Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Mécanicien outilleur / Mécanicienne outilleuse

Domaine : Industries
Dernière mise à jour : 29/04/2014

Tel un artisan d’art, le mécanicien outilleur crée, étape par étape, des pièces d’outillage uniques.

Eric Knockaert

- 24 ans
- BTS productique mécanique
- Expérience : 3 ans
- Le Plessis-Bouchard (95)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • fabriquer l'outillage nécessaire à la production de pièces en série
  • réaliser des contrôles pendant la fabrication de l'outillage

Que fait-il ?
Le mécanicien outilleur conçoit et réalise l'outillage nécessaire à la production de pièces en série dans les secteurs de la fonderie, de la forge ou de la plasturgie. Tout au long de la phase de fabrication, il effectue des contrôles afin de vérifier la conformité de chaque pièce.

Comment travaille-t-il ?
Le bureau d'études transmet au mécanicien-outilleur une demande de création de pièce d'outillage. Il dispose d'un cahier des charges précisant le schéma et le plan de construction de la pièce. Il élabore alors un prototype dans la matière la mieux adaptée : métal, bois, plâtre ou encore contreplaqué. Il l'usine, c'est-à-dire qu'il le fabrique à l'aide de machines à commandes numériques. Quand le modèle réalisé donne satisfaction, il passe à la création de la pièce d'outillage. Tout au long de la production, il effectue des contrôles de mesure d'une extrême précision en utilisant des instruments perfectionnés de métrologie.

Où exerce-t-il ?
Le mécanicien outilleur travaille dans un atelier, devant un établi équipé, de plus en plus, de machines numériques et d'un ordinateur.

Les +
La monotonie, le mécanicien outilleur ne la connaît pas. Chaque pièce réalisée est unique.

Les -
Bien qu'il travaille dans un atelier entouré de plusieurs autres mécaniciens, son activité reste bien souvent solitaire.

2

Les qualités essentielles

  • minutieux / minutieuse
  • ingénieux / ingénieuse

Minutieux / Minutieuse
Les pièces d'outillage, souvent complexes, sont fabriquées au millimètre près. Aucune approximation n'est autorisée.

Ingénieux / Ingénieuse
Il faut de l'imagination pour mettre au point la pièce idéale qui répondra le mieux à la demande des clients.

Autonome
Le mécanicien outilleur doit planifier et organiser seul les différentes étapes de son travail en les coordonnant avec les interventions de ses collaborateurs.

3

Le salaire

de 1 118 €

à 1 700 €

plus d'informations sur le métier

Votre salaire de mécanicien outilleur varie en fonction de votre profil professionnel et du secteur d'activité dans lequel vous exercez.

Mécanicien mouliste / Mécanicienne mouliste
1 118 € à 1 700 €

Modeleur mécanicien / Modeleuse mécanicienne
1 200 € à 2 000 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les entreprises spécialisées
  • les constructeurs automobiles et les chantiers navals

plus d'informations sur le métier

Automobile, agroalimentaire, aéronautique, chantiers navals ou entreprises spécialisées... toutes les sociétés dont l'activité nécessite de l'outillage recrutent des mécaniciens outilleurs.

5

L’évolution professionnelle

  • mécanicien mouliste / mécanicienne mouliste
  • modeleur mécanicien / modeleuse mécanicienne

plus d'informations sur le métier

Mécanicien mouliste / Mécanicienne mouliste
Vous travaillez et modelez des métaux ferreux et non ferreux afin de fabriquer des moules.

Modeleur mécanicien / Modeleuse mécanicienne
Vous réalisez des prototypes et l'outil final en utilisant des matériaux tendres et des métaux.

6

La formation et les diplômes

> bac pro

plus d'informations sur le métier

Les bacs professionnels supplantent les CAP au même rythme que le niveau de formation pour devenir mécanicien outilleur s’accroît.

Mieux vaut donc envisager un bac pro technicien outilleur ou le bac pro technicien modeleur plutôt qu’un CAP modèles et moules céramiques ou le CAP outillage en outils à découper et à emboutir. Plus adaptés aux réalités de la profession, ces bacs se préparent en 3 ans après la 3e, ou en 2 ans après le CAP.

Aussi peuvent-ils être complétés par une MC (mention complémentaire) maquettes et prototypes (niveau CAP) en 1 an.

La profession propose des certificats de qualification professionnelle (CQP), par exemple celui de fraiseur d’outillages en commande numérique, notamment par le biais d'un contrat de professionnalisation.

Formations

CAP ou équivalent
CAP Modèles et moules céramiques Le modelage et le moulage sont les deux techniques fondamentales et complémentaires qui permettent de créer et de reproduire des objets. Après moulage et cuisson, on obtient des produits industriels (...)
CAP Outillages en outils à découper et à emboutir Le titulaire de ce CAP est un ouvrier qualifié qui réalise des outillages de découpe et d'emboutissage (poinçons, matrices...) destinés à équiper les presses mécaniques ou hydrauliques qui façonnent (...)
Bac ou équivalent
MC Maquettes et prototypes Le titulaire de cette MC est un technicien qui réalise des maquettes ou des prototypes pour l'industrie, l'architecture, l'urbanisme, les expositions ou les musées. Dans le secteur industriel, il (...)
BACPRO Technicien modeleur Le titulaire de ce bac pro maîtrise l'ensemble des moyens nécessaires à la définition, à la réalisation, à la mise au point et au contrôle des outillages de modelage. Ses activités (...)
BACPRO Technicien outilleur Le titulaire de ce bac pro réalise des outillages qui donnent forme aux métaux, plastiques, caoutchoucs pour produire en grande quantité des objets très divers (bouteilles plastiques, carrosseries de (...)
Bac + 2
BTS Etude et réalisation d'outillages de mise en forme des matériaux Au sein d'une entreprise spécialisée ou dans un atelier intégré à une entreprise de fonderie, de construction aéronautique ou de fabrication mécanique, le titulaire du BTS ERO crée les outillages (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
FIM, fédération des industries mécaniques

Ce site offre un panorama complet de l'activité des industries mécaniques : chiffres clés, emplois et qualifications.

http://www.fim.net
Mécanet, le portail officiel des industries mécaniques

Les implications du secteur dans l'économie, les enjeux pour la vie quotidienne, les innovations : toutes les facettes des industries mécaniques sont abordées ici. A voir aussi, la rubrique formation et recrutement.

http://www.mecanet.fr/
UIMM, Union des industries et métiers de la métallurgie

L'UIMM est une organisation professionnelle qui représente les intérêts de l'ensemble des entreprises de la métallurgie et joue un rôle majeur dans l'organisation patronale française en raison de l'importance dans l'économie nationale des secteurs qu'elle représente. Regroupant 111 syndicats de branche et 80 chambres syndicales territoriales, l'UIMM s'appuie sur un réseau national très structuré et de proximité. A consulter principalement pour sa rubrique Les jeunes et l'industrie, qui apporte des réponses aux questions concernant l'apprentissage.

http://www.uimm.fr
UPA, Union professionnelle artisanale

Des dossiers pratiques, organisés par secteurs, portant notamment sur les métiers et les formations du textile, de l'habillement et du cuir.

http://www.upa.fr
Autres
UFIMO, union française des industries de mise en forme des matériaux et outillages

A consulter pour découvrir une palette d'activités, de l'outillage à l'emboutissage, en passant par le découpage. Une rubrique permet d'accéder à toutes les formations du secteur, région par région.

http://www.ufimo.com/