Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

CAP Horlogerie

Certificat d'aptitude professionnelle (niveau CAP ou équivalent)

Descriptif

L'horloger répare non seulement montres, réveils, pendules mais aussi compte tours, dispositifs de commande horaire, bref tout appareil de mesure du temps qu'il soit mécanique, électrique ou électronique. Les montres à complication sont étudiées au niveau du bac pro.

L'ouvrier horloger monte, révise et répare les montres, les horloges et les réveils à mouvement mécanique, électrique ou électronique (quartz).

Il démonte le mécanisme, le nettoie, contrôle l'état des pièces et définit celles à échanger ou à remettre en état. Il rectifie certains éléments par usinage et les réassemble par micro-soudure, collage, vissage ou rivetage. Puis il procède au remontage et à la lubrification du mécanisme, avant de vérifier la bonne marche de l'appareil.

Il peut être en rapport avec le client pour recevoir sa demande, lui soumettre la liste des travaux à réaliser, obtenir son accord et lui remettre l'objet une fois la réparation effectuée.

Durant sa formation, l'élève horloger étudie les matériaux utilisés en horlogerie et les traitements spécifiques qui leurs sont appliqués. La métrologie, l'étude générale des appareils horaires sont également au programme. Une attention particulière est portée aux problèmes liés à l'emboîtage et aux sonneries.

Les débouchés se situent chez les horlogers détaillants, dans les ateliers de réparation, les services après-vente des fabricants, les stations techniques d'entretien ou de réparation. Des emplois existent également dans l'industrie horlogère, pour des fonctions de montage ou de contrôle avant commercialisation.

Où se former ?