Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Conducteur de train / Conductrice de train

Domaine : Transport - Logistique
Dernière mise à jour : 05/08/2015

Sur le réseau ferré, le balai des trains est orchestré de manière savante : le respect des horaires est un objectif primordial pour le conducteur de train, qu’il transporte des voyageurs ou du fret.

Vincent Logereau

- 33 ans
- BTS électronique
- Expérience : 6 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • conduire des trains de voyageurs ou de marchandises
  • contrôler le bon fonctionnement de sa machine

Que fait-il ?
S'il n'a pas à se préoccuper de la direction à suivre, le conducteur de train en contrôle la vitesse en permanence. Objectif : assurer le maximum de sécurité, ménager le confort des passagers et surtout, respecter les horaires ! C'est aussi à lui de contrôler le bon fonctionnement du train avant le départ et d'assurer la sécurité.

Comment travaille-t-il ?
Avant de prendre les commandes, le conducteur de train vérifie sa feuille de route : la vitesse à respecter, les distances de freinage calculées en fonction de la charge du train et de l'heure d'arrivée. Pour ajuster sa vitesse, le conducteur de train dispose d'un véritable arsenal de voyants, d'alarmes et d'appareils de mesure. Il doit aussi impérativement tenir compte de la signalétique extérieure, qui le renseigne sur d'éventuels obstacles, sur le profil de la ligne et les conditions atmosphériques. Il assure des lignes régulières, mais peut être réquisitionné, à l'improviste, pour acheminer des trains supplémentaires, programmés au dernier moment. En cas d'incident, il doit alerter les secours et, si besoin, assurer la protection des passagers et des voies. De plus, il assure les dépannages quand ils sont sans gravité.

Quel verdissment du métier ?
Le conducteur de train est fortement impliqué dans le chantier engagé par la SNCF pour développer les économies d'énergie : réduction des consommations (éclairage, climatisation) des trains au stationnement, déploiement d'un système d'aide à l'écoconduite et installation, à terme, de systèmes embarqués de comptage de l'électricité de traction sur l'ensemble des trains.

Où exerce-t-il ?
Salarié de la SNCF (Société nationale des chemins de fer), le conducteur de train est seul dans sa cabine de train durant tout son service.

Les +
Le conducteur du train travaille de manière autonome en tenant compte des feuilles de route qu'on lui confie.

Les -
Travail de nuit, les jours fériés et les week-ends. En fonction des besoins du service, le conducteur est parfois obligé de dormir hors de chez lui.

2

Les qualités essentielles

  • réactif / réactive
  • consciencieux / consciencieuse

Réactif / Réactive
La conduite d'un train est soumise au respect de très nombreux signaux d'alarme. Le conducteur est en état d'alerte permanent.

Consciencieux / Consciencieuse
Seul aux commandes, il a en charge la sécurité de centaines de passagers.

Vigilant / Vigilante
Même si son parcours est planifié, il doit être prudent et surveiller les éventuels objets ou débris qui traînent parfois sur les rails.

3

Le salaire

de 1 500 €

à 3 500 €

plus d'informations sur le métier

A la SNCF, votre salaire (ou "traitement") est fonction de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Conducteur élève / Conductrice élève
1 400 €

Conducteur de manoeuvre et de tramway / Conductrice de manoeuvre et de tramway
1 500 € à 2 200 €

Conducteur de ligne / Conductrice de ligne
1 800 € à 3 000 € (3 500 € si TGV)

Cadre transport traction
2 000 € à 3 600 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • la SNCF
  • les compagnies ferroviaires étrangères de fret

plus d'informations sur le métier

La SNCF (Société nationale des chemins de fer) est, pour le moment, la seule autorisée à exploiter les lignes ferroviaires françaises pour le transport de voyageurs.

A l'inverse, le fret ferroviaire est ouvert à la concurrence. Les compagnies ferroviaires étrangères, qui possèdent près de 30 % des parts de marché, sont donc susceptibles de recruter en France des conducteurs de trains.

La SNCF emploie 15 000 conducteurs de train en France.

5

L’évolution professionnelle

  • conducteur élève / conductrice élève
  • cadre transport traction

plus d'informations sur le métier

Conducteur élève / Conductrice élève
Une fois votre formation achevée, vous commencez par conduire des trains de marchandises.

Conducteur de manoeuvre et de tramway / Conductrice de manoeuvre et de tramway
Vous intervenez sur les rames et les engins à moteur. Vous participez aussi à l'alignement des voitures pour constituer les trains.

Conducteur de ligne / Conductrice de ligne
Vous conduisez régulièrement des trains, qu'ils soient de marchandises ou de passagers. Vous débutez par des lignes à vitesse limitée.

Cadre transport traction
Vous encadrez une équipe de conducteurs et vérifiez régulièrement leurs connaissances. Vous êtes aussi formateur. Seuls 10 % des conducteurs accèdent à ce poste.

6

La formation et les diplômes

  • CAP
  • bac + 2

plus d'informations sur le métier

Pour être embauché à la SNCF, il faut être titulaire d’un CAP ou  BEP mais un bac pro ou techno dans les domaines électrique, électrotechnique, électronique, mécanique, un bac général (S, ES, L) ou un diplôme homologué par l’Éducation Nationale de niveau IV ou V dans les spécialités précitées est également bienvenu.

Le recrutement se fait sur CV et dossier, visite médicale, tests de connaissances et psychotechniques ainsi qu’entretien de motivation.

Une formation rémunérée en alternance (théorie et pratique), d’une durée de 4 à 5 mois pour le conducteur de manœuvre / lignes locales et de 9 à 11 mois pour le conducteur de ligne, est assurée dans un centre de formation en interne. Il est nécessaire de réussir cette formation (contrôle continu et examen final) afin de devenir conducteur.

Au cours de la carrière, la préparation aux différents examens destinés à gravir les échelons est également assurée par la SNCF.

Pour conduire des TGV (trains à grande vitesse), il faut donc avoir obtenu le titre de conducteur principal. Seuls les conducteurs très expérimentés y parviennent (après réussite d'un examen final).

Formations

CAP ou équivalent
CAP Préparation et réalisation d'ouvrages électriques Rigueur et vigilance sont des qualités indispensables au titulaire du CAP Préparation et réalisation d'ouvrages électriques car travailler avec l'électricité représente toujours un risque.# Le (...)
Bac ou équivalent
BACPRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants Le titulaire de ce bac pro intervient dans la production, le transport, la distribution et la transformation de l'énergie électrique. Il est chargé de la réalisation, de la mise en service et de la (...)
BACPRO Maintenance des équipements industriels Le titulaire du bac pro MEI assure la maintenance corrective et préventive d'installations à caractère industriel. Il participe aussi bien à l'amélioration et à la modification de matériels existants (...)
BACTEC STI2D sciences et technologies de l'industrie et du développement durable spécialité énergies et environnement Le bac technologique STI2D s'adresse à ceux qui s'intéressent à l'ingénierie industrielle, à l'innovation technologique et à la préservation de l'environnement. Il prépare à la poursuite d'études (...)
BACTEC STI2D sciences et technologies de l'industrie et du développement durable spécialité innovation technologique et éco-conception La spécialité innovation technologique et éco-conception porte sur l'analyse et la création de solutions techniques, relatives à la structure et à la matière, qui respectent des contraintes (...)
BACPRO Systèmes électroniques numériques électronique industrielle embarquée Le titulaire de ce bac pro peut travailler chez un artisan, dans une PME, chez un constructeur ou dans une entreprise industrielle, chez un commerçant ou dans la grande distribution, pour une société (...)
Bac + 2
BTS Contrôle industriel et régulation automatique Spécialiste des procédés automatisés mis en oeuvre dans les industries de production en continu (chimie, pétrochimie, métallurgie, agroalimentaire, papeterie et autres), le technicien supérieur en (...)
BTS Electrotechnique Spécialiste de l'étude, de la mise en oeuvre, de l'utilisation et de la maintenance des équipements électriques, le technicien supérieur en électrotechnique peut exercer son activité dans de nombreux (...)
DUT Génie électrique et informatique industrielle Les technologies des domaines du génie électrique et de l'informatique industrielle (GEII) sont au coeur de la vie quotidienne depuis les équipements de la maison jusqu'aux moyens de transports. Dans (...)
DUT Génie industriel et maintenance Les titulaires du DUT Génie Industriel et Maintenance (GIM) s'insèrent dans la production, la recherche appliquée et les services. Rares sont les secteurs qui ne recrutent pas ce technicien supérieur (...)
DUT Génie mécanique et productique Le diplômé en Génie Mécanique et Productique (GMP) est un généraliste de l'industrie mécanique. Les secteurs suivants l'attendent : construction mécanique et machines-outils ; construction automobile (...)
BTS Industrialisation des produits mécaniques Rompu aux méthodes de conception, de fabrication et de gestion de production assistées par ordinateur, le technicien supérieur IPM peut intervenir tout au long de la chaîne de production, (...)
BTS Maintenance industrielle (dernière session d'examen avec cet intitulé en 2015) Une machine tombe en panne, et c'est toute une chaîne de production qui est paralysée ! Hommes ou femmes de terrain, les techniciens de maintenance interviennent sur des lignes de fabrication ou des (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer

Pour tout savoir sur la politique française de développement durable, et les métiers de l'environnement (formations, emplois et concours) dans la fonction publique. Dans la rubrique "métiers et concours", vous trouverez des informations sur les métiers et les parcours d'accès.

http://www.developpement-durable.gouv.fr
SNCF, Société nationale des chemins de fer

Histoire, actualité, activités... La SNCF se présente dans le détail sur son site Web. La rubrique recrutement est tout aussi complète : à chaque niveau de diplôme ses métiers, tous présentés dans des fiches synthétiques.

http://www.sncf.com
UTP (Union des transports publics)

Un site syndical consacré aux transports publics en général et qui aborde les métiers et les formations au travers de fiches descriptives. Possibilité de télécharger ces dossiers.

http://www.utp.fr
Itinéraire métiers

Ce site est dédié aux élèves des collèges et à leurs enseignants qui pourront y trouver des informations leur permettant de découvrir le monde de l'entreprise SNCF et ses métiers.

http://www.itinerairemetiers.fr
Emploi et recrutement
RFF (Réseau ferré de France)

Gestionnaire du réseau ferré français, le RFF présente ici ses missions et propose de nombreuses offres de stages et d'emploi, notamment en Ile-de-France.

http://www.rff.fr/?lang=fr