Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Agent, contrôleur, inspecteur des impôts / Agente, contrôleuse, inspectrice des impôts

Domaines : Droit, Economie – Gestion - Finance
Dernière mise à jour : 16/02/2011

Bien que le personnel de la Direction des impôts ne bénéficie pas toujours d’une bonne image auprès du grand public, les postes y sont très convoités. Gare à la sélectivité des concours !

Céline Laubecher

- 35 ans
- Concours d'agent de constatation
- Expérience : 12 ans
- Corbeil-Essonnes (91)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • calculer et contrôler le montant des impôts
  • gérer les recettes de l'Etat

Que fait-il ?
Le travail est très diversifié, puisque la Direction générale des impôts est chargée de gérer de A à Z les recettes de l'Etat. Elle assure aussi le paiement des allocations d'aide à l'enfance, des pensions civiles, etc.

Comment travaille-t-il ?
Le personnel des impôts a aussi bien un rôle de suivi de dossiers, de contrôle, de recouvrement que d'information. Un agent ou un contrôleur peut être affecté au calcul de l'impôt, à sa gestion ou à sa collecte. Au guichet, le personnel assure l'accueil du public venu payer un impôt, faire une réclamation, ou même souscrire une assurance vie ! L'inspecteur assure principalement des tâches d'encadrement de ses collaborateurs et de contrôle des dossiers des contribuables.

Où exerce-t-il ?
Agent, contrôleur et inspecteur sont tous rattachés à la Direction générale des impôts. Ils peuvent travailler dans un centre des impôts, dans une recette des finances ou encore à la brigade de recherche et de contrôle.

Les +
Une carrière toute trouvée pour ceux qui aiment les chiffres et le calcul !

Les -
Le métier n'a pas forcément bonne presse auprès du public.

2

Les qualités essentielles

  • rigoureux / rigoureuse
  • ouvert / ouverte

Rigoureux / Rigoureuse
La moindre erreur sur les chiffres et les calculs peut être très lourde de conséquences. Une attention soutenue est nécessaire pour exercer la profession.

Ouvert / Ouverte
Le personnel des impôts est en contact fréquent avec le public, pour gérer des réclamations ou assurer le suivi des dossiers.

Concentré / Concentrée
Délais à respecter, tonnes de chiffres à contrôler, calculer, vérifier... le métier exige une grande disponibilité d'esprit.

3

Le salaire

de 1 400 €

à 2 200 €

plus d'informations sur le métier

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Agent de constatation ou d'assiette / Agente de constatation ou d'assiette
1 400 € à 2 200 €

Contrôleur des impôts / Contrôleuse des impôts
1 600 € à 3 000 €

Inspecteur des impôts / Inspectrice des impôts
2 100 € à 5 400 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

* Direction générale des impôts

plus d'informations sur le métier

La Direction générale des impôts recrute sur concours. Les postes sont très convoités, notamment celui d'inspecteur des impôts, dont la sélection est sévère. A noter : l a Direction générale des impôts dispose d'un effectif d'environ 79 180 personnes : 20 700 appartiennent à la catégorie A, 24 780 à la catégorie B et 33 700 à la catégorie C.

5

L’évolution professionnelle

  • agent de constatation ou d'assiette / agente de constatation ou d'assiette
  • inspecteur des impôts / inspectrice des impôts

plus d'informations sur le métier

Agent de constatation ou d'assiette / Agente de constatation ou d'assiette
Vous travaillez au calcul et à la gestion de l'impôt ou bien à son recouvrement.

Contrôleur des impôts / Contrôleuse des impôts
Ce grade est accessible par concours interne à la Direction générale des impôts. Vous surveillez le travail d'un service ou pouvez vous spécialiser dans un domaine.

Inspecteur des impôts / Inspectrice des impôts
Entre 4 et 9 ans d'expérience sont nécessaires pour passer de contrôleur à inspecteur. Vous exercez des responsabilités plus importantes, à la tête d'un service, d'une inspection spécialisée ou d'une brigade de vérification. Avec une formation scientifique, le candidat peut aussi passer le concours d'inspecteur analyste.

6

La formation et les diplômes

  • brevet des collèges
  • bac + 5

plus d'informations sur le métier

Le brevet des collèges est le diplôme minimum requis pour postuler au concours d'agent administratif (catégorie C). Mais avoir un BEP ou un CAP est plutôt conseillé. Attention, depuis la rentrée 2009, suite à la réforme de la voie professionnelle, tous les BEP en 2 ans sont transformés en bac pro 3 ans.
Une fois admis, les agents stagiaires sont affectés en qualité de stagiaire dans un emploi correspondant au grade d'agent administratif des impôts durant une période probatoire de 10 mois. Durant ces mois, plusieurs cycles de formations sont prévus dans les centres régionaux de formation sous couvert de l'Ecole nationale des impôts.

Le concours de contrôleur (catégorie B) est ouvert aux titulaires du bac ou d'une capacité en droit. Les candidats reçus suivent 1 an de formation rémunérée, dont 8 mois théoriques et 4 mois d'application, à l'Ecole nationale des impôts (Clermont-Ferrand ou Noisy-le-Grand) ou à l'Ecole nationale du Cadastre (Toulouse) pour ceux qui choisissent les services du cadastre.

Pour le concours d'inspecteur (catégorie A), il faut avoir au moins une licence (bac + 3) ou un diplôme équivalent. Les mentions de licence les plus adaptées sont : le droit, les sciences économiques, mais aussi les maths ou les statistiques pour ceux qui visent le cadastre.

Une fois reçu, la formation dure 1 an : 8 mois de formation théorique à l'Ecole nationale des impôts (à Clermont-Ferrand ou Paris) ou à l'Ecole nationale des cadastres, et 4 mois en stage dans les services de la Direction générale des impôts.

A noter : pour chacune des catégories de concours, il existe 2 concours nationaux : le concours national à affectation nationale et le concours national à affectation régionale. Etant des concours spécifiques organisés simultanément, les candidats doivent lors de leur inscription opter pour l'un d'entre eux. Ils se déroulent le même jour, sur le même site.
Les épreuves sont identiques pour les 2 types de concours et portent sur les mêmes sujets. Mais les lauréats du concours national à affectation régionale sont affectés en région Ile-de-France avec une durée
minimale de 5 ans dans la direction de première affectation, dont 3 ans sur le 1er poste.

Liens utiles

Métiers et secteurs
Ministère de la Fonction publique, de la Réforme de l'Etat et de l'Aménagement du territoire

Indispensable pour se familiariser avec le statut d'agent de l'Etat et découvrir les métiers de l'administration.

http://www.fonction-publique.gouv.fr
Emploi et recrutement
Site de recrutement de la Direction générale des Impôts

Vous y trouverez la présentation des métiers, des témoignages et des informations sur les différents concours.

http://recrutements.impots.gouv.fr
Carrières publiques

Si vous souhaitez faire carrière dans la fonction publique, vous trouverez sur ce site toutes les dates des concours, ainsi que leurs programmes. Autres rubriques à consulter : les fiches métiers et l'actualité de l'emploi dans le secteur.

http://www.carrieres-publiques.com
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Pour les futurs fonctionnaires des finances, la rubrique métiers est incontournable. Egalement, les dates et résultats des concours, et les dossiers d'inscription à télécharger.

http://www11.minefi.gouv.fr/metiers-concours/index.html
Le portail de l'emploi en Ile-de-France

Conseils pratiques, démarches, adresses et liens utiles vers les partenaires de l'emploi en Ile-de-France, tout ce qu'il faut pour vous aider dans votre recherche.

http://emploi.iledefrance.fr