Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Pilote d'hélicoptère

Domaines : Défense publique - Sécurité, Transport - Logistique
Dernière mise à jour : 31/10/2014

Dans le domaine de la sécurité civile, un pilote d’hélicoptère contribue à sauver plusieurs centaines de vies par an.

Saïd Chouater

- 36 ans
- Licence de pilote professionnel
- Expérience : 4 ans
- Issy-les-Moulineaux (92)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • transporter des passagers ou des marchandises à bord d'un hélicoptère
  • assurer des opérations de sauvetage

Que fait-il ?
Aux commandes de son hélicoptère, le pilote assure des vols réguliers pour le transport de passagers et de marchandises. Il effectue aussi des missions ponctuelles, comme des sauvetages en mer, ou explore des zones difficiles d'accès, comme la montagne. Il peut également réaliser du travail aérien pour prendre des photos, par exemple.

Comment travaille-t-il ?
Le pilote d'hélicoptère effectue ses missions à la commande ou en service régulier. Tout dépend de la compagnie qui l'emploie et de la licence qu'il possède, pilote professionnel ou de ligne. Pour les agriculteurs, il survole les champs pour pulvériser des engrais ou des insecticides. Pour des journalistes, il est amené à positionner son hélicoptère au-dessus des lieux d'accident non accessibles par la route. Le transport de personnes d'un héliport à un autre occupe une grande partie de ses journées. Il passe également de nombreuses heures à instruire des élèves pilotes. Il dispose alors d'un hélicoptère à double commande.

Où exerce-t-il ?
Dans le civil ou dans l'armée, le pilote d'hélicoptère est amené à travailler à l'étranger. En dehors de son hélicoptère, il passe plusieurs heures à définir des plans de vol et remplir des papiers administratifs, notamment pour comptabiliser ses propres heures de vol.

Les +
Ce métier est fait pour ceux qui n'aiment pas toucher terre trop souvent ! Les sensations ressenties aux commandes d'un " engin du ciel " donnent au pilote une impression de liberté.

Les -
Rares sont les missions qui font monter le taux d'adrénaline. Aussi faut-il accepter toutes les commandes, même si elles paraissent rébarbatives.

2

Les qualités essentielles

  • vigilant / vigilante
  • maître de soi

Vigilant / Vigilante
L'hélicoptère est un engin hyper rapide. A manier avec précaution pour assurer la sécurité des passagers.

Maître de soi
Le pilote peut être amené à voler par tous les temps, surtout s'il est en opération de sauvetage. Une grande dextérité est indispensable.

Respectueux / Respecteuse
Le pilote d'hélicoptère n'a pas le droit de survoler certaines zones urbaines ou même parfois rurales. S'il ne respecte pas la loi, sa licence peut lui être retirée.

3

Le salaire

de 2 100 €

à 3 900 €

plus d'informations sur le métier

Dans l'armée ou la sécurité civile, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille. Dans le privé, le salaire du pilote d'hélicoptère varie en fonction de la qualification du pilote, de la catégorie d'appareil, de la nature de la mission, etc. Il peut être augmenté par diverses primes et indemnités (prime horaire de vol, indemnité pour vol de nuit, etc.)

Pilote professionnel / Pilote professionnelle
2 100 € à 3 000 €

Pilote de ligne
3 300 € à 3 900 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • l'armée
  • les compagnies de transport et de travail aériens

plus d'informations sur le métier

La formation de pilote d'hélicoptère étant très coûteuse, bon nombre s'engagent d'abord dans l'armée, qui permet de financer la formation et d'acquérir de l'expérience.

Les pilotes embauchés par les compagnies de transport et de travail aériens sont très souvent concurrencés par les anciens pilotes militaires.

5

L’évolution professionnelle

  • pilote professionnel / pilote professionnelle
  • pilote de ligne hélicoptère

plus d'informations sur le métier

Pilote professionnel / Pilote professionnelle
Vous effectuez des missions ponctuelles ou travaillez dans le transport de marchandises.

Pilote de ligne
Vous pouvez être commandant de bord sur tous types d'hélicoptères et de vols.

6

La formation et les diplômes

  • classe de première
  • licence de pilote de ligne

plus d'informations sur le métier

Il n’existe pas d’école d’Etat pour devenir pilote d’hélicoptère comme pour les avions (Enac). Le coût d’une formation revient entre 60 000 à 70 000 euros dans le privé.

Pour devenir pilote privé d’hélicoptère (PPLH), aucun diplôme n'est exigé pour se présenter à la formation, mais il est préférable d’avoir au minimum un niveau de classe de première pour passer les épreuves théoriques. Etre âgé de 17 ans, satisfaire à une visite médicale et avoir suivi une formation homologuée comprenant au moins 45 h de vol sont des conditions nécessaires.

Pour obtenir la licence de pilote professionnel hélicoptère (CPLH), l’âge requis est de 18 ans et il faut avoir suivi au moins 150 h de vol en tant que pilote d'hélicoptère. Des épreuves théoriques et un examen en vol permettent d'obtenir cette licence de pilote professionnel.

Pour voler dans des conditions météorologiques dégradées, le pilote doit avoir obtenu la qualification IFR (instrumental flying rules), qui correspond au vol aux instruments. Le pilote titulaire du CPLH et de l'IFR peut assurer des missions, par exemple, l’épandage agricole.

Pour la licence de pilote de ligne d’hélicoptère (ATPLH), il faut avoir au moins 21 ans, être titulaire du CPLH, IFR, totaliser 1200 heures de vol et réussir les examens théoriques et pratiques.

L'armée forme ses propres pilotes selon les corps concernés : armée de Terre, armée de l'Air, aéronavale ou gendarmerie nationale. Beaucoup de pilotes d'hélicoptères du civil sont d'ailleurs d'anciens pilotes de l'armée.

Liens utiles

Métiers et secteurs
AIREMPLOI, espace orientation

Crée à l’initiative d'Air France, de la FNAM, et du GIFAS  en partenariat avec l’Armée de l’Air et ADP, Airemploi Espace orientation est un espace d'information et d'orientation vers les métiers de l'aérien, destiné aux scolaires, étudiants, demandeurs d'emploi, salariés, prescripteurs, etc. Il informe sur les métiers et formations du transport aérien et de l'industrie aéronautique.

http://www.airemploi.org/
DGAC, Direction générale de l'aviation civile

Pour se familiariser avec le secteur aérien et l'univers de l'aviation civile, la DGAC propose notamment des informations sur les métiers, les formations et le recrutement.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Secteur-Aerien,1633-.html
GIFAS, groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales

Un site spécialisé à visiter pour tout savoir sur les industries aéronautiques. La rubrique emploi donne l'occasion de découvrir quelques métiers et les formations correspondantes, du CAP au diplôme d'ingénieur.

http://www.gifas.asso.fr
Emploi et recrutement
Site officiel du recrutement de l'Armée de Terre

Pour tout savoir du recrutement sans ou avec qualification dans l'armée de terre.

http://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr
Pôle emploi Aviation

Ce serveur permet aux navigants techniques et commerciaux et aux techniciens de maintenance aéronautique de consulter des offres d'emploi, de déposer leur CV, d'obtenir des conseils, etc.

http://emploi-aviation.anpe.fr/anpedgac/
Actualités spécialisées
Hélico passion

L'agenda des manifestations autour de l'hélicoptère, des reportages photo, des jeux de simulation et des présentations de modèles d'hélicoptères : ce site répond aux attentes des plus passionnés.

http://www.helicopassion.com