Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Surveillant d'établissement pénitentiaire / Surveillante d'établissement pénitentiaire

Domaine : Défense publique - Sécurité
Dernière mise à jour : 08/01/2015

Qu’il soit affecté à la surveillance des étages, des parloirs ou des ateliers de travail, le surveillant de prison doit faire preuve de réelles qualités humaines.

Vanessa -

- 28 ans
- Maîtrise d'espagnol
- Expérience : 1 an
- Fresnes (94)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • surveiller les détenus dans les maisons d'arrêt
  • assurer la sécurité des établissements pénitentiaires

Que fait-il ?
Le surveillant d'établissement pénitentiaire est chargé de la sécurité des prisons et de leur fonctionnement quotidien. Dans les maisons d'arrêt, où les détenus attendent leur jugement, il remplit des missions de contrôle et de garde.

Comment travaille-t-il ?
Le surveillant d'établissement pénitentiaire, plus connu sous le nom de gardien de prison, assure la fouille des détenus à chaque entrée et sortie de cellule. Il contrôle la distribution des repas. Son rôle de contrôle est aussi effectif dans le suivi du courrier : il le réceptionne et lit les lettres qui sont envoyées aux détenus. Il surveille également les prisonniers au moment de leur promenade, à l'atelier quand ils travaillent ou au parloir. Il fait l'appel plusieurs fois par jour. Il joue un rôle de conseiller pour les inciter à se former ou à travailler en détention.

Où exerce-t-il ?
Le surveillant est un fonctionnaire, recruté par l'administration pénitentiaire pour travailler dans l'un des 188 établissements de France. Debout toute la journée, ses conditions de travail sont difficiles.

Les +
Le métier peut être très gratifiant quand la réinsertion d'un détenu est réussie.

Les -
Pas toujours évident de garder le moral au beau fixe : la prison n'est pas un cadre de travail très réjouissant. Certains détenus peuvent, en plus, se montrer violents verbalement ou physiquement.

2

Les qualités essentielles

  • observateur / observatrice
  • maître de soi

Observateur / Observatrice
Le moindre fait ou geste inhabituel peut être annonciateur d'une situation grave : projet d'évasion, tentative de suicide ou mutinerie. Le surveillant d'établissement pénitentiaire est sans cesse à l'affût.

Maître de soi
Le surveillant est en contact permanent avec les détenus. Le bon fonctionnement d'une prison repose en grande partie sur les relations qu'il est capable d'entretenir avec eux.

Ouvert / Ouverte
Il est en relation avec des publics très différents, des mineurs aux grands délinquants, auxquels il doit s'adapter.

Rigoureux / Rigoureuse
Le surveillant sait faire appliquer à la lettre des consignes de sécurité strictes.

Disponible
Il travaille par roulement, de jour comme de nuit. Les prisons étant surchargées, les conditions de travail sont de plus en plus difficiles.

3

Le salaire

de 1 400 €

à 2 400 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Elève surveillant / Elève surveillante
1 300 € à 1 400 €

Surveillant / Surveillante
1 400 € à 2 100 €

Premier surveillant / Première surveillante
1 900 € à 2 400 €

Chef de service pénitentiaire
1 700 € à 3 600 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

> le ministère de la justice

plus d'informations sur le métier

L'administration pénitentiaire recrute plus intensément depuis quelques années, suite au programme de rénovation et de modernisation des prisons lancé par le ministère de la Justice.

Au 1er janvier 2012, les effectifs de l'administration pénitentiaire étaient de 26 094 personnels de surveillance. Un ou 2 concours de recrutement sont organisés chaque année : chaque promotion compte environ 500 élèves.

Les surveillants pénitentiaires peuvent être affectés dans l'un des 191 établissements pénitentiaires existant en France (y compris Dom-Tom), selon leur rang de classement obtenu lors de la scolarité. L'Ile-de-France regroupe une vingtaine d'établissements pénitentiaires : maisons d'arrêt, maisons centrales, centres pénitentiaires, centres de semi-liberté, établissements pénitentiaires pour mineurs, etc.

5

L’évolution professionnelle

  • élève surveillant / élève surveillante
  • chef de service pénitentiaire

plus d'informations sur le métier

Elève surveillant / Elève surveillante
Vous apprenez le métier dans un établissement pénitentiaire entouré de surveillants expérimentés.

Surveillant / Surveillante
Une fois diplômé, vous surveillez les couloirs, les promenades et les ateliers.

Premier surveillant / Première surveillante
Deux à cinq années d'expérience et la réussite à un concours interne vous permettent d'accéder à ce grade. Vous êtes responsable de deux à cinq surveillants.

Chef de service pénitentiaire
C'est l'aboutissement de la carrière du surveillant, un grade accessible sur concours interne et sur des critères d'ancienneté. Vous dirigez un service d'établissement pénitentiaire.

6

La formation et les diplômes

> diplôme national du brevet

plus d'informations sur le métier

Le diplôme national du brevet ("brevet des collèges") est nécessaire pour se présenter au concours de recrutement de surveillant. Il faut, en plus, respecter des conditions physiques, être âgé au moins de 19 ans, avoir un casier judiciaire vierge et la nationalité française.

Du fait du grand nombre de candidats, la sélectivité est sévère et le niveau scolaire des candidats reçus élevé : 61 % des lauréats de la session de mars 2012 possèdaient au moins le bac et 17 % un diplôme d'étude universitaire.

Une fois admis, les élèves surveillants passent 8 mois en formation rémunérée à l'ENAP, Ecole nationale d'administration pénitentiaire d'Agen (47). Ils alternent cours et stages, avec évaluation, avant d'être titularisés.

Liens utiles

Métiers et secteurs
Ministère de la Fonction publique, de la Réforme de l'Etat et de l'Aménagement du territoire

Indispensable pour se familiariser avec le statut d'agent de l'Etat et découvrir les métiers de l'administration.

http://www.fonction-publique.gouv.fr
Ministère de la justice

Une présentation précise de l'organisation judiciaire française. La rubrique consacrée aux métiers de la justice détaille les carrières du secteur, les formations requises et les différents concours.

http://www.justice.gouv.fr
Ecoles - organismes de formation
ENAP, Ecole nationale de l'administration pénitentiaire

Ce site propose des informations sur les études, les conditions d'admission, ainsi que des annales pour préparer les concours.

http://www.enap.justice.fr