Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Dessinateur industriel / Dessinatrice industrielle

Domaine : Industries
Dernière mise à jour : 02/04/2014

Selon son niveau de qualification et son expérience, le dessinateur industriel peut occuper 3 postes différents : dessinateur d’exécution, dessinateur d’études, dessinateur projeteur.

François Marvin

- 26 ans
- BTS conception de produits industriels
- Expérience : 3 ans
- Saint-Cloud (92)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • représenter des objets sur plan ou en 3D
  • détailler les éléments nécessaires à la fabrication de l'objet

Que fait-il ?
Le dessinateur industriel est chargé de représenter, sous toutes ses coutures et au millimètre près, un objet à fabriquer, qu'il s'agisse d'une portière de voiture, d'un coffre ou d'un boulon.

Comment travaille-t-il ?
Le dessinateur industriel travaille essentiellement sur ordinateur, utilisant des logiciels de DAO (dessin assisté par ordinateur) et de CAO (conception assistée par ordinateur). Sous la direction d'un ingénieur d'études ou d'un chef de projet, il donne naissance à une pièce ou à un objet sur son écran, en entrant les données fournies par des techniciens ou à partir de plans sur papier. Selon les cas, ces représentations sont planes ou en 3D. Une fois son travail validé, le dessinateur industriel peut transmettre directement les données à des machines-outils à commandes numériques, qui vont démarrer automatiquement la fabrication de la pièce.

Où exerce-t-il ?
Le dessinateur industriel travaille au sein d'un bureau d'études, sous la direction du responsable du service ou d'un chef de projet. Il peut être amené à se déplacer dans les ateliers ou sur les chantiers pour suivre les travaux de fabrication.

Les +
Grâce à l'utilisation de l'informatique, les tâches de traçage répétitives appartiennent désormais au passé.

Les -
Dans les premières années d'exercice, le dessinateur industriel ne travaille que sur une petite partie d'objets ou de pièces, ce qui peut être frustrant.

2

Les qualités essentielles

  • méthodique
  • précis / précise

Méthodique
L'exercice de ce métier, en particulier le recours à la CAO et à la DAO, implique le respect de normes et de codes nombreux.

Précis / Précise
Travaillant parfois sur des plans ou des représentations en 3D de pièces minuscules, le dessinateur industriel doit faire preuve d'une précision extrême.

Ouvert / Ouverte
Le travail se réalise en équipe, avec des ingénieurs d'études, des projeteurs et des techniciens.

3

Le salaire

de 1 100 €

à 2 500 €

plus d'informations sur le métier

Votre salaire de dessinateur industriel varie en fonction de votre profil professionnel et du secteur d'activité dans lequel vous exercez.

Dessinateur d'exécution / Dessinatrice d'exécution
1 100 € à 2 100 €

Dessinateur d'études / Dessinatrice d'études
1 200 € à 2 300 €

Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse
1 200 € à 2 500 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les entreprises industrielles
  • les bureaux d'étude indépendants

plus d'informations sur le métier

Toutes les entreprises de l'industrie, quelle que soit leur taille et quel que soit leur secteur d'activité, recrutent des dessinateurs industriels.

Il est aussi possible de trouver un emploi au sein de bureaux d'études spécialisés.

L’Ile-de-France possède un tissu industriel dense qui regroupe 50 000 entreprises. Les opportunités d’emplois pour les pour les dessinateurs industriels sont donc réelles.

5

L’évolution professionnelle

  • dessinateur d'exécution / dessinatrice d'exécution
  • dessinateur-projeteur / dessinatrice-projeteuse

plus d'informations sur le métier

Dessinateur d'exécution / Dessinatrice d'exécution
Au sein d'un bureau d'études, vous reproduisez ou réalisez des dessins définitifs.

Dessinateur d'études / Dessinatrice d'études
Après 5 ans d'exercice, vous élaborez les plans détaillés de chaque pièce.

Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse
Après 10 ans d'expérience, vous êtes responsable d'un groupe de dessinateurs et intervenez pour résoudre les problèmes qui se posent lors de la phase de réalisation.

6

La formation et les diplômes

  • bac pro
  • bac + 3

plus d'informations sur le métier

Le bac pro étude et définition de produits industriels (EDPI), premier niveau de diplôme de la filière « dessin industriel », accessible en 3 ans après la 3e, s’avère le mieux adapté.

Néanmoins, les recruteurs recherchent de plus en plus des diplômés bac + 2 : BTS conception de produits industriels ; BTS conception et réalisation de systèmes automatiques, DUT génie mécanique et productique, etc. (avec avec un bac S, STI2D ou éventuellement un bac pro EDPI).

La licence pro spécialité concepteur numérique en design et technique automobile (institut francilien des sciences appliquées de l’université Paris-Est Marne-la-Vallée) ; spécialité ingénierie simultanée en conception mécanique (IUT d’Evry) ; spécialité ingénierie et C.A.O. (IUT de Cachan), etc., se préparent en 1 an, après un bac + 2 (L2/BTS/DUT).

Formations

Bac ou équivalent
BACPRO Etude et définition de produits industriels Ce bac pro mène aux fonctions de technicien de bureau d'études dans les entreprises de construction mécanique, chaudronnerie, automobile, aéronautique...# A partir d'un cahier des charges exposant (...)
BACTEC STI2D sciences et technologies de l'industrie et du développement durable spécialité innovation technologique et éco-conception Le bac technologique STI2D s'adresse à ceux qui s'intéressent à l'ingénierie industrielle, à l'innovation technologique et à la préservation de l'environnement. Il prépare à la poursuite d'études (...)
Bac + 2
BTS Conception de produits industriels En bureau d'études, le titulaire du BTS CPI travaille sur un poste de CAO pour effectuer des calculs, concevoir des modèles en 3D et éditer des plans. Il participe ainsi à la création ou à (...)
BTS Conception et réalisation de carrosseries Spécialiste de la conception, de la réalisation et de la transformation des carrosseries, des châssis et des aménagements extérieurs et intérieurs des véhicules, il peut travailler dans un bureau (...)
BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques Au sein d'une société de services en automatismes ou d'une entreprise utilisatrice ou réalisatrice de systèmes automatiques et d'équipements automatisés, le titulaire du BTS CRSA est chargé de (...)
BTS Design de produits « Joindre l'utile à l'agréable », telle pourrait être la devise du designer. Mais attention, pour ce professionnel, un objet « agréable » est avant tout adapté à son usage et ergonomique. Concepteur (...)
DUT Génie mécanique et productique De formation généraliste, le technicien supérieur en génie mécanique et productique intervient tout au long de la chaîne qui conduit de l'expression d'un besoin à la fabrication d'un produit : (...)
BTS Industrialisation des produits mécaniques Rompu aux méthodes de conception, de fabrication et de gestion de production assistées par ordinateur, le technicien supérieur IPM peut intervenir tout au long de la chaîne de production, (...)
DUT Qualité, logistique industrielle et organisation Spécialisés en logistique de production de biens et de services, les titulaires de ce DUT réalisent des missions de planification, gestion des ressources, gestion des articles et management par la (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
FIM, fédération des industries mécaniques

Ce site offre un panorama complet de l'activité des industries mécaniques : chiffres clés, emplois et qualifications.

http://www.fim.net
Mécanet, le portail officiel des industries mécaniques

Les implications du secteur dans l'économie, les enjeux pour la vie quotidienne, les innovations : toutes les facettes des industries mécaniques sont abordées ici. A voir aussi, la rubrique formation et recrutement.

http://www.mecanet.fr/
UIMM, Union des industries et métiers de la métallurgie

L'UIMM est une organisation professionnelle qui représente les intérêts de l'ensemble des entreprises de la métallurgie et joue un rôle majeur dans l'organisation patronale française en raison de l'importance dans l'économie nationale des secteurs qu'elle représente. Regroupant 111 syndicats de branche et 80 chambres syndicales territoriales, l'UIMM s'appuie sur un réseau national très structuré et de proximité. A consulter principalement pour sa rubrique Les jeunes et l'industrie, qui apporte des réponses aux questions concernant l'apprentissage.

http://www.uimm.fr