Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Interprète

Domaines : Information - Communication, Lettres – Langues - Sciences humaines
Dernière mise à jour : 13/10/2014

L’interprète qui est en poste dans une institution internationale est au cœur des grandes réflexions politiques et économiques. C'est un environnement professionnel passionnant.

Claire Boucher

- 30 ans
- DESS interprétation de conférence
- Expérience : 3 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • traduire les propos d'une personne parlant dans une autre langue
  • participer à des conférences internationales

Que fait-il ?
L'interprète traduit les propos d'une personne parlant dans une autre langue. Il le fait dans le cadre de conférences réunissant des personnalités du monde entier, dans des entreprises privées ou lors de rencontres professionnelles ou diplomatiques.

Comment travaille-t-il ?
L'interprète travaille en indépendant ou associé avec d'autres interprètes. Il peut être fonctionnaire d'Etat attaché à des organisations comme l'ONU (Organisation des nations unies) ou l'Unesco. Il est amené à voyager souvent. L'interprète peut se trouver dans la même pièce que les participants ou être isolé dans une cabine. Il écoute la personne qui parle à l'aide d'un casque. S'il traduit ses propos en simultané, il dispose généralement du texte de l'intervenant. Il prend alors la parole en même temps que lui et est audible par les personnes parlant uniquement français ou espagnol par exemple. S'il traduit consécutivement un discours, l'interprétation s'effectue après l'intervention du conférencier, durant laquelle il prend des notes pour ne rien oublier.

Où exerce-t-il ?
L'interprète n'a pas de lieu fixe de travail : il se rend sur les lieux de conférences, dans les entreprises, ou participe par exemple à des rencontres d'hommes politiques.

Les +
L'interprète joue un rôle clé dans les relations internationales. Ses interprétations ont une importance capitale dans les décisions politiques ou économiques. Il rencontre de nombreuses personnalités, tant politiques que religieuses ou culturelles. Le métier est très enrichissant.

Les -
L'interprète travaille en moyenne 110 jours par an. Même si la fonction est bien rémunérée, il faut tenir compte de cet aspect.

2

Les qualités essentielles

  • concentré / concentrée
  • endurant / endurante

Concentré / Concentrée
L'interprète traduit des phrases sans déformer la signification des propos de la personne qui parle.

Endurant / Endurante
Il doit faire face à une pression nerveuse très forte. Il ne travaille en théorie que vingt minutes d'affilée et se relaie avec d'autres interprètes pour couvrir l'ensemble d'une conférence. Des pauses régulières sont nécessaires pour garder toute son attention.

Subtil / Subtile
Il n'a pas le droit d'hésiter, de douter. La traduction s'effectue à un rythme soutenu, sans hésitation. Il est doté d'un esprit d'analyse très rapide. Finesse d'esprit et compréhension de l'autre sont des atouts essentiels.

Disponible
L'interprète a ses valises prêtes. A tout moment, il peut être envoyé sur une mission à l'autre bout du monde.

Cultivé / Cultivée
La culture générale est primordiale pour l'interprète qui est amené à traduire des propos très spécialisés.

3

Le salaire

de 2 000 €

à 6 700 €

plus d'informations sur le métier

Interprète indépendant, vous êtes payé à la journée. Votre revenu varie en fonction des langues pratiquées, du contexte d'intervention, de votre notoriété. Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") est fonction de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Interprète
2 000 € à 6 700 €

Interprète dans la fonction publique
5 000 € à 10 000 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les associations d'interprètes
  • la fonction publique nationale et internationale

plus d'informations sur le métier

Les associations d'interprètes sont composées d'interprètes indépendants qui sont appelés sur des missions précises.

Les interprètes sont aussi engagés par la fonction publique internationale ou nationale. Il s'agit d'organismes comme l'ONU (Organisation des nations unies), l'Unesco ou l'Union européenne. De plus, les ministères des Affaires étrangères et de la Défense ont eux aussi leurs propres interprètes, mais en nombre restreint.

Les chaînes télévisées embauchent des interprètes pour leurs journaux télévisés ou certaines émissions grand public lorsqu'elles reçoivent des personnalités étrangères.

5

L’évolution professionnelle

  • interprète
  • interprète de conférence

plus d'informations sur le métier

Interprète
Vous réalisez des traductions orales dans le monde des affaires et des grandes entreprises internationales.

Interprète de conférence
Ce n'est qu'après 15 années d'expérience que vous traduisez simultanément les propos de personnalités lors de grandes conférences internationales.

6

La formation et les diplômes

> bac + 5

plus d'informations sur le métier

Pour accéder au titre d'interprète de conférence, le niveau minimum requis est celui d’un bac + 5.

Deux écoles supérieures de référence - très sélectives – constituent la voie royale. Il s'agit de l'ESIT, Ecole supérieure d'interprètes et de traducteurs et de l'ISIT, Institut privé de management de communication interculturels, qui se trouvent à Paris.

La maîtrise de 3 langues vivantes, dont le français, est exigée à l'entrée. Cette excellence linguistique peut se travailler dès le secondaire grâce aux sections langues (européennes ou orientales) des collèges et lycées.

L'ESIT, dépendant de l'université Paris 3, prépare dans la section interprétation à un master professionnel interprétation de conférence et au diplôme d’interprète. La formation s'adresse aux diplômés de niveau bac + 3 (LLCE, LEA...). Les postulants doivent avoir effectué au moins un séjour d’un an à l’étranger.

L'ISIT propose également une filière interprétation de conférence débouchant sur un diplôme visé à bac + 5.

La formation, d'une durée de 2 ans, est ouverte à la fois aux étudiants de l'ISIT, ayant opté pour cette spécialisation en master 1, et aux titulaires d'une licence. Il faut avoir séjourné au moins 1 an dans un pays où l'on parle une des langues présentées au concours et être admis aux épreuves orales.

Hors Ile-de-France, l'ITI-RI, Institut de traducteur, d'interprètes et de relations internationales, rattaché à l'université Strasbourg 2, propose le master professionnel spécialité traduction professionnelle, interprétation de conférence…

L'université permet de préparer de nombreux diplômes classiques dans le domaine des langues : la  licence mention LLCE (langues littératures et civilisation étrangères) pour étudier une langue en profondeur ; la licence mention LEA (langues étrangères appliquées), à finalité professionnelle, forme au poste de cadre trilingue spécialisé en commerce international.
De nombreux masters recherche ou professionnels peuvent vous permettre de compléter ces cursus à bac +5.

Liens utiles

Métiers et secteurs
APROTAD, association professionnelle des métiers de la traduction

Chargée de la promotion et de la défense des métiers de la traduction, l'APROTRAD regroupe des traducteurs, des interprètes et des terminologues professionnels. Elle permet de bien se familiariser avec les différents métiers de la traduction. : carnet d'adresses pour choisir les bonnes filières de formation, modes d'exercice, , démarches administratives à effectuer, etc.

http://www.aprotrad.org
FIT, Fédération internationale des traducteurs

Regroupement international d'associations de traducteurs, d'interprètes et de terminologues, cette organisation met à disposition sur son site une lettre d'information, la charte du traducteur ainsi que de nombreux liens. Ses objectifs consistent à promouvoir le métier de traducteur et s'intéresse à ses conditions d'exercice. Elle s'efforce notamment de promouvoir les droits du traducteur et la liberté d'expression.

http://www.fit-ift.org
Emploi et recrutement
APEC, Agence pour l'emploi des cadres

Le site incontournable de l'emploi cadre. Des informations sur le marché du travail, plusieurs milliers d'offres d'emploi et la possibilité de déposer son CV dans la CVthèque ou de recevoir des offres ciblées directement dans sa boîte aux lettres électronique.

http://www.apec.fr
Actualités spécialisées
SFT, Société française des traducteurs

La SFT est le syndicat national des traducteurs professionnels en France. Elle assiste les traducteurs dans les divers aspects liés à l'exercice de leur profession. Vous trouverez des informations relatives à l'exercice du métier de traducteur : statuts juridiques possibles, pratiques tarifaires, etc. A noter : de nombreux contacts de traducteurs dans l'annuaire.

http://www.sft.fr