Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Biologiste

Domaines : Agriculture -Agroalimentaire, Enseignement - Recherche
Dernière mise à jour : 27/11/2013

Médecine, agriculture, agroalimentaire, environnement, informatique… Les compétences du biologiste intéressent de nombreux secteurs professionnels.

Françoise Rul

- 46 ans
- Doctorat en biologie
- Expérience : 20 ans (vidéo réalisée en 2006)
- Jouy-en-Josas (78)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • étudier les phénomènes vivants
  • publier les résultats de ses recherches

Que fait-il ?
Le biologiste est un spécialiste des sciences de la vie. Il est présent dans tous les domaines d'activité, de la santé à l'alimentation, en passant par l'agriculture, la chimie ou encore l'énergie. Il effectue notamment des recherches sur les phénomènes vivants présents sur notre planète.

Comment travaille-t-il ?
Le biologiste travaille essentiellement en laboratoire, où il observe au microscope les phénomènes vivants, comme les bactéries ou les virus. Il réalise des cultures de cellules, isole des molécules et les étudie. Une fois ses recherches avancées, il analyse les résultats et publie des articles sur ses découvertes. Il lance ainsi de nouvelles interrogations scientifiques ou les résout et confirme d'anciennes théories. Quant au biologiste enseignant, il prépare ses cours puis les dispense, notamment dans les universités.

Où exerce-t-il ?
Le biologiste travaille toujours en équipe. Il se déplace souvent pour les colloques et les conférences, qui peuvent se dérouler à l'étranger.

Les +
La pratique de la biologie permet de découvrir des phénomènes jusqu'ici inexpliqués. De plus, les possibilités de recherches sont très larges et les lieux de pratique nombreux, en France comme à l'étranger.

Les -
Les petits et les grands handicaps de vue sont de réels barrages à l'exercice du métier. En effet, toutes les découvertes passent par une observation attentive au microscope !

2

Les qualités essentielles

  • cultivé / cultivée
  • passionné / passionnée

Cultivé / Cultivée
Des connaissances scientifiques dans tous les domaines sont nécessaires avant de se lancer dans la biologie. De plus, l'utilisation de l'outil informatique et de logiciels spécifiques est indispensable.

Passionné / Passionnée
Les résultats des recherches sont souvent incertains. Le biologiste doit être assidu et enthousiaste pour les mener à bout.

Habile
Le biologiste est un homme de laboratoire. Il est important de manipuler tout le petit appareillage avec soin et précaution.

Polyglotte
Les communiqués de recherche du biologiste sont le plus souvent rédigés en anglais. De plus, les colloques internationaux et les articles professionnels sont également en langue anglaise et sont rarement traduits.

Enfin la curiosité, l'esprit de synthèse et la ténacité sont indispensables au biologiste.

3

Le salaire

de 1 600 €

à 3 200 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Chargé de recherche / Chargée de recherche
1 600 € à 3 200 €

Directeur de recherche / Directrice de recherche
2 400 € à 5 600 €

Maître de conférences / Maîtresse de conférences
1 700 € à 3 700 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les organismes publics de recherche
  • les laboratoires pharmaceutiques privés

plus d'informations sur le métier

Dans le domaine public, le biologiste travaille dans les laboratoires des hôpitaux, des universités ou des organismes publics, comme l'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) ou encore l'INRA (Institut national de la recherche agronomique).

Dans le secteur privé, les laboratoires pharmaceutiques font appel aux connaissances du biologiste pour mener à bien leurs recherches sur les traitements et les médicaments.

Selon l'Agence régionale de la santé, près de 2 500 biologistes médicaux exercent en Ile-de-france, au sein d'un laboratoire privé (46 %) ou d'un hôpital public (54 %). La présence dans la région de nombreux laboratoires universitaires et de plusieurs grands laboratoires pharmaceutiques favorise également l'emploi des biologistes.

5

L’évolution professionnelle

  • chargé de recherche / chargée de recherche
  • directeur de recherche / directrice de recherche

plus d'informations sur le métier

Chargé de recherche / Chargée de recherche
Vous menez des recherches sur un sujet précis dans un laboratoire, dans le domaine de votre spécialisation.

Directeur de recherche / Directrice de recherche
Vous faites autorité dans votre spécialité, et un laboratoire entier vous est confié pour mener vos recherches.

Maître de conférences / Maîtresse de conférences
Vous avez publié des recherches qui ont été reconnues et vous pouvez enseigner à l'université.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 5
  • bac + 8

plus d'informations sur le métier

Diverses voies, accessibles après un bac scientifique, conduisent au métier de biologiste.

De niveau bac + 2, différents BTS et DUT permettent une première approche de la biologie : DUT génie biologique, BTS analyses de biologie médicale, BTS biochimie, etc. Ils permettent d'exercer des fonctions de technicien.

Le cursus universitaire garantit quant à lui une spécialisation progressive en biochimie, biologie cellulaire et physiologie, biologie des populations et des écosystèmes, etc.

Le premier niveau de formation est la licence sciences et technologies, mention sciences de la vie et de la Terre qui se prépare en 3 ans après le bac.

Le master permet ensuite de se spécialiser en 2 ans dans de nombreux secteurs. Il existe notamment des masters professionnels en biologie dans les domaines de l'agroalimentaire, du biomédical et des biotechnologies qui sont de bons passeports vers le monde industriel.

A titre d'exemple, l'UPMC propose un master pro sciences et technologies, mention biologie moléculaire et cellulaire, spécialité biologie cellulaire et développement, option recherche et développement en biotechnologie.

Au niveau du master recherche en biologie, les étudiants peuvent obtenir une aide financière pour préparer un doctorat, en 3 ans (bac + 8). Le doctorat mène notamment aux activités de recherche.

Enfin, quelques écoles d'ingénieurs agronomes forment également des biologistes.

Formations

Bac + 2
DUT Génie biologique option analyses biologiques et biochimiques Qu'il travaille dans un laboratoire de biologie médicale ou dans l'industrie agroalimentaire, pharmaceutique ou cosmétique, le titulaire de ce DUT procède à des analyses et à des tests de contrôle, (...)
DUT Génie biologique option diététique Spécialiste de la nutrition, le diplômé en génie biologique option diététique intervient à titre informatif, préventif et curatif. Selon qu'il travaille en centre hospitalier, dans la restauration (...)
DUT Génie biologique option industries alimentaires et biologiques Dans l'industrie, le technicien en production alimentaire veille au respect des mesures d'hygiène tout au long de la production. Il effectue le contrôle sanitaire des chaînes de fabrication et des (...)
Bac + 5

Liens utiles

Métiers et secteurs
Société des gens de lettres

A visiter afin d'en savoir plus sur la protection des oeuvres, la couverture sociale des auteurs et les informations juridiques.

http://www.sgdl.org
Ecométiers

Site créé et mis à jour par l'Agence méditerranéenne de l'environnement (AME) et la Dynamique interuniversitaire de formation sur l'environnement et le développement (DIFED) : 81 fiches métiers et de nombreux liens utiles.

http://www.ecometiers.com
Espace Jeunes CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) propose un espace avec de nombreuses animations pour sensibiliser les jeunes aux métiers scientifiques.

http://www2.cnrs.fr/jeunes/
Emploi et recrutement
INRA

Les modalités de recrutement pour ceux, chercheurs, ingénieurs ou techniciens, qui souhaitent rejoindre l'INRA, institut national de la recherche agronomique.

http://www.inra.fr
Syndicat des biologistes

La rubrique petites annonces propose des offres d'emploi et de stages. Un dossier est consacré aux études médicales et aux réformes prévues dans le secteur.

http://www.sdbio.eu/
Actualités spécialisées
Muséum national d'histoire naturelle

Toutes les expositions, des informations sur les formations proposées par les musées, ainsi qu'une base de données scientifiques.

http://www.mnhn.fr