Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Gestionnaire de contrats d'assurances

Domaine : Economie – Gestion - Finance
Dernière mise à jour : 24/07/2015

Bien qu’il occupe une fonction à dominante technique, le gestionnaire de contrats doit faire preuve d’aisance rédactionnelle, notamment en prenant en charge la correspondance avec les assurés.

Isabelle Rasquain

- 28 ans
- BTS assurance
- Expérience : 4 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • établir et gérer des contrats d'assurances
  • décider de l'indemnisation des victimes

Que fait-il ?
Le gestionnaire de contrats établit et gère des contrats d'assurances, de leur ouverture jusqu'aux éventuels règlements de litiges. A partir du contenu des contrats, il décide des indemnisations à apporter à l'assuré ou aux victimes, en cas de dommages.

Comment travaille-t-il ?
Le gestionnaire de contrats établit des contrats d'assurances, notamment dans les secteurs de l'habitation, de l'automobile ou de la santé. La plupart du temps, les contrats sont déjà rédigés, mais il peut y ajouter des clauses spécifiques. Lorsqu'un assuré a un problème, qu'il s'agisse d'un accident, d'un vol ou d'un incendie, il vérifie les garanties du contrat, détermine les responsabilités et évalue le montant des dommages. Il verse ensuite les indemnisations.

Où exerce-t-il ?
Au sein du service administratif d'une compagnie d'assurances ou d'une mutuelle, le gestionnaire de contrats travaille dans un bureau, où il reçoit ses clients. Il a des horaires réguliers.

Les +
Experts, agents d'assurances, assurés... Les interlocuteurs sont variés et chaque dossier est unique.

Les -
Les tâches sont codifiées et les procédures strictes, ce qui ne laisse guère de place à la créativité ! Le gestionnaire de contrats doit souvent faire face à des clients mécontents qui estiment leurs indemnisations insuffisantes.

2

Les qualités essentielles

  • rigoureux / rigoureuse
  • précis / précise

Rigoureux / Rigoureuse
Le gestionnaire de contrats respecte à la lettre les règlements, les clauses ou les tarifs définis par les actuaires.

Précis / Précise
Le coût des dommages et le montant des indemnisations doivent être évalués de manière exacte.

Posé / Posée
Il sait affronter les événements dramatiques qui peuvent survenir dans la vie de ses assurés, et expliquer calmement les procédures à suivre. Il fait à la fois preuve de sang froid et de compréhension.

3

Le salaire

de 1 200 €

à 2 600 €

plus d'informations sur le métier

Votre salaire de gestionnaire de contrats d'assurances varie en fonction de votre employeur, de la catégorie de contrats traités et de votre expérience dans le domaine.

Gestionnaire de contrats junior
1 200 € à 1 800 €

Gestionnaire de contrats
1 400 € à 2 600 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les sociétés d'assurances
  • les mutuelles

plus d'informations sur le métier

Petites ou grandes, les sociétés d'assurances recrutent de jeunes gestionnaires de contrats.

Les gestionnaires de contrats débutants peuvent également se tourner vers les mutuelles.

5

L’évolution professionnelle

  • gestionnaire de contrats junior
  • gestionnaire de contrats

plus d'informations sur le métier

Gestionnaire de contrats junior
Vous gérez des contrats préétablis ou les adaptez en y intégrant des clauses types.

Gestionnaire de contrats
Après 5 ans d'expérience, vous vérifiez les garanties, évaluez les montants des dommages et réglez les indemnisations dues aux assurés ou aux victimes.

6

La formation et les diplômes

  • bac + 2
  • bac + 5

plus d'informations sur le métier

Les gestionnaires de contrats sont recrutés à partir du niveau bac + 2 parmi les diplômés de BTS assurance, DUT carrières juridiques mais aussi des filières commerciales comme le BTS management des unités commerciales, le BTS négociation et relation client ou le DUT techniques de commercialisation.

Pour ces profils commerciaux, une formation spécialisée est dispensée par les assurances, une fois embauchés.

Les titulaires d'une licence pro (bac + 3) dans le secteur de l'assurance sont aussi appréciés par les professionnels.

On peut citer la licence pro assurance, banque, finance option chargé de clientèle, parcours conseiller de clientèle sur le marché des particuliers (Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), droit assurance, banque, finance spécialité gestion juridique des contrats d'assurance (Panthéon Assas).

L'IFPASS, institut de formation de la profession de l'assurance, délivre un titre de conseiller en assurance et épargne (bac + 2) dans le cadre d'une formation en alternance. La formation dure 1 an après un bac + 2.

Plus les dossiers à gérer sont complexes, plus le niveau de diplôme requis est élevé.

A bac + 5, plusieurs masters pro spécialisés dans le domaine de l'assurance, sont très appréciés des recruteurs, notamment pour la gestion de contrats aux clauses très spécifiques. A titre d'exemple, on peut citer le master pro gestion, économie, mention monnaie, banque, finance, assurance spécialité gestion du risque en finance et assurance (Paris Ouest Nanterre La Défense). Il est aussi possible de préparer un magistère banque finance assurance (Paris Dauphine).

Enfin, les diplômés de niveau bac + 5 peuvent préparer un mastère finance à l'ESSEC.

Formations

Bac + 2
BTS Assurance Le titulaire de ce BTS est un collaborateur polyvalent, apte à prospecter la clientèle, proposer et gérer des contrats, réaliser des opérations de souscription et d'indemnisation. Il peut exercer son (...)
DUT Carrières juridiques L'assistant juridique peut exercer des fonctions juridiques, administratives, comptables et financières auprès d'avocats, notaires ou huissiers de justice. Dans l'entreprise il assiste la direction (...)
BTS Management des unités commerciales Formé à la direction d'équipe, à la gestion d'offre de produits et de services, à l'évaluation des résultats et au suivi des relations avec la clientèle, le technicien supérieur en management peut se (...)
BTS Négociation et relation client A la fois vendeur, manager et commercial, le technicien supérieur en négociation et relation client participe à la mise en oeuvre de la politique commerciale de l'entreprise qui l'emploie et (...)
DUT Techniques de commercialisation De formation généraliste, le diplômé en techniques de commercialisation est un collaborateur commercial polyvalent capable de vendre, d'acheter, de distribuer des produits et de gérer des stocks. Il (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
FFSA, fédération française des sociétés d'assurances

La FFSA propose l'actualité du secteur de l'assurance, ainsi qu'une rubrique consacrée aux métiers et aux formations de l'assurance. Découvrez les chiffres clés de l'emploi, les métiers en vidéo, l'annuaire des organismes de formation, etc.

http://www.ffsa.fr
CSCA, Chambre syndicale des courtiers d'assurance

Un large tour d'horizon sur la profession de courtier en assurances ou de courtier maritime, comprenant des chiffres sur le secteur et une fiche très détaillée sur le métier.

http://www.csca.fr
Etudes et statistiques
Rapport 2010 de l'observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance

Un dossier complet sur les professionnels de l'assurance (âge, taux de féminisation, niveaux de diplôme, fonction, etc.) et sur les besoins à venir des sociétés du secteur.

http://www.metiers-assurance.org/fichiers/PARUS/NBARO/BARO2010/Barometreprospectif2010.pdf