Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Tôlier / Tôlière

Domaine : Industries
Dernière mise à jour : 30/04/2014

Entre les mains du tôlier, la feuille de métal se transforme en chaudière, en portière de voiture, en abat-jour…à condition qu'il soit adroit et précis.

Franck Pimont

- 38 ans
- CAP tôlerie
- Expérience : 16 ans
- Aulnay-sous-Bois (93)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • former des pièces métalliques à partir de tôles
  • assembler des pièces métalliques

Que fait-il ?
Le tôlier déforme ou découpe du métal après traçage et effectue des assemblages selon divers procédés. Il travaille aussi bien à la fabrication de pièces pour voiture que de silos à grains ou d'armoires métalliques.

Comment travaille-t-il ?
Le tôlier suit précisément les plans de fabrication détaillant les opérations à effectuer, le type de tôle à employer, les schémas à respecter pour la découpe et le montage. Il trace d'abord sur les feuilles de métal les formes à découper, plier ou emboutir. Ce traçage se fait de plus en plus souvent à l'aide de l'ordinateur. Puis il forme les pièces grâce à de volumineuses machines-outils et, éventuellement, réalise des finitions à la main. Il assemble enfin les pièces fabriquées par soudure, rivetage ou vissage.

Où exerce-t-il ?
Le plus souvent, le tôlier exerce dans l'atelier d'une entreprise industrielle, mais il peut également oeuvrer en extérieur sur un chantier, notamment s'il travaille dans le secteur du bâtiment.

Les +
Bâtiment, automobile, industrie agroalimentaire, secteur agricole : les possibilités d'emploi sont extrêmement variées pour un tôlier qualifié.

Les -
Poussière, bruit, chaleur, tôles grasses et parfois tranchantes à manipuler... l'environnement de travail du tôlier est souvent pénible.

2

Les qualités essentielles

  • précis / précise
  • robuste

Précis / Précise
Lorsqu'il étudie les plans et les retranscrit sur la feuille de métal, le tôlier procède avec une grande minutie, la plus petite erreur pouvant gâcher d'importantes quantités de matières premières.

Robuste
Les feuilles de métal à porter représentent de lourdes charges. Une bonne condition physique est indispensable, même si les palans et les chariots élévateurs facilitent le travail.

Organisé / Organisée
Le tôlier est intégré à une équipe et doit suivre des plannings de production communs.

3

Le salaire

de 1 118 €

à 1 700 €

plus d'informations sur le métier

Votre salaire de tôlier varie en fonction de votre profil professionnel, de l'employeur et du secteur d'activité dans lequel vous exercez.

Tôlier / Tôlière
1 118 € à 1 700 €

Chef d'équipe
1 400 € à 1 900 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les industries mécaniques
  • les entreprises du bâtiment

plus d'informations sur le métier

Les plus gros recruteurs de tôliers sont les industries mécaniques : constructeurs automobiles, ferroviaires, navals, etc.

Le bâtiment embauche également de nombreux tôliers sur les chantiers ou en atelier, pour façonner des tôles d'habillage et de décoration, des profils en acier ou en aluminium pour les fenêtres et châssis, par exemple.

L'industrie alimentaire recrute des tôliers, notamment pour les conserveries et la fabrication d'ustensiles : râpes, plaques de cuisson, moules à tarte, etc.

Les fabricants de mobilier et d'équipements font appel aux tôliers pour produire du mobilier de bureau, des lampadaires et des bancs publics.

5

L’évolution professionnelle

  • tôlier / tôlière
  • chef d'équipe

plus d'informations sur le métier

Tôlier / Tôlière
Vous êtes intégré à une équipe et vous réalisez des pièces à la demande. En fonction de la taille de l'atelier, vous pouvez être extrêmement spécialisé et conduire des machines automatisées dédiées à une seule opération : coupe, pliage, etc.

Chef d'équipe
Avec plusieurs années d'expérience, vous prenez la responsabilité d'un atelier et encadrez une équipe de tôliers. Vous organisez leur planning et contrôlez la production de l'atelier.

6

La formation et les diplômes

  • CAP
  • bac + 2

plus d'informations sur le métier

Les métiers de la tôlerie sont accessibles dès le CAP réalisation en chaudronnerie industrielle. Mais une mention complémentaire (MC) facilitera l’insertion sur le marché de l'emploi.

La MC soudage se prépare en 1 an par la voie de l'apprentissage après le CAP, voire le bac.

En 3 ans après la 3e ou en 2 ans après un CAP du secteur, il est possible de préparer un bac pro technicien en chaudronnerie industrielle ou un bac pro technicien outilleur ou modeleur.

A bac + 2, après un bac STI2D ou bac pro du secteur, il existe un BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Formations

CAP / BEP ou équivalent
CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle Le titulaire du CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle participe à la production de charpentes métalliques, cuves, bâtis de machines, poteaux, etc.# Il travaille à la mise en forme de métaux (...)
MC Soudage Le titulaire de cette mention complémentaire est un soudeur manuel qui prépare et réalise des assemblages en atelier ou sur chantier. Il sait interpréter des documents techniques et connaît les (...)
Bac ou équivalent
BACTEC STI2D sciences et technologies de l'industrie et du développement durable spécialité énergies et environnement Le bac technologique STI2D s'adresse à ceux qui s'intéressent à l'ingénierie industrielle, à l'innovation technologique et à la préservation de l'environnement. Il prépare à la poursuite d'études (...)
BACPRO Technicien en chaudronnerie industrielle Le titulaire de ce diplôme est spécialiste de la fabrication d'ensembles chaudronnés, d'ensembles de tôlerie, de tuyauterie industrielle et d'ossatures en structures métalliques. Il intervient (...)
BACPRO Technicien modeleur Le titulaire de ce bac pro maîtrise l'ensemble des moyens nécessaires à la définition, à la réalisation, à la mise au point et au contrôle des outillages de modelage. Ses activités (...)
BACPRO Technicien outilleur Le titulaire de ce bac pro réalise des outillages qui donnent forme aux métaux, plastiques, caoutchoucs pour produire en grande quantité des objets très divers (bouteilles plastiques, carrosseries de (...)
Bac + 2
BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle Les techniciens supérieurs issus de ce BTS sont spécialisés dans l'exécution de plans d'ensemble et de détail d'ouvrages chaudronnés, l'organisation de la fabrication des éléments constitutifs de ces (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
FIM, fédération des industries mécaniques

Ce site offre un panorama complet de l'activité des industries mécaniques : chiffres clés, emplois et qualifications.

http://www.fim.net
Mécanet, le portail officiel des industries mécaniques

Les implications du secteur dans l'économie, les enjeux pour la vie quotidienne, les innovations : toutes les facettes des industries mécaniques sont abordées ici. A voir aussi, la rubrique formation et recrutement.

http://www.mecanet.fr/
UIMM, Union des industries et métiers de la métallurgie

L'UIMM est une organisation professionnelle qui représente les intérêts de l'ensemble des entreprises de la métallurgie et joue un rôle majeur dans l'organisation patronale française en raison de l'importance dans l'économie nationale des secteurs qu'elle représente. Regroupant 111 syndicats de branche et 80 chambres syndicales territoriales, l'UIMM s'appuie sur un réseau national très structuré et de proximité. A consulter principalement pour sa rubrique Les jeunes et l'industrie, qui apporte des réponses aux questions concernant l'apprentissage.

http://www.uimm.fr
Autres
UFIMO, union française des industries de mise en forme des matériaux et outillages

A consulter pour découvrir une palette d'activités, de l'outillage à l'emboutissage, en passant par le découpage. Une rubrique permet d'accéder à toutes les formations du secteur, région par région.

http://www.ufimo.com/