Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Professeur d'enseignement général et technologique du second degré

Domaine : Enseignement - Recherche
Dernière mise à jour : 17/12/2013

Mordu d’histoire, de mathématiques ou d’anglais, le professeur du 2nd degré accompagne collégiens et lycéens dans le développement de leurs connaissances.

Agnès Perier

- 31 ans
- Licence d'anglais
- Expérience : 6 ans
- Meaux (77)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • enseigner une ou deux disciplines à des élèves de collège ou de lycée
  • participer au projet pédagogique de l'établissement

Que fait-il ?
Le professeur transmet aux jeunes des connaissances et des savoir-faire dans une discipline au sein d'un ou plusieurs établissements du secondaire. Il inscrit son action dans le projet pédagogique du collège ou lycée où il enseigne. Le but est d'aider les jeunes à développer de façon autonome leurs capacités de travail et leurs projets scolaires ou personnels.

Comment travaille-t-il ?
Le professeur peut exercer dans un collège, un lycée d'enseignement général et technologique ou un lycée professionnel. Dans la ou les disciplines qu'il enseigne, il suit le programme éducatif défini par le ministère de l'Education nationale et participe activement au projet pédagogique de l'établissement. Il dispose d'une grande autonomie dans sa façon de travailler pour adapter sa pratique aux besoins et au niveau de chacun. Dans sa classe, il alterne heures de cours, exercices pratiques et contrôles des connaissances. Il peut aussi mener un projet en concertation avec des professeurs d'autres matières et faire participer ponctuellement des intervenants extérieurs : professionnels, animateurs...

Où exerce-t-il ?
Le professeur d'enseignement général intervient dans des salles de cours. Il arrive que, dans le cadre du programme, il organise un voyage ou une visite avec ses élèves. Le professeur d'enseignement scientifique ou technique partage ses heures de cours entre les laboratoires, les ateliers et les salles de cours.

Les +
Le métier de professeur permet de rester au contact de la jeunesse. Cela implique un grand dynamisme !

Les -
Les concours sont difficiles, et le nombre de postes est très limité chaque année.

2

Les qualités essentielles

  • pédagogue
  • attentionné / attentionnée

Pédagogue
Un haut niveau de connaissances est exigé du professeur. Cependant, il doit savoir communiquer le plus simplement possible avec les plus jeunes.

Attentionné / Attentionnée
Pour une bonne évolution des élèves, il doit être attentif à leurs progrès, à leurs besoins et éventuellement à leur comportement, qui peut parfois cacher de grandes détresses personnelles.

Autoritaire
Il sait faire preuve d'autorité sans pour autant être rigide.

Curieux / Curieuse
Tout au long de sa carrière, le professeur doit réactualiser ses connaissances et revoir les éléments du programme.

3

Le salaire

de 1 500 €

à 3 000 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Professeur certifié ou de lycée professionnel
1 500 € à 3 000 €

Professeur agrégé
1 800 € à 3 400 €

Directeur d'établissement / Directrice d'établissement
1 700 € à 3 200 €

Inspecteur de l'Education nationale / Inspectrice de l'Education nationale
2 700 € à 4 000 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2012.

4

Les principaux débouchés

  • les collèges et les lycées publics
  • les établissements privés du secondaire

plus d'informations sur le métier

Les collèges et les lycées dépendant du ministère de l'Education nationale sont ceux qui offrent le plus d'opportunités au professeur d'enseignement général et technologique du second degré.

Les établissements privés sous contrat proposent des conditions de travail similaires à celles de l'Education nationale.

Certains professeurs sont mutés dans les établissements français à l'étranger ou détachés auprès d'organismes dépendant du ministère des Affaires étrangères.

5

L’évolution professionnelle

  • professeur certifié
  • inspecteur de l'Education nationale / inspectrice de l'Education nationale

plus d'informations sur le métier

Professeur certifié ou de lycée professionnel
Vous enseignez 18 à 20 heures par semaine dans les lycées et collèges de l'Education nationale.

Professeur agrégé
Vous pouvez, en complément des lycées et collèges de l'Education nationale, enseigner dans des classes préparatoires post-baccalauréat et dans des établissements de l'enseignement supérieur. C'est en passant un concours interne que vous évoluez de certifié à agrégé.

Directeur d'établissement / Directrice d'établissement
Après 10 à 30 ans d'expérience en tant que professeur certifié ou agrégé, de préférence, vous êtes responsable du fonctionnement d'un collège ou d'un lycée.

Inspecteur de l'Education nationale / Inspectrice de l'Education nationale
Vous êtes un cadre de la fonction publique. Vous participez à l'animation pédagogique et à l'évaluation du travail des personnels enseignants, d'éducation et d'orientation.

6

La formation et les diplômes

bac + 5

plus d'informations sur le métier

Avec la masterisation des concours de l'enseignement en 2010, il faut désormais être titulaire d'un bac + 5 pour accéder au métier d'enseignant. Il faut justifier d'une inscription en 1ère ou 2ème année de master ou être titulaire d'un master pour se présenter aux concours du CAPES, CAPET, CAPLP, et être titulaire d'un master pour se présenter au concours de l'agrégation.

A la rentrée 2013, les écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), présentes dans chaque académie et  rattachées à une université, suppriment les IUFM. Elles sont chargées d’organiser des formations nouvelles de master « enseignement, éducation, formation » (MEEF) à vocation professionnelle (alternance en master 2 en tant que fonctionnaire stagiaire).

A noter : Le CAPET et le CAPLP permettent de se consacrer à l'enseignement technologique et professionnel. Les étudiants qui souhaitent se consacrer à l'enseignement dans des établissements privés sous contrat doivent être titulaires du CAFEP. Les conditions d'admission sont similaires à celles du CAPES.

Le nombre de postes offerts chaque année aux différents concours varie en fonction de la discipline. Ainsi pour la session 2014 du CAPES, 1 000 postes de professeur d'anglais sont à pourvoir, 80 de professeur de philosophie ou encore 635 pour l'histoire-géographie.

Liens utiles

Choix de formations - orientation
Portail des ESPE

A la rentré 2013, les ESPE remplacent les IUFM. Ces établissements, rattachés aux universités, préparent aux métiers du professorat et de l'éducation et à leurs concours d'accès.

http://www.espe.education.fr
Education.fr

Un portail officiel de référence qui offre de nombreux renseignements utiles et détaillés sur la formation, les diplômes et les carrières dans l'Education nationale, l'enseignement supérieur et la recherche.

http://www.education.gouv.fr/
Portail des IUFM (Instituts Universitaires de Formation des Maîtres)

Portail des instituts universitaires de formation des maîtres. Même si les IUFM ont disparu à la rentré 2013 pour être remplacé par les ESPE, le site continue à diffuser des actualités institutionnelles et offre une carte très pratique pour accéder aux sites des différentes formations au professorat.

http://www.iufm.fr
Ecoles - organismes de formation
Réforme de la formation des enseignants

Une série d'articles sur les différents points de la réforme de la formation des enseignants sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche.

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid25366/acces-thematique.html?theme=263&subtheme=265