Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Auxiliaire de vie sociale

Domaine : Santé – Social - Soins esthétiques
Dernière mise à jour : 13/02/2014

En épaulant les personnes dépendantes, l’auxiliaire de vie sociale rend possible leur maintien à domicile. Son rôle est donc essentiel.

Sophie Dubus

- 27 ans
- Bac STT
- Expérience : 3 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • accompagner une personne fragile, dépendante ou en difficulté sociale
  • l'aider dans les tâches et les activités de la vie quotidienne

Que fait-il ?
L'auxiliaire de vie sociale intervient au domicile des personnes en difficulté sociale, physique ou morale. Il peut s'agir d'enfants, de familles, de personnes âgées, malades ou handicapées. Il les accompagne dans les tâches quotidiennes qu'ils n'arrivent plus à assumer seuls. Il contribue ainsi au maintien de leur autonomie et à la lutte contre l'exclusion sociale.

Comment travaille-t-il ?
L'auxiliaire de vie sociale se doit de stimuler, de soulager et d'apprendre à faire les gestes du quotidien aux personnes qu'il aide. Quand elles sont invalides ou lourdement handicapées, il prépare leurs repas, assure l'ensemble des tâches ménagères, comme le repassage, le ménage, les courses ou la vaisselle. Il s'occupe aussi des tâches administratives, c'est-à-dire des factures et des déclarations d'impôt, par exemple. Enfin, il tente, dans la mesure du possible, d'entretenir les contacts avec le monde extérieur, afin que la personne aidée ne perde pas le fil de la réalité sociale. Bien souvent, il travaille à temps partiel, aux heures où ses patients ont besoin de lui, vers 6 heures le matin ou tard le soir, vers 22 heures.

Où exerce-t-il ?
Il se rend au domicile de la personne qu'il accompagne. Il est donc amené à se déplacer fréquemment.

Les +
nécessaire complicité qui s'installe est humainement très enrichissante. Aider les autres est extrêmement gratifiant.

Les -
auxiliaire de vie sociale doit être très disponible. Il est amené à travailler le week-end et les jours fériés, rendant sa propre vie de famille parfois difficile.

2

Les qualités essentielles

  • chaleureux / chaleureuse
  • résistant / résistante

Chaleureux / Chaleureuse
L'auxiliaire de vie sociale fréquente au quotidien des personnes en grande difficulté sociale. Sa bonne humeur redonne souvent le sourire.

Résistant / Résistante
Certaines personnes handicapées ne peuvent plus du tout bouger. Il doit être capable de les porter en prenant grand soin de ne pas être brusque.

Ouvert / Ouverte
Il doit établir des contacts et le dialogue, non seulement avec la personne aidée, mais aussi avec son entourage. Il apprend à respecter au quotidien l'espace dans lequel il entre et l'intimité de ses protégés.

Organisé / Organisée
Etant donné la diversité des tâches, l'auxiliaire de vie sociale sait gérer les priorités.

3

Le salaire

de 1 100 €

à 1 600 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille. Dans le privé et le secteur associatif, votre rémunération dépend de votre niveau de qualification et de votre expérience.

Auxiliaire de vie sociale
1 100 € à 1 600 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les associations d'aide à domicile
  • les collectivités locales

plus d'informations sur le métier

Les associations d'aide à domicile constituent le débouché le plus important pour les auxiliaires de vie sociale. Elles jouent le rôle d'intermédiaire entre les particuliers en difficulté et les auxiliaires.

Les collectivités locales font, elles aussi, appel à des auxiliaires de vie sociale. Ainsi, les centres communaux d'action sociale, qui dépendent des mairies, gèrent l'aide sociale.

Quelques particuliers embauchent directement des auxiliaires.

En Ile-de-France comme dans les autres régions, la dépendance est fortement créatrice d'emplois. Les besoins en auxiliaires de vie sociale qualifiés, très importants, ne sont pas comblés. Les diplômés n'ont donc aucune difficulté à trouver un emploi. Toutefois, il s'agit souvent de postes à temps partiel.

5

L’évolution professionnelle

> auxiliaire de vie sociale

plus d'informations sur le métier

Auxiliaire de vie
Vous aidez à domicile une personne en difficulté en respectant ses choix de vie, son espace, son intimité et ses biens.

6

La formation et les diplômes

  • sans diplôme
  • CAP

plus d'informations sur le métier

Deux diplômes permettent de devenir auxiliaire de vie sociale : le DEAVS (diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale) et la MC (mention complémentaire) aide à domicile.

Aucun diplôme n'est exigé pour préparer le DEAVS. Il suffit d'être âgé de 18 ans à la date de l'examen d'entrée, qui comporte un questionnaire d'actualité orienté sur les problèmes sociaux et un entretien avec un jury.

Les candidats titulaires du brevet des collèges ou d'un diplôme de niveau CAP/ BEP sont dispensés de l'épreuve écrite. Les personnes ayant exercé depuis au moins 3 ans dans l'aide à domicile ou ayant une attestation (garde d'enfants ou de personne dépendante ou âgée) sont dispensées de l'épreuve orale.

Cette formation est organisée sur une période de 9 à 36 mois. Elle est reconnue au niveau CAP.

Par ailleurs, l'accès à la MC aide à domicile se fait à partir de certains titres ou diplômes : BEPA services spécialité services aux personnes, BEP bioservices, CAP assistant technique en milieux familial et collectif, CAP petite enfance, diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique, diplôme d'Etat d'aide-soignant ou d'auxiliaire de puériculture.
La durée de la formation est de 1 an. Le niveau de la MC est équivalent à un CAP.

Formations

CAP / BEP ou équivalent
MC Aide à domicile Le titulaire de cette MC exerce ses fonctions auprès de familles ou de personnes âgées ou handicapées. Il favorise leur maintien dans leur milieu de vie habituel, en les aidant à gérer le quotidien (...)
CAP Assistant technique en milieux familial et collectif Les tâches d'entretien (linge et locaux, préparation et service de repas) attachées au maintien du cadre de vie de personnes affaiblies par la maladie, l'âge ou des difficultés passagères entrent (...)
DESOCIAL Diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique Le diplôme d'état d'aide médico-psychologique forme des professionnels capables d'assister des personnes handicapées ou dépendantes de tous âges dans les gestes de leur vie quotidienne.# L'AMP les (...)
DESANTE Diplôme d'Etat d'aide-soignant La formation prépare au soin, à la prévention et à l'éducation à la santé. L'aide soignant préserve et restaure le bien-être et l'autonomie du patient. Il l'accueille, l'informe, l'accompagne et lui (...)
DESANTE Diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture Le DE d'auxiliaire de puériculture forme à la réalisation d'activités d'éveil et des soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant. Placée sous la responsabilité de (...)
DESOCIAL Diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale Le diplôme d'état d'auxiliaire de vie sociale (DEAVS) forme des professionnels capables d'accompagner les personnes en difficulté de vie ou difficulté sociale (personnes âgées, malades ou (...)
CAP Petite enfance Le titulaire de ce CAP, le plus souvent une femme, accueille et garde des jeunes enfants et contribue à leur éducation.# Le titulaire de ce CAP est un professionnel de l'accueil et de la garde des (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
ADMR, Association du service à domicile

L'association présente ses missions, mais aussi rapidement les métiers concernés : aides à domicile, aides-soignantes, infirmières ou encore éducateurs. Des offres d'emploi sont aussi proposées.

http://www.admr.org
UNAFORIS, Union nationale des associations de formation et de recherche en intervention sociale

La création de ce réseau national unique a un double objectif :
- la création de Hautes Ecoles Professionnelles en Action Sociale et de Santé, qui seront des établissements
d’enseignement supérieur professionnel ;
- la mise en cohérence de ces formations pour favoriser parcours et mobilités professionnels.

Son site présente de nombreuses fiches synthétiques sur les métiers du domaine. Pratique : l'annuaire des centres de formation pour chaque métier.

http://www.unaforis.eu/
UNASSAD, Union nationale des associations de soins et services à domicile

Une présentation détaillée des missions, des employeurs, des métiers et des formations du secteur social. Les textes de référence et les aides possibles sont également rappelés. Sans oublier les actualités, les communiqués de presse, et les offres d'emploi du secteur. En prime : un annuaire des associations du domaine.

http://www.una.fr
Emploi et recrutement
Ministère de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale

Le site du ministère offre des renseignements pratiques sur les carrières possibles au sein de ses services dans la rubrique '' métiers et concours''.

http://www.travail.gouv.fr
Actualités spécialisées
ASH, actualités sociales hebdomadaires

Site web de la revue spécialisée ASH destinée aux professionnels de l'action sociale. On y retrouve des actualités, des interviews, l'agenda des événements du secteur, des offres d'emploi, des fiches métiers, etc. Ce site propose également un carnet d'adresses où figurent les coordonnées de tous les organismes sociaux.

http://www.ash.tm.fr