Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Astrophysicien / Astrophysicienne

Domaine : Enseignement - Recherche
Dernière mise à jour : 10/09/2015

L’astrophysicien a la tête dans les étoiles… Mais il ne doit pas être dans la lune : son travail repose sur de savants calculs mathématiques qui exigent la plus grande rigueur.

Karine Issautier

- 30 ans
- Doctorat en astrophysique
- Expérience : 6 ans
- Meudon (92)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • observer et mesurer les astres et leurs déplacements
  • élaborer ou vérifier des théories astronomiques

Que fait-il ?
L'astrophysicien est un scientifique qui étudie les étoiles et les planètes. Ses recherches et ses analyses permettent de mieux connaître la formation et l'évolution de l'univers ou de contribuer à certaines missions spatiales d'exploration.

Comment travaille-t-il ?
L'astrophysicien fait de la recherche fondamentale. Il observe, à l'aide de télescopes surpuissants, les mouvements des étoiles et des planètes dans le ciel. Il les mesure et interprète des données pour établir ou confirmer des théories et des lois scientifiques. S'il est instrumentaliste, il participe à la conception d'instruments de mesure d'astronomie (comme les télescopes) ou à l'élaboration de programmes informatiques en collaboration avec des équipes d'ingénieurs et de techniciens. Une fois ses théories vérifiées, il publie des articles ou ouvrages scientifiques qui feront référence en astronomie et en astrophysique.

Où exerce-t-il ?
L'astrophysicien partage son temps entre les observatoires, où il étudie les astres et enregistre des données, et les laboratoires où il analyse les données et vérifie ses hypothèses.

Les +
L'astrophysicien voyage beaucoup, dans le ciel mais aussi partout sur Terre, car il est souvent plus facile d'observer les astres depuis les déserts américains ou africains.

Les -
Les observations et les recherches s'effectuent sur plusieurs années, sur des sites reculés et en altitude. Il faut alors mettre entre parenthèses sa vie de famille.

2

Les qualités essentielles

  • rigoureux / rigoureuse
  • bilingue

Rigoureux / Rigoureuse
L'astrophysicien doit être organisé et doit structurer sa pensée pour mener ses recherches.

Curieux / Curieuse
Une grande curiosité intellectuelle est indispensable pour pousser toujours plus loin les recherches et aboutir à des résultats.

Bilingue
Les échanges d'informations à l'échelle internationale demandent une parfaite maîtrise de l'anglais.

Passionné / Passionnée
Bien que scientifique, l'astrophysicien est un grand rêveur et fait preuve de beaucoup de créativité.

3

Le salaire

de 1 700 €

à 3 700 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Astrophysicien ou maître de conférence / Astrophysicienne ou maîtresse de conférence
1 700 € à 3 700 €

Professeur des universités
2 400 € à 5 000 €

Chargé de recherche / Chargée de recherche
1 600 € à 3 200 €

Directeur de recherche / Directrice de recherche
2 400 € à 5 600 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les centres de recherche
  • les observatoires

plus d'informations sur le métier

Les organismes publics de recherche (CNRS, universités, CNES, Agence Spatiale Européenne, observatoires, etc.) sont les principaux recruteurs de diplômés en astrophysique.

L'enseignement supérieur (universités, grandes écoles d'ingénieurs) fait intervenir des spécialistes en astrophysique et en astronomie.

Quelques entreprises, principalement dans le secteur aérospatial, recrutent des astrophysiciens.

On recense environ 700 astrophysiciens en France. Les recutements se font au compte : chaque année, seule une vingtaine de jeunes chercheurs intègrent le CNRS, les observatoires d'astromie et l'enseignement supérieur.

5

L’évolution professionnelle

  • maître de conférence / maîtresse de conférence
  • directeur de recherche / directrice de recherche

plus d'informations sur le métier

Astrophysicien ou maître de conférence / Astrophysicienne ou maîtresse de conférence
Vous participez à des conférences dans le domaine que vous maîtrisez le mieux et êtes l'assistant d'un professeur titularisé.

Professeur des universités
Muni d'un doctorat, vous enseignez en troisième cycle à l'université ou en école d'ingénieurs.

Chargé de recherche / Chargée de recherche
Vous êtes salarié d'un centre de recherches. Vous travaillez sur une mission de recherche précise, par exemple l'influence du Soleil sur les planètes

Directeur de recherche / Directrice de recherche
Vous dirigez une équipe de chercheurs. Vous leur confiez des missions particulières et vous synthétisez leurs travaux.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 5
  • bac + 8

plus d'informations sur le métier

Il n'existe pas de formation spécialisée en astrophysique avant le niveau master (bac + 5).

En Ile-de-France, une vingtaine de masters sont proposés, tels le master spécialité astronomie, astrophysique et ingénierie spatiale (UPMC et Paris Sud et Paris Diderot) ; spécialité noyaux, particules, astroparticules et cosmologie (UPMC), etc.

Les titulaires d'un master recherche peuvent, après préparation d’une thèse, obtenir un doctorat, en 3 ans, au sein de l’Ecole doctorale astronomie et astrophysique d’Ile-de-France (UPMC, Paris Diderot, Paris Sud).

Liens utiles

Métiers et secteurs
Institut d'astrophysique de Paris

Un site à consulter pour découvrir les activités de ce laboratoire du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et se familiariser avec le métier d'astronome.

http://www.iap.fr
Société française d'astronomie et d'astrophysique (SF2A)

Pour en savoir plus sur l'astronomie en France. A consulter aussi, toute l'actualité de cette activité.

http://www.sf2a.asso.fr
Espace Jeunes CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) propose un espace avec de nombreuses animations pour sensibiliser les jeunes aux métiers scientifiques.

http://www2.cnrs.fr/jeunes/
Actualités spécialisées
L'observatoire de Paris

Un site pour découvrir les activités proposées par le fameux observatoire parisien. A consulter notamment, l'agenda des colloques et des séminaires.

http://www.obspm.fr
Etudes et statistiques
Institut d'astrophysique spatiale

De nombreux dossiers sur la physique du Soleil ou des galaxies, sur certaines missions spatiales et sur divers programmes d'observation. De quoi satisfaire la curiosité des passionnés d'astrophysique.

http://www.ias.u-psud.fr
Palais de la découverte

En route pour une visite virtuelle du fameux Palais de la découverte et de ses nombreuses richesses. A voir aussi, les dossiers thématiques, ainsi que la rubrique consacrée aux sciences sur Internet.

http://www.palais-decouverte.fr/index.php