Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Solier-moquettiste / Solière-moquettiste

Domaine : BTP - Architecture
Dernière mise à jour : 11/03/2015

L’offre en matière de revêtements de sols et de murs est large. De plus en plus, le solier-moquettiste joue un rôle de conseil en aidant le client à choisir le produit le mieux adapté à ses besoins.

Joseph Buhl

- 46 ans
- Niveau troisième
- Expérience : 30 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • poser des revêtements au sol et aux murs
  • conseiller la clientèle

Que fait-il ?
Le solier-moquettiste est le spécialiste de la pose de revêtements de sols et muraux, comme les moquettes, les linoléums, les tapisseries et les papiers peints. Il joue également un rôle de conseiller auprès de ses clients.

Comment travaille-t-il ?
Le solier-moquettiste se rend sur le chantier pour évaluer la quantité de matériaux à commander. Il prépare les murs ou les sols pour qu'ils soient lisses et propres avant le début de la pose. Sur les chapes neuves, il encolle simplement la surface et pose la moquette. Si le sol ou les murs sont en mauvais état, il régularise le niveau avec de l'enduit et en décapant. Il utilise de nombreux outils : cutters à lame courbe ou plate, marteaux de tapissier, pinces et tenailles, agrafeuses manuelles ou pneumatiques, tendeuses et compresseurs. Dans de petites structures, il peut conseiller activement le client dans le choix du revêtement et même dans les couleurs !

Quel verdissement du métier ?
Le solier-moquettiste participe à l'isolation thermique et acoustique des bâtiments. Il peut également être amené à travailler avec des matériaux et des produits respectueux de l'environnement. Enfin, il doit veiller à la gestion et à la valorisation de ses déchets de chantiers.

Où exerce-t-il ?
Seul ou en équipe, le solier-moquettiste partage son temps entre l'entreprise dans laquelle il travaille et le chantier dont il a la charge.

Les +
La diversité est un point fort de la profession de solier-moquettiste. Les lieux de travail changent très souvent, les chantiers ne sont jamais les mêmes, les matériaux à poser sont très variés.

Les -
Les problèmes articulaires rendent difficile la pratique du métier.

2

Les qualités essentielles

  • résistant / résistante
  • mobile

Résistant / Résistante
Toujours sur des échelles, à genoux ou plié en deux, transportant des rouleaux de moquette et de papier peint, le solier-moquettiste doit être de bonne constitution physique.

Mobile
Les déplacements sont quotidiens : visite des chantiers, achat du matériel, pose chez le client...

Raffiné / Raffinée
Il doit savoir orienter les clients dans leurs choix avec finesse et goût.

3

Le salaire

de 1 050 €

à 1 700 €

plus d'informations sur le métier

En indépendant, vous êtes payé par vos clients pour chaque chantier accompli. Vos revenus, très variables, dépendent du lieu d'exercice, de votre notoriété, des tarifs que vous pratiquez. Solier-moquettiste salarié, votre rémunération varie en fonction de votre employeur (groupe du BTP, entreprise artisanale, etc.), de votre niveau de qualification et de votre expérience.

Ouvrier / Ouvrière
1 050 € à 1 700 €

Chef d'équipe
1 200 € à 2 100 €

Artisan
Variable

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les petites entreprises de pose de revêtements
  • les entreprises de pose de matériaux spécialisés

plus d'informations sur le métier

Le solier-moquettiste est recruté majoritairement par des entreprises indépendantes et spécialisées en pose de revêtements.

De plus en plus d'entreprises spécialisées en matériaux antifeu, antistatiques ou en sols de salles de sport voient le jour. Elles recrutent des soliers-moquettistes.

5

L’évolution professionnelle

  • ouvrier / ouvrière
  • artisan

plus d'informations sur le métier

Ouvrier / Ouvrière
Vous posez tous types de revêtements muraux ou de sols.

Chef d'équipe
Après quelques années d'expérience professionnelle, vous supervisez les activités d'une équipe d'ouvriers sur de gros chantiers.

Artisan
Vous dirigez votre propre entreprise. Vous effectuez les tâches de gestion et de comptabilité, vous dirigez les hommes, supervisez les commandes et renouvelez vos collections de revêtements régulièrement auprès des fournisseurs.

6

La formation et les diplômes

  • CAP
  • BTS

plus d'informations sur le métier

Le CAP solier-moquettiste et le CAP peintre-applicateur de revêtements se préparent en 2 ans, après la classe de 3e. Le CAP constitue le premier niveau d’entrée dans ce métier.

Après le CAP et un bon dossier scolaire, il est possible de préparer le bac pro aménagement et finition du bâtiment ou le BP peinture revêtements.

Le bac pro aménagement et finition du bâtiment s’obtient également en 3 ans après la classe de 3e..

Bac ou BP en poche, le BTS aménagement finition, en 2 ans, mène à des fonctions polyvalentes, du bureau d'études au chantier.

Formations

CAP ou équivalent
CAP Peintre-applicateur de revêtements Le titulaire de ce diplôme est un ouvrier professionnel du second oeuvre du bâtiment. il intervient à l'intérieur et à l'extérieur des constructions pour rendre notre cadre de vie agréable. Ses (...)
CAP Solier-moquettiste Le solier-moquettiste est spécialisé dans la pose des revêtements (sols sur surfaces planes ou escaliers).# Le titulaire de ce diplôme est un ouvrier professionnel du bâtiment spécialisé dans la (...)
Bac ou équivalent
BACPRO Aménagement et finition du bâtiment Le titulaire de ce bac pro intervient sur des chantiers, dans le cadre de travaux neufs ou de rénovation de bâtiments, pour la mise en oeuvre de différents ouvrages de partition intérieure des locaux (...)
BP Peinture revêtements Le titulaire de ce diplôme exerce ses activités en tant que compagnon professionnel. Il travaille seul ou en équipe, selon la taille du chantier, et peut diriger et former quelques personnes.# Il (...)
Bac + 2
BTS Aménagement finition Au sein d'une entreprise de second oeuvre, le technicien supérieur en aménagement-finition assure la conduite et l'encadrement de chantiers. En lien avec le personnel de l'entreprise, les clients et (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
CCCA-BTP, Comité de concertation et de coordination du bâtiment et des travaux publics

Quelles que soient vos questions sur les métiers du bâtiment, elles trouveront sûrement une réponse sur ce site. Métiers, formations, alternance, adresses des CFA, recherche d'emploi, etc. Toutes les informations sont facilement accessibles.

http://www.ccca-btp.fr
Fédération française du bâtiment Grand Paris

Des chiffres sur le bâtiment en Ile-de-France, des informations et des adresses utiles mais aussi une rubrique métiers et formation exhaustive (les fonctions,l'emploi, les formations par métiers, les certifications...). Avec un carnet d'adresses complet destiné aux jeunes (structures d'accueil et d'information, bourses à l'emploi, adresses des CFA, etc.) et aux professionnels de la région Ile-de-France.

http://www.grandparis.ffbatiment.fr/
UPA, Union professionnelle artisanale

Des dossiers pratiques, organisés par secteurs, portant notamment sur les métiers et les formations du textile, de l'habillement et du cuir.

http://www.upa.fr