONF, les services des ministères
  • les exploitations forestières privées

plus d'informations sur le métier

L'ingénieur forestier peut travailler au sein de la fonction publique, à l'ONF (Office national des forêts), dans les ministères (ministère de l'Agriculture et de la Pêche, etc.).

Dans le secteur privé, l'ingénieur forestier peut être employé par des propriétaires forestiers, dans l'industrie du bois, chez les pépiniéristes ou les horticulteurs.

A l'étranger, certaines ONG (organisations non gouvernementales) ou missions de coopération envoient des ingénieurs forestiers étudier les forêts tropicales en danger ou riches en espèces rares ou en voie de disparition.

Avec presque 300 000 hectares de forêt, l’Ile-de-France fait partie des 10 régions françaises les plus boisées. Cependant, les recrutements d'ingénieurs forestiers sont peu nombreux.

5

L’évolution professionnelle

  • élève ingénieur / élève ingénieure
  • ingénieur divisionnaire / ingénieure divisionnaire

plus d'informations sur le métier

Elève ingénieur / Elève ingénieure
Vous suivez une formation, et votre titre est celui d'ITEF (ingénieur des travaux des eaux et forêts). Vous êtes rémunéré durant vos études.

Ingénieur des travaux / Ingénieure des travaux
Vous intégrez votre premier poste d'ingénieur forestier et vous êtes responsable d'un secteur et d'une dizaine de techniciens.

Ingénieur divisionnaire des travaux / Ingénieure divisionnaire des travaux
Vous avez 15 ans d'expérience professionnelle et vous supervisez plusieurs ingénieurs forestiers et leurs secteurs.

6

La formation et les diplômes

> bac + 5

plus d'informations sur le métier

AgroParisTech est la seule école à former des ingénieurs forestiers.

L'école propose un cursus d'ingénieur forestier (bac + 5) comptant 5 spécialités : gestion des milieux naturels, gestion forestière, foresterie urbaine, filière bois, gestion environnementale des écosystèmes et forêts tropicales.

La formation dure 3 ans. Elle est accessible sur concours principalement après une classe préparatoir BCPST « Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre. »

L'école est également accessible sur concours aux titulaires de BTSA, BTS et DUT dans certaines spécialités, ainsi qu'aux étudiants en 2e ou 3e année de licence dans le domaine des sciences de la vie, de la terre ou de la matière.

A noter, depuis le 1er octobre 2009, le Corps des ingénieurs du génie rural, des eaux et des forêts (IGREF) et le Corps des ingénieurs des ponts et chaussées constituent un seul Corps : le  Corps des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts (IPEF).

Les ingénieurs-élèves du Corps des IPEF sont essentiellement recrutés (au moins 80% d'entre eux) parmi les élèves de l'école polytechnique, d'une école normale supérieure ou d'AgroParisTech.

Liens utiles

Métiers et secteurs
ANEFA, Association nationale pour l’emploi et la formation en agriculture

Découvrez ce site dédié à la promotion de l'emploi et de la formation en l'agriculture : des vidéos, des fiches métiers et formations sont au rendez-vous.

http://www.anefa.org
CNEAP, Conseil national de l'enseignement agricole privé

Des dossiers complets sur les métiers et les formations des secteurs agricole et agroalimentaire. Il est aussi possible de trouver une formation selon le diplôme ou la région.

http://www.cneap.fr/
Ecométiers

Site créé et mis à jour par l'Agence méditerranéenne de l'environnement (AME) et la Dynamique interuniversitaire de formation sur l'environnement et le développement (DIFED) : 81 fiches métiers et de nombreux liens utiles.

http://www.ecometiers.com
Ministère de l'Agriculture, de l'agroalimentaire et des forêts

A côté des informations officielles du ministère, retrouvez la webTV, les études et prospectives proposées sur le site. 

http://www.agriculture.gouv.fr
Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer

Pour tout savoir sur la politique française de développement durable, et les métiers de l'environnement (formations, emplois et concours) dans la fonction publique. Dans la rubrique "métiers et concours", vous trouverez des informations sur les métiers et les parcours d'accès.

http://www.developpement-durable.gouv.fr
ONF, Office national des forêts

Tout sur la forêt française, les arbres remarquables, la flore, la faune, le tourisme, le littoral... et les carrières à l'ONF : ingénieur du génie rural et des eaux et forêts, agent technique forestier, etc.

http://www.onf.fr
Réseau TEE (Territoires, environnement, emplois)

Découvrez le site portail des réseaux Tee (Territoires environnement emplois), une référence pour l'emploi dans l'environnement. En partenariat étroit avec les DIREN, l'ADEME, les Agences de l'Eau et les Conseils Régionaux, ils facilitent la mise en réseau des opérateurs travaillant sur la problématique des métiers et des emplois de l'environnement. Ce site est un incontournable pour connaître le secteur de l'environnement, ses emplois, ses formations. Il permet de trouver des modèles de CV, des propositions de stages ou d'emplois par régions, des fiches descriptives pour 25 métiers de l'environnement, avec indication des formations requises.

http://www.reseau-tee.net
Atelier technique des espaces naturels

L'observatoire des métiers propose un répertoire des métiers exercés dans les parcs nationaux, réserves naturelles, parcs naturels régionaux, etc. des offres d'emploi sont aussi recensées sur le site.

http://www.espaces-naturels.fr
Choix de formations - orientation
Educagri, site de l'enseignement agricole

Le site officiel d'information et de promotion des établissements publics d'enseignement agricole vous présente la diversité de l'enseignement agricole : secondaire, technique et supérieur. Au menu : description des diplômes, du secteur et nombreuses informations pour devenir enseignant. En prime : des liens vers les concours ou les manifestations liées à l'agriculture et à l'environnement.

http://www.educagri.fr
Emploi et recrutement
INRA

Les modalités de recrutement pour ceux, chercheurs, ingénieurs ou techniciens, qui souhaitent rejoindre l'INRA, institut national de la recherche agronomique.

http://www.inra.fr
Emploi Environnement

Site international de recherche d'emploi pour l'environnement dans l'industrie et les services.

http://www.emploi-environnement.com
Le portail de l'emploi en Ile-de-France

Conseils pratiques, démarches, adresses et liens utiles vers les partenaires de l'emploi en Ile-de-France, tout ce qu'il faut pour vous aider dans votre recherche.

http://emploi.iledefrance.fr
Actualités spécialisées
Chambre interdépartementale d'agriculture d'Ile-de-France

L'actualité de l'agriculture francilienne et ses points forts sont présentés sur ce site régioanl, avec un calendrier des événements de l'année et une sélection de liens thématiques.

http://www.ile-de-france.chambagri.fr