Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Economiste

Domaine : Economie – Gestion - Finance
Dernière mise à jour : 07/01/2014

En faisant parler les chiffres, l’économiste aide à mieux comprendre et anticiper les phénomènes économiques. Un métier utile aux entreprises comme aux politiques.

Karen Dewulf

- 27 ans
- Diplôme d'ingénieur civil des Mines
- Expérience : 5 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • collecter des informations économiques
  • fournir des analyses au chef d'entreprise

Que fait-il ?
Politique monétaire ou fiscale, balance commerciale, évolution des échanges commerciaux internationaux... L'économiste a trois rôles principaux : chercheur, interprète des faits et conseil à la direction générale de l'entreprise.

Comment travaille-t-il ?
L'économiste recherche des informations en utilisant diverses sources : presse, Internet, publications professionnelles, revues universitaires, etc. Il peut également enquêter sur le terrain, sur des sites de l'entreprise ou dans les administrations, par exemple. Il effectue ensuite un tri et des études statistiques afin de détecter les données susceptibles d'être utiles à l'entreprise. Enfin, il se livre à une analyse et diffuse par écrit et oralement ses résultats et ses conseils à sa direction. Son interprétation des données et son sens de la prévision sont essentiels à la bonne marche de l'entreprise.

Où exerce-t-il ?
Dans le secteur privé, l'économiste peut être chargé d'études dans le service de perspective économique d'une entreprise ou collaborer avec un cabinet de conseil ou d'audit. Mais il peut également exercer dans les associations professionnelles et les administrations, où il occupe des fonctions d'expert ou de statisticien.

Les +
Les lieux d'exercice du métier sont très variés. Il est possible, dans une même carrière, de passer du secteur privé à la fonction publique, mais aussi de se consacrer à la recherche appliquée ou fondamentale.

Les -
Attention, évolution limitée ! Un économiste pourra changer d'entreprise, de secteur, mais pas vraiment de fonction ou de niveau hiérarchique.

2

Les qualités essentielles

  • curieux / curieuse
  • précis / précise

Curieux / Curieuse
A l'économiste de dépouiller la presse, d'éplucher la documentation, d'explorer des voies inconnues et d'en extraire une synthèse utile.

Précis / Précise
L'économiste ressemble de très près à un chercheur, mais il ne doit jamais perdre de vue que l'objectif est de conseiller concrètement une entreprise, pas d'élaborer des théories abstraites.

Persuasif / Persuasive
Réaliser analyses et études serait presque la partie la plus simple du travail ! Reste ensuite à exposer des données complexes et à convaincre de leur intérêt pour l'avenir de l'entreprise

3

Le salaire

de 1 200 €

à 3 200 €

plus d'informations sur le métier

Votre salaire d'économiste varie en fonction de votre niveau de qualification, des missions qui vous sont confiées et du secteur concerné. Lorsque vous êtes consultant indépendant, vous êtes payé à la mission : votre notorité, le lieu d'exercice et la nature des prestations sont autant de critères qui déterminent le montant de votre rémunération !

Economiste
1 200 € à 3 200 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les entreprises et cabinets de conseil
  • les administrations et instituts de recherche

plus d'informations sur le métier

Les plus grands recruteurs d'économistes sont actuellement les cabinets d'audit et de conseil, très nombreux en Ile-de-France

Les grandes entreprises font aussi directement appel aux compétences des économistes et des statisticiens.

Le secteur public offre des opportunités d'emploi dans les collectivités locales, pour des missions de développement économique des mairies, par exemple, dans des services d'urbanisme, dans les ministères ou encore dans des instituts de recherche, comme l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques).

5

L’évolution professionnelle

  • économiste
  • économiste

plus d'informations sur le métier

Economiste
Vous débutez, le plus souvent, comme chargé d'études dans un cabinet d'audit ou de conseil aux entreprises. Fort d'une première expérience de 5 ans environ, vous évoluez vers un poste d'économiste ou de chargé de développement économique auprès du service de perspective économique ou du service commercial d'une entreprise. Vous pouvez également envisager une carrière dans la fonction publique, en passant des concours d'économiste ou de statisticien.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 5
  • bac + 7

plus d'informations sur le métier

S'il n'existe pas de voie unique pour devenir économiste, il est difficile de trouver un emploi sans un diplôme de niveau bac + 5.

Le diplôme le plus courant pour démarrer le cursus est une licence du domaine sciences économiques, mention économie ou gestion des entreprises, qui se prépare en 3 ans après le bac.

Ensuite, les titulaires de cette licence (bac + 3) se spécialisent en 2 ans en préparant un des nombreux masters recherche ou professionnel en économie proposés en Ile-de-France.
On peut citer le master pro mention ingénierie économique spécialité économétrie, techniques quantitatives de l'économie et de la gestion (cohabilité Paris X et Cergy), le master pro mention concurrence et régulation des marchés (Paris X), et le master recherche monnaie, banque, marchés financiers spécialité économie appliquée (Paris XII).

A noter : il est possible à partir d'un bac + 4 ou en passant par l'école normale supérieure (ENS) de préparer une agrégation de sciences économiques et de devenir professeur d'économie.

Certains diplômes d'écoles sont également appropriés, mais accessibles après des concours sélectifs : la section écofi (économie et finance) des IEP (instituts d'études politiques), le diplôme de statisticien économiste de l'ENSAE ParisTech (Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique) et les diplômes d'écoles de commerce.

Après un master ou un diplôme d'école, il est possible d'enchaîner avec un mastère spécialisé (bac + 6) proposé par les grandes écoles.

Formations

Bac + 5

Liens utiles

Emploi et recrutement
APEC, Agence pour l'emploi des cadres

Le site incontournable de l'emploi cadre. Des informations sur le marché du travail, plusieurs milliers d'offres d'emploi et la possibilité de déposer son CV dans la CVthèque ou de recevoir des offres ciblées directement dans sa boîte aux lettres électronique.

http://www.apec.fr
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Pour les futurs fonctionnaires des finances, la rubrique métiers est incontournable. Egalement, les dates et résultats des concours, et les dossiers d'inscription à télécharger.

http://www11.minefi.gouv.fr/metiers-concours/index.html