Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Botaniste

Domaines : Agriculture -Agroalimentaire, Enseignement - Recherche, Environnement - Aménagement - Propreté
Dernière mise à jour : 04/07/2012

Le botaniste a presque toujours le statut de chercheur. Il contribue, par ses travaux, à une meilleure connaissance du monde des plantes et de ses évolutions.

Sébastien Filoche

- 32 ans
- Maîtrise de biologie végétale
- Expérience : 4 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • observer et étudier les plantes
  • effectuer des recherches scientifiques

Que fait-il ?
Le botaniste est un biologiste spécialisé dans l'étude du monde végétal. Il étudie l'évolution des plantes, avec pour objectif de protéger les espèces en danger ou de les utiliser à des fins médicales.

Comment travaille-t-il ?
Sur le terrain, le botaniste dresse des inventaires de la flore pour connaître l'état de la végétation sur une zone géographique définie. Il établit des cartes de répartition des espèces de plantes. En laboratoire, il ordonne ses prises de notes, met en culture des prélèvements, réorganise des herbiers constitués pendant sa collecte. Il analyse toutes ces données et rédige un rapport précis mettant en avant ses conclusions. Parallèlement, il publie des articles dans la presse spécialisée dédiée aux colloques et aux congrès de botanique. Il peut également dispenser des cours à l'université ou élaborer des formules thérapeutiques à base de plantes dans le cadre de la recherche médicale.

Où exerce-t-il ?
Le botaniste partage son temps de travail entre les prélèvements sur le terrain et la recherche finalisée en laboratoire. Il est amené à voyager fréquemment, soit pour ses recherches, soit pour assister ou participer à des conférences.

Les +
Les amoureux de la nature seront comblés, car les recherches et les travaux des botanistes ont pour objectif son étude et sa protection.

Les -
Les allergies au pollen et aux plantes ne permettent pas l'exercice du métier.

2

Les qualités essentielles

  • observateur / observatrice
  • patient / patiente

Observateur / Observatrice
Toutes les analyses et les conclusions sont réalisées à partir de prélèvements sur le terrain. Bien que les botanistes aient de très fortes intuitions, il est essentiel de vérifier toutes les théories.

Patient / Patiente
Les expériences et les mises en culture sont longues. Il sait persévérer pour obtenir des résultats concrets.

Minutieux / Minutieuse
Les manipulations, et particulièrement celles effectuées en biologie cellulaire, sont extrêmement délicates. Le botaniste se doit d'être adroit et appliqué.

3

Le salaire

de 1 600 €

à 3 200 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Chargé de recherche / Chargée de recherche
1 600 € à 3 200 €

Chercheur ou professeur d'université / Chercheuse ou professeur d'université
1 700 € à 5 000 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les organismes de recherche
  • le Muséum d'histoire naturelle

plus d'informations sur le métier

Les organismes de recherche comme l'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et l'INRA (Institut national de la recherche agronomique) offrent de rares postes aux botanistes. Cependant, les postes les plus convoités sont ceux du Muséum d'histoire naturelle, qui continue d'être la grande référence mondiale en matière de botanique.

Les universités recrutent des enseignants-chercheurs dans le domaine de la botanique. L'enseignement secondaire (collège, lycée) est une autre voie possible.

Enfin, l'industrie pharmaceutique intègre chaque année quelques botanistes.

Les botanistes franciliens exercent principalement dans le domaine de l'enseignement et de la recherche.

5

L’évolution professionnelle

  • chargé de recherche / chargée de recherche
  • chercheur ou professeur / chercheuse ou professeur

plus d'informations sur le métier

Chargé de recherche / Chargée de recherche
Vous réalisez des recherches botaniques dans le domaine de votre spécialisation.

Chercheur ou professeur d'université / Chercheuse ou professeur d'université
Vous êtes spécialisé dans un domaine de la botanique et vous enseignez cette science à l'université. Vous dirigez également une équipe de chargés de recherche pour mener à bien vos travaux.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 5
  • bac + 8

plus d'informations sur le métier

Pour devenir botaniste, il faut viser au minimum un master (bac + 5) mais un doctorat (bac + 8) est préférable.

Les titulaires d'un bac général scientifique peuvent préparer, en 3 ans, à l'université une licence domaine sciences et technologies mention sciences de la vie et de la Terre (biologie).

Après la licence, les masters recherche et professionnel proposent de nombreuses spécialisations en biologie végétale. On peut citer par exemple le master recherche mention sciences du végétal spécialité la plante dans son environnement (Paris-Sud 11).

Les formations des écoles d'ingénieurs agronomes sont également de bons tremplins pour une insertion professionnelle plus facile, à compléter par un master recherche en biologie si on souhaite s'orienter vers la recherche.

Liens utiles

Métiers et secteurs
Conservatoire botanique national du Bassin parisien

Pour en savoir plus sur cet organisme public chargé de développer les recherches en biologie de la conservation dans le domaine végétal. Il propose de nombreuses informations sur la biodiversité.

http://cbnbp.mnhn.fr/cbnbp/
Ecométiers

Site créé et mis à jour par l'Agence méditerranéenne de l'environnement (AME) et la Dynamique interuniversitaire de formation sur l'environnement et le développement (DIFED) : 81 fiches métiers et de nombreux liens utiles.

http://www.ecometiers.com
Espace Jeunes CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) propose un espace avec de nombreuses animations pour sensibiliser les jeunes aux métiers scientifiques.

http://www2.cnrs.fr/jeunes/
Emploi et recrutement
INRA

Les modalités de recrutement pour ceux, chercheurs, ingénieurs ou techniciens, qui souhaitent rejoindre l'INRA, institut national de la recherche agronomique.

http://www.inra.fr
Le portail de l'emploi en Ile-de-France

Conseils pratiques, démarches, adresses et liens utiles vers les partenaires de l'emploi en Ile-de-France, tout ce qu'il faut pour vous aider dans votre recherche.

http://emploi.iledefrance.fr
Actualités spécialisées
Muséum national d'histoire naturelle

Toutes les expositions, des informations sur les formations proposées par les musées, ainsi qu'une base de données scientifiques.

http://www.mnhn.fr
Etudes et statistiques
Palais de la découverte

En route pour une visite virtuelle du fameux Palais de la découverte et de ses nombreuses richesses. A voir aussi, les dossiers thématiques, ainsi que la rubrique consacrée aux sciences sur Internet.

http://www.palais-decouverte.fr/index.php