Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Grutier / Grutière

Domaines : BTP - Architecture, Transport - Logistique
Dernière mise à jour : 05/04/2013

Le grutier a beau être loin de tout, seul dans sa cabine, il reste en lien étroit avec les hommes restés au sol. Sans goût pour le travail d’équipe, difficile de s’épanouir dans cette fonction.

Abdelkader Mokrane

- 30 ans
- Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité des grues (CACES)
- Expérience : 1 an
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • piloter une grue sur les chantiers
  • monter et entretenir la grue

Que fait-il ?
Le grutier pilote le plus souvent une grue à tour, mais il peut aussi conduire une grue mobile avec cabine au sol. Sur un chantier, il doit transporter avec sa grue les matériaux lourds ou encombrants dont les ouvriers ont besoin. Il participe au montage de sa machine qu'il doit entretenir ou parfois réparer.

Comment travaille-t-il ?
Le grutier supervise les opérations de montage des grues sur les chantiers et s'assure que les conditions de sécurité sont respectées. Avec un planning de répartition des charges établi par le chef de chantier, il vérifie le poids des matériaux par rapport à celui de la grue. Il soulève et déplace alors des tonnes de plâtre, de parpaings, de briques sur palettes, de fers à béton, de poutres, etc. Lorsque sa visibilité est réduite, il se fait guider par un chef de manutention resté au sol, avec une radio. Chaque jour, il vérifie les freins de sa machine et la sécurité, il resserre les boulons et entretient les câbles.

Où exerce-t-il ?
Toujours perché dans les airs, le grutier travaille seul dans sa cabine à plus de 20 m d'altitude. Son seul lien avec la terre reste la radio.

Les +
Le grutier facilite le travail des autres corps de métier actifs sur le chantier. Sans lui, difficile de déplacer rapidement des tonnes de matériaux. Sa précision et sa rapidité sont appréciées.

Les -
Le grutier prend quotidiennement de grands risques. Les intempéries, vents violents et orages sont ses plus grands ennemis.

2

Les qualités essentielles

  • réactif / réactive
  • coordonné / coordonnée

Réactif / Réactive
Pour chaque charge à transporter, il calcule la limite de poids autorisée en fonction de la flèche de la grue et du contrepoids. Sans cela, la grue risque de s'écrouler sous le poids !

Coordonné / Coordonnée
Une excellente coordination des mouvements et une totale absence de vertige sont nécessaires à la conduite de grues à des altitudes très élevées. Bien apprécier les distances est aussi indispensable.

Mobile
Les chantiers ne sont pas toujours dans la même région que celle de l'entreprise qui effectue les travaux. Il faut être prêt à suivre les équipes pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois !

3

Le salaire

de 1 050 €

à 1 800 €

plus d'informations sur le métier

Grutier, votre rémunération varie en fonction du modèle de grue, de votre niveau de qualification et de votre expérience.

Grutier / Grutière
1 050 € à 1 800 €

Monteur de grue / Monteuse de grue
1 100 € à 2 300 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les entreprises du bâtiment
  • les entreprises des travaux publics

plus d'informations sur le métier

Les entreprises du BTP (Bâtiment et travaux publics) sont les principaux employeurs de grutiers sur des chantiers de grande taille.

5

L’évolution professionnelle

  • grutier / grutière
  • monteur de grue / monteuse de grue

plus d'informations sur le métier

Grutier / Grutière
Vous conduisez une grue afin de transporter ou élever des matériaux sur les chantiers.

Monteur de grue / Monteuse de grue
Vous supervisez les opérations de montage du matériel et vous vérifiez que les consignes de sécurité sont bien respectées. Vous pilotez également la grue.

6

La formation et les diplômes

  • sans diplôme
  • CAP

plus d'informations sur le métier

Le métier est accessible aux ouvriers ayant une grande expérience des chantiers et des travaux.

L'obtention du CACES (certificat d'aptitude à la conduite en sécurité des engins de manutention) reconnaît la maîtrise théorique et pratique de la grue. Il faut être âgé d'au moins 21 ans et posséder le permis poids lourds pour accéder à ce métier ouvert aux débutants.

En plus du CACES, le CAP conduite d'engins : travaux publics et carrières, qui se prépare en 2 ans après la 3e, donne accès à la profession. Il est également possible de poursuivre en préparant, en 2 ans, un BP conducteur d'engins de chantier des travaux publics (formation hors Ile-de-France).

Le CFP (certificat de formation professionnelle) de conducteur de grue à tour, délivré par le ministère du Travail, est envisageable aussi. Un niveau classe de 3e ou équivalent ainsi qu’un certificat d'aptitude à la conduite, émanant d'un médecin du travail, sont demandés.

Formations

CAP / BEP ou équivalent
CAP Conducteur d'engins : travaux publics et carrières Indispensable sur le chantier, le conducteur d'engins de travaux publics et carrières prépare le terrain pour les travaux de terrassements ou de nivellement.# Le conducteur est un ouvrier qualifié (...)
Bac ou équivalent
BACPRO Travaux publics Le titulaire de ce diplôme est technicien sur un chantier. Il travaille au service de la production dans une entreprise de travaux publics : construction de routes, terrassements, canalisations, (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
Les travaux publics

Site de la Fédération nationale des travaux publics. Des informations concises et claires sur les activités du secteur, les métiers et les formations.

http://www.metier-tp.com
Fédération française du bâtiment Grand Paris

Des chiffres sur le bâtiment en Ile-de-France, des informations et des adresses utiles mais aussi une rubrique métiers et formation exhaustive (les fonctions, les métiers, choisir une formation, l'alternance, où se former en Ile-de-France). Avec un carnet d'adresses complet destiné aux jeunes (structures d'accueil et d'information, bourses à l'emploi, adresses des CFA, etc.) et aux professionnels de la région Ile-de-France.

http://www.grandparis.ffbatiment.fr/
Fédération régionale des travaux publics Ile-de-France

Des chiffres sur le bâtiment en Ile-de-France, des informations et des adresses utiles, mais aussi une rubrique métiers et formations exhaustive : les fonctions, les métiers, le choix d'une formation, l'alternance, où se former en Ile-de-France.

http://www.fntp.fr/tmgenfrtp/idf/Accueil.asp
Emploi et recrutement
Le portail de l'emploi en Ile-de-France

Conseils pratiques, démarches, adresses et liens utiles vers les partenaires de l'emploi en Ile-de-France, tout ce qu'il faut pour vous aider dans votre recherche.

http://emploi.iledefrance.fr