Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Technicien thermicien / Technicienne thermicienne

Domaines : BTP - Architecture, Industries
Dernière mise à jour : 30/04/2014

Finie l’époque où l’on chauffait sans compter ! Désormais, le technicien thermicien prend en compte les problématiques environnementales et trouve des solutions pour consommer moins d’énergie.

Laurent Chincho

- 26 ans
- MC maintenance en génie climatique
- Expérience : 6 ans
- Courbevoie (92)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • concevoir des matériels thermiques
  • entretenir des installations thermiques

Que fait-il ?
Depuis plusieurs années, particuliers et collectivités se préoccupent de la production et de la consommation d'énergie et de chaleur. Les techniciens thermiciens participent à la conception et à l'entretien de diverses installations, comme les fours industriels, les chaudières, les brûleurs, les chaufferies d'immeuble, les centrales nucléaires, etc.

Comment travaille-t-il ?
Lorsqu'il étudie de nouveaux matériels, le technicien thermicien travaille en équipe dans un bureau d'étude. Il utilise des logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur) pour réaliser des prototypes. La phase d'essais permet ensuite d'ajuster les systèmes développés. Sur le terrain, le thermicien est chargé de l'entretien d'une chaufferie. Il assure, par exemple, la mise en route, les réglages, l'entretien et les réparations nécessaires. S'il est responsable d'une équipe d'agents de maintenance, il planifie leurs interventions, rédige des fiches de travaux et fournit une assistance technique aux clients.

Où exerce-t-il ?
Le technicien thermicien exerce dans les bureaux d'études des constructeurs d'équipements thermiques (fours industriels, chaudières...) ou sur le terrain, pour une entreprise d'exploitation et de maintenance d'installations thermiques.

Les +
Une même formation pour un métier à plusieurs facettes : le technicien thermicien peut s'orienter vers la recherche et le développement ou, au contraire, faire le choix du terrain.

Les -
Par définition, une panne ne prévient pas ! Le technicien thermicien est donc régulièrement soumis à des astreintes de nuit ou de week-end, afin d'assurer un service et une sécurité constante pour les usagers.

2

Les qualités essentielles

  • fiable
  • curieux / curieuse

Fiable
La notion de service n'est pas un vain mot. En cas de panne, le technicien thermicien doit intervenir avec sérieux et rapidité sur des installations potentiellement dangereuses, les centrales nucléaires, par exemple !

Curieux / Curieuse
En bureau d'étude, il s'agit de mettre au point de nouveaux procédés, de perfectionner d'anciens matériaux. Place donc à la créativité alliée au sens pratique !

Autonome
S'il se consacre à la maintenance, le technicien thermicien effectue ses tournées seul, se rendant en voiture d'un site à l'autre pour contrôler ou réparer les installations.

3

Le salaire

de 1 200 €

à 2 200 €

plus d'informations sur le métier

Votre salaire de technicien thermicien varie en fonction de votre profil professionnel, de l'employeur et du secteur d'activité dans lequel vous exercez.

Technicien thermicien / Technicienne thermicienne
1 200 € à 2 200 €

Chef d'équipe
1 800 € à 2 500 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les constructeurs d'équipements thermiques
  • les entreprises d'installation et de maintenanc

plus d'informations sur le métier

Les fabricants de matériels et d'installations thermiques recrutent des techniciens thermiciens pour leurs bureaux d'études, mais aussi pour leurs équipes de technico-commerciaux chargés de vendre les produits aux clients.

Les sites de " cogénération ", qui combinent la production d'énergie et de chaleur, comme les centrales EDF ou les centrales de chauffage urbain, sont en plein essor et embauchent de nombreux techniciens.

Les entreprises d'installation, d'exploitation et de maintenance de systèmes thermiques font appel au technicien thermicien.

La nécessité de faire des économies d’énergie et les préoccupations écologiques grandissantes dynamisent l'activité des techniciens thermiciens. L'insertion des diplômés en Ile-de-France est très bonne. Certaines entreprises ont même des difficultés à recruter les personnels qualifiés dont elles ont besoin.

5

L’évolution professionnelle

  • technicien thermicien / technicienne thermicienne
  • chef d'équipe

plus d'informations sur le métier

Technicien thermicien / Technicienne thermicienne
Vous exercez en bureau d'études ou dans le secteur de l'exploitation. Vous êtes intégré à une équipe de techniciens de maintenance et vous effectuez seul des tournées de mise en service, contrôle et dépannage.

Chef d'équipe
Après quelques années d'expérience, vous pouvez assumer la responsabilité de chef d'équipe. Vous encadrez alors plusieurs techniciens et organisez le travail de l'équipe : négociation et suivi des contrats de maintenance, gestion des tournées des dépanneurs, etc.

6

La formation et les diplômes

> bac + 2

plus d'informations sur le métier

Les titulaires du bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques ou du bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ont principalement pour objectif les interventions sur site. Ces deux formations se préparent en 3 ans après une classe de 3e ou en 2 ans après certains CAP.

Cependant, le niveau d'entrée pour un poste de technicien thermicien se situe à bac + 2, des connaissances pointues étant exigées dans le domaine de l'énergie et des équipements techniques.

Accessibles après un bac S ou STI2D, le BTS fluides, énergies, environnements (options génie sanitaire et thermique ; génie climatique ; génie frigorifique ; maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques), le DUT génie thermique et énergie ou encore le DUT génie civil, orientation maîtrise énergétique et environnementale (MEE) sont des diplômes bien adaptés pour exercer la profession de technicien thermicien

Formations

CAP / BEP ou équivalent
MC Maintenance en équipement thermique individuel Le titulaire de cette mention complémentaire est un profesionnel chargé de la mise en service et de la maintenance préventive et corrective des installations et des appareils de production de (...)
Bac ou équivalent
BACTEC STI2D sciences et technologies de l'industrie et du développement durable spécialité énergies et environnement Le bac technologique STI2D s'adresse à ceux qui s'intéressent à l'ingénierie industrielle, à l'innovation technologique et à la préservation de l'environnement. Il prépare à la poursuite d'études (...)
BACPRO Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Le titulaire de ce bac pro est un professionnel chargé de la maintenance préventive et corrective des installations énergétiques et climatiques de toutes tailles et de tous types.# Appelé à (...)
BACPRO Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques Le titulaire de ce bac pro est un technicien professionnel chargé de la réalisation d'équipements énergétiques et climatiques.# Son activité est centrée sur la réalisation d'installations et sur (...)
Bac + 2
BTS Fluides, énergies, environnements option A génie sanitaire et thermique (dernière session d'examen avec cet intitulé en 2015) A la fois concepteur, installateur et agent de maintenance, le technicien supérieur en génie sanitaire et thermique participe à l'étude technique, à la réalisation et à l'exploitation des (...)
DUT Génie civil - construction durable Sur le chantier, en bureau d'études ou en laboratoire d'essais, le technicien supérieur en travaux publics et aménagement participe à l'étude et à l'exécution de travaux de génie civil. Formé aux (...)
DUT Génie thermique et énergie Le titulaire de ce DUT est un spécialiste de la production, de la conversion et de l'utilisation de l'énergie thermique dans les industries, les transports et le batiment.  # Les connaissances (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
CETIAT, le site des industries aérauliques et thermiques

Ce centre technique créé à l'initiative des industriels de l'aéraulique et de la thermique permet de se familiariser avec les activités du secteur.

http://www.cetiat.fr
Clim-froid

Ce portail contient un annuaire complet des professionnels du secteur et des formations. Quelques offres d'emploi sont aussi proposées.

http://www.clim-froid.com
COSTIC, comité scientifique et technique des industries climatiques

Orienté vers des activités de recherche, le COSTIC propose également des offres de stages pratiques et théoriques. Il donne accès à une base de données en ligne sur les différentes règlementations.

http://www.costic.asso.fr/
FG3E, fédération française des entreprises gestionnaires de services aux équipements, à l'énergie et à l'environnement

L'espace recrutement comporte de nombreuses informations utiles, sur la formation initiale et continue, les métiers et le recrutement dans le secteur. A lire aussi, les témoignages de jeunes professionnels.

http://www.fedene.fr/
AFIM, Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

De l'automaticien au mécanicien, en passant par l'électricien, ce site présente les différents métiers de la maintenance. Il fait également le point sur les formations du secteur, des CAP jusqu'au mastères spécialisés.

http://www.afim.asso.fr
Syndicat national des entreprises du froid, d'équipements de cuisines professionnelles et du conditionnement de l'air

La rubrique formation présente les différentes voies d'accès au métier de frigoriste. Des témoignages de jeunes professionnels sont également disponibles.

http://www.snefcca.com