Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Actuaire

Domaine : Economie – Gestion - Finance
Dernière mise à jour : 13/02/2014

L’actuaire jongle avec les probabilités et les statistiques pour estimer au plus juste les risques liés à chaque nouveau contrat d’assurances.

Amélie Mourens

- 28 ans
- DESS Actuariat
- Expérience : 6 ans
- Paris (75)

Le métier en 6 points clés

Voir la fiche complète
1

Le métier

  • définir le montant des cotisations des contrats d'assurances
  • analyser des études statistiques

Que fait-il ?
Prévoir l'imprévisible, telle est la mission principale de l'actuaire. Dans une société d'assurances, c'est lui qui établit le montant des cotisations pour chaque contrat d'assurance.

Comment travaille-t-il ?
Pour définir le montant d'une cotisation que doit payer un client, l'actuaire analyse des données statistiques et effectue des calculs de probabilités. A partir de ces éléments, il établit le montant des primes et estime les réserves d'argent dont la société d'assurances a besoin pour faire face aux engagements financiers pris vis-à-vis des assurés. Il fixe la tarification de contrats spécifiques, par exemple ceux qui couvrent les risques d'une entreprise de construction automobile ou d'une compagnie aérienne.

Où exerce-t-il ?
Salarié, l'actuaire passe une grande partie de son temps à son bureau. Mais il est parfois appelé à se déplacer pour rencontrer différents interlocuteurs, chargés d'études, courtiers ou agents d'assurances.

Les +
Le caractère technique de sa fonction lui permet d'acquérir des compétences pointues utiles pour accéder à un poste plus stratégique.

Les -
Prévoir et calculer les risques est une lourde responsabilité. L'actuaire doit supporter cette charge au quotidien.

2

Les qualités essentielles

  • méthodique
  • logique

Méthodique
Recueillir une masse importante d'informations implique un bon sens de l'organisation.

Logique
Pour croiser des données très diverses et donner un sens aux chiffres, l'actuaire sait prendre du recul, avoir une vision globale du marché. Il a l'esprit de synthèse.

Rigoureux / Rigoureuse
Quand il justifie le prix des contrats, il ne doit pas faire preuve de légèreté !

3

Le salaire

de 2 200 €

à 5 400 €

plus d'informations sur le métier

Actuaire, votre salaire varie en fonction de votre formation d'origine, du secteur d'activité (assurance, finance, etc.) et de votre expérience. En plus de cette rémunération fixe, vous percevez un revenu variable (primes, bonus, placements financiers, etc.) et bénéficiez d'avantages en nature (ordinateur portable, téléphone mobile, etc.).

Technicien d'actuariat / Technicienne d'actuariat
1 100 € à 2 200 €

Actuaire
2 200 € à 5 400 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

4

Les principaux débouchés

  • les compagnies d'assurances
  • les institutions financières

plus d'informations sur le métier

Ce sont les sièges sociaux des sociétés d'assurances et des banques qui offrent le plus grand nombre d'emplois.

Les caisses de retraite, les mutuelles et les sociétés de bourse recrutent également des jeunes diplômés.

On dénombre environ 2 300 actuaires en France. Quelque 140 nouveaux actuaires sont formés chaque année, ce qui ne suffit pas à combler les besoins des recruteurs. Les opportunités d'emploi se situe principalement en Ile-de-France, la Région accueillant un grand nombre de sièges sociaux de société d'assurances, de banques et de sociétés financières.

5

L’évolution professionnelle

  • technicien d'actuariat / technicienne d'actuariat
  • actuaire

plus d'informations sur le métier

Technicien d'actuariat / Technicienne d'actuariat
Vous réalisez des études sur des produits peu complexes, relatifs par exemple aux automobiles ou aux habitations.

Actuaire
Après 5 années d'exercice, vous supervisez des études spécifiques concernant les produits d'assurance (incendie, vie, capitalisation, etc.).

6

La formation et les diplômes

> bac + 5

plus d'informations sur le métier

Le DUT statistiques et traitement informatique des données (bac + 2) permet d'accéder à la fonction de technicien en actuariat. Cependant, les formations menant aux fonctions d'actuaire se situent à bac + 5.

Il est possible de débuter ses études par une licence mention mathématiques appliquées ou sciences économiques et de gestion (bac + 3).

Suivent, à bac + 5, plusieurs masters professionnels en actuariat : le master pro mention mathématiques de modélisation et décision – mathématiques appliquées spécialité actuariat (Paris Dauphine) ou mention management et conseil spécialité contrôle de gestion et aide à la décision (Paris Est Créteil Val de Marne), le master pro mention finance, assurance, actuariat, banque spécialité finance de marché (CNAM), etc.

Deux autres formations, particulièrement reconnues dans la filière, sont aussi envisageables : le diplôme de statisticien mention actuariat de l'ISUP de l’UPMC ou le diplôme de statisticien économiste et master mathématiques de la modélisation et de la décision de l'ENSAE (Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique).

Après un bac + 5, un mastère spécialisé (bac + 6) permet de compléter les études d’actuariat, par exemple le mastère spécialisé en modélisation économique et statistique (ENSAE).

Formations

Bac + 2
DUT Statistique et informatique décisionnelle Spécialiste des logiciels de traitement statistique, le titulaire de ce DUT exploite des données chiffrées de nature économique ou scientifique et en extrait des synthèses exploitables, telles que (...)

Liens utiles

Métiers et secteurs
FFSA, fédération française des sociétés d'assurances

La FFSA propose l'actualité du secteur de l'assurance, ainsi qu'une rubrique consacrée aux métiers et aux formations de l'assurance. Découvrez les chiffres clés de l'emploi, les métiers en vidéo, l'annuaire des organismes de formation, etc.

http://www.ffsa.fr
Emploi et recrutement
APEC, Agence pour l'emploi des cadres

Le site incontournable de l'emploi cadre. Des informations sur le marché du travail, plusieurs milliers d'offres d'emploi et la possibilité de déposer son CV dans la CVthèque ou de recevoir des offres ciblées directement dans sa boîte aux lettres électronique.

http://www.apec.fr
Etudes et statistiques
Rapport 2010 de l'observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance

Un dossier complet sur les professionnels de l'assurance (âge, taux de féminisation, niveaux de diplôme, fonction, etc.) et sur les besoins à venir des sociétés du secteur.

http://www.metiers-assurance.org/fichiers/PARUS/NBARO/BARO2010/Barometreprospectif2010.pdf