Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Moniteur d'auto-école / Monitrice d'auto-école

Domaines : Enseignement - Recherche, Transport - Logistique
Dernière mise à jour : 15/07/2015

Dans les écoles de conduite, chaque élève a un rapport particulier à la route. Au moniteur d’auto-école d’adapter sa pédagogie à la personne qui est assise au volant.

Sandrine Boirin

- 26 ans
- Brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile
- Expérience : 2 ans
- Le Raincy (93)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • enseigner la conduite de voitures, motos ou poids lourds
  • éduquer à la sécurité routière

Que fait-il ?
Le moniteur d'auto-école enseigne la conduite sur voitures, poids lourds ou motos. Il assure la pratique, mais aussi l'enseignement théorique du code de la route. Enfin, il peut être sollicité pour participer, dans les écoles ou les communes, à des actions de prévention pour la sécurité routière en collaboration avec la gendarmerie.

Comment travaille-t-il ?
Le moniteur d'auto-école enseigne, à un élève à la fois, le maniement technique d'un véhicule : démarrage, mise en route des essuie-glaces, réglage des rétroviseurs, utilisation des pédales, réalisation de manoeuvres, etc. Il fait prendre conscience des dangers de la route et responsabilise les futurs conducteurs. Calme, patience, prudence, civisme, c'est un véritable code de comportement qu'il doit transmettre. Enfin, il entraîne les futurs conducteurs à respecter le code de la route lors de projections de diapositives ou de films mettant en scène un conducteur dans diverses situations de conduite. Le futur conducteur peut ainsi assimiler la signification des panneaux de signalisation, comprendre les priorités à respecter, etc.

Où exerce-t-il ?
Assis toute la journée dans une voiture spécialement équipée de doubles commandes, il enchaîne les cours heure après heure. Pour les séances de code, il reste souvent debout pour fournir ses explications.

Les +
Pas de routine pour le moniteur d'auto-école qui passe le plus clair de son temps sur les routes, avec des personnes toujours différentes.

Les -
Embouteillages, conducteurs agressifs, le métier est nerveusement éprouvant mais aussi physiquement. Conduire à longueur de journée peut causer des problèmes de dos.

2

Les qualités essentielles

  • disponible
  • vigilant / vigilante

Disponible
Ses élèves étant peu ou pas disponibles en journée, il doit être sur le pied de guerre jusque tard le soir, ainsi que le samedi.

Vigilant / Vigilante
À bord de la voiture à doubles commandes, le moniteur doit être très attentif aux comportements de son élève pour le corriger et éviter les dangers d'une conduite encore maladroite. Il doit surveiller de près la circulation et se tenir prêt à intervenir à tout moment.

Pédagogue
Le moniteur est un enseignant. Il sait expliquer et désamorcer peurs et crispations de son élève.

Ouvert / Ouverte
Il est en permanence avec ses élèves, dans l'espace confiné d'une voiture. Il doit avoir le sens du contact et s'adapter à tous les types de public.

3

Le salaire

de 1 050 €

à 1 700 €

plus d'informations sur le métier

Moniteur d'auto-école, vos revenus varient en fonction de votre niveau de qualification, de votre expérience et de la catégorie de permis préparé (auto, poids lourd, moto, etc.). A la rémunération de base s'ajoutent souvent des primes pour les heures travaillées le week-end.

Moniteur d'auto-école / Monitrice d'auto-école
1 050 € à 1 700 €

Inspecteur du permis de conduire / Inspectrice du permis de conduire
1 100 € à 2 000 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

> les auto-écoles

plus d'informations sur le métier

Les auto-écoles, au nombre de 9 000 environ en France, emploient un peu plus de 23 000 personnes. Ces structures peuvent être indépendantes, associatives ou rattachées à un réseau.

Le nombre de petites structures (moins de 5 salariés) tend à diminuer au profit d'entreprises plus grandes. Cette concentration ne se fait pas au détriment des effectifs de moniteurs qui continuent à progresser, notamment en Ile-de-France où le nombre de futurs conducteurs à former est très important.

5

L’évolution professionnelle

  • moniteur d'auto-école / monitrice d'auto-école
  • inspecteur du permis de conduire / inspectrice du permis de conduire

plus d'informations sur le métier

Moniteur d'auto-école / Monitrice d'auto-école
Vous donnez des cours à des apprentis conducteurs. Au bout de 5 ans de permis en moyenne, et si vous possédez au moins le bac ou un diplôme équivalent, vous pouvez vous présenter au concours d'inspecteur du permis de conduire.

Inspecteur du permis de conduire / Inspectrice du permis de conduire
Vous faites passer et vous corrigez les épreuves finales du code de la route et de la conduite. C'est vous qui délivrez le fameux papier attestant de la réussite du candidat, lui permettant d'obtenir son permis de conduire.

6

La formation et les diplômes

  • diplôme national du brevet
  • bac

plus d'informations sur le métier

Il faut être titulaire du diplôme national du brevet, passé en fin de classe de 3e, pour se présenter aux épreuves du BEPECASER (brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière). Ce brevet est géré par le ministère de l’Intérieur et donne le niveau bac (niveau IV).

Le BEPECASER comporte 2 mentions complémentaires spécifiques pour l'enseignement de la conduite des véhicules à deux-roues (mention ''deux-roues'') et l'enseignement des véhicules de transport de marchandises et de transport en commun de personnes (mention ''groupe lourd'').

Pour se présenter aux épreuves, il faut être âgé de 20 ans et être titulaire depuis au moins 2 ans du permis de conduire de la catégorie B.

La préparation aux épreuves, contrôle écrit, entretien et tests de connaissances sur l'automobile, est assurée par les centres de formation des moniteurs (souvent des auto-écoles).

Pour évoluer dans le métier, les moniteurs peuvent ensuite passer le BAFM (brevet d’aptitude à la formation des moniteurs d’enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur) qui permet de former les candidats au BEPECASER.

A noter : l'exercice de cette profession est également subordonné à l'obtention d'une autorisation préfectorale d'enseigner (valable 5 ans avec procédure de renouvellement).

Liens utiles

Métiers et secteurs
Sécurité routière

L'organisation de la sécurité routière en France avec des informations pratiques sur les véhicules, les conducteurs et des conseils pour conduire en respectant les autres.

http://www.securiteroutiere.equipement.gouv.fr
Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer

Pour tout savoir sur la politique française de développement durable, et les métiers de l'environnement (formations, emplois et concours) dans la fonction publique. Dans la rubrique "métiers et concours", vous trouverez des informations sur les métiers et les parcours d'accès.

http://www.developpement-durable.gouv.fr
Infos juridiques
PSR, Permis de conduire et Sécurité routière

Permis de conduire et Sécurité routière est un site fédérateur dans le monde de l'auto-école, du permis de conduire et de la sécurité routière. Il propose de nombreuses informations sur les évolutions du code de la route, les différents permis de conduire et la formation des moniteurs.

http://www.lepermis.com
UNIDEC (Union nationale intersyndicale des enseignants de la conduite)

Un site à consulter pour se tenir informé des évolutions de la réglementation qui régit le métier des moniteurs d'auto-école.

http://www.unidec.info