Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Préparer un bac général ou technologique

Domaines : Formations, Seconde, Première, Bac ou équivalent
Septembre 2011
Voir le dossier complet

Les bacs technologiques

Il existe 7 baccalauréats technologiques, offrant tous des perspectives d'études essentiellement tournées vers des filières professionnalisantes de type BTS ou DUT, voire vers des licences professionnelles.

Les bacs technologiques sont à la fois théoriques et pratiques. Ils regroupent des enseignements généraux et technologiques et vous font découvrir un domaine d'activité. Des expériences en laboratoire, des travaux de groupes, des disciplines appliquées à un secteur garantissent un enseignement très concret.

Les bacs technologiques permettent des poursuites d'études tournées vers un domaine d'activité, davantage que les bacs généraux. Ils donnent accès aux filières de type BTS ou DUT. Cependant, certaines classes préparatoires ou écoles spécialisées sont accessibles aux bacheliers technologiques ayant un bon dossier scolaire.

Le bac STI (sciences et technologies industrielles) génie industriel

En 2011, rénovation de la série STI  !


La série STI génie industriel deviendra série STI2D (Sciences et technologies industrielles et du développement durable) à la rentrée 2011. Dans un premier temps, cette rénovation ne concernera que les classes de première. Les nouvelles terminales STI2D seront mises en place à la rentrée 2012.

La série STI2D comptera 4 spécialités (contre 7 actuellement), pour une meilleure lisibilité :

  •  innovation technologique et éco-conception ;
  •  système d'information et numérique ;
  •  énergies et environnement ;
  •  architecture et construction.


La série STI2D se veut plus polyvalente et mieux en phase avec le monde d’aujourd’hui. Moins professionnalisante et davantage tournée vers la poursuite d’études (en STS, IUT, classes prépas TSI, écoles d'ingénieurs, etc.) que la série STI, elle est aussi sensée attirer davantage les filles, qui ne représentent que  6 % des élèves de STI (hors arts appliqués).

Le bac STI2D peut vous convenir si vous êtes intéressé par les automatismes, la robotique, la mécanique, si vous aimez comprendre le fonctionnement des systèmes industriels et des machines, si vous êtes attiré par la conception, la fabrication, l'installation, la maintenance, la conduite de projets, le fonctionnement des objets de la vie quotidienne.

Au-delà des enseignements généraux, les sciences physiques, l'étude des constructions et des systèmes industriels représentent une part importante du programme.

Repère

Selon l'ONISEP, près de 8 bacheliers STI génie industriel sur 10 préparent un DUT ou un BTS ; moins d'1 sur 10 s'inscrit à l'université ; moins de 1 sur 10 va en école spécialisée ou en classe prépa.

Le bac STI arts appliqués

En 2011, le bac STI arts appliqués sera remplacé par un nouveau bac, le bac technologique STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués).

Ce nouveau cursus se veut plus polyvalent. Il vise à favoriser une poursuite d'études supérieures vers les BTS des différents domaines des arts appliqués (communication visuelle, design…) et vers les DMA (diplômes des métiers d'art).

Le bac STI arts appliqués représente 5 % des effectifs de toutes les spécialités STI.

Si vous êtes attiré par l'art et ses applications dans la mode, le design, les supports de communication, ce bac est fait pour vous. A travers cette formation, vous apprendrez à observer la manière dont sont conçus les objets ou les supports de communication. Vous étudierez les formes, textures, couleurs.

Le bac en poche, vous pourrez entreprendre des études menant aux métiers de designer d'objets, styliste, modéliste, illustrateur, infographiste, maquettiste… Vous pourrez travailler dans la publicité, l'architecture d'intérieur, la communication visuelle et audiovisuelle, etc.

Important : vous devez impérativement avoir suivi les EDD création design et culture design en seconde pour pouvoir entrer en 1re STI arts appliqués.

Le bac STG (sciences et technologies de gestion)

Il prépare à l'ensemble des activités tertiaires d'une entreprise ou d'une administration. Il vous est destiné si vous êtes intéressé par les techniques de communication et de gestion, l'organisation et le fonctionnement, la comptabilité et la finance ou encore les activités de commerce et mercatique.

L'expression écrite et orale, la maîtrise des langues étrangères sont des atouts indispensables.

Deux options vous sont proposées dès la première :

  • Communication : psychologie sociale, information, comportement des individus ;
  • Gestion : étude de l'entreprise et de son fonctionnement, système d'information et les bases de données, comptabilité.


Chacune se décline respectivement en 2 spécialités en terminale :
- communication et gestion des ressources humaines ;
- mercatique ;
- comptabilité et finance ;
- gestion des systèmes d'information.

D'une manière générale, les débouchés du bac STG sont les administrations, les banques, les PME-PMI, la grande distribution.

Repère

Selon l'ONISEP, plus de 5/10 des bacheliers STG préparent un DUT ou un BTS ; plus de 2 sur 10 s'inscrivent à l'université (en licence principalement) ; les autres intègrent une école post bac, des classes prépas, ou entrent dans la vie active.

Le bac STL (sciences et technologie de laboratoire)

En 2011, le bac STL  sera rénové et proposera 2 spécialités (contre 3 actuellement) : biotechnologies ; sciences physiques et chimiques en laboratoire.

Représentant 4,5 % des effectifs de la filière technologique, le bac STL est tourné vers les manipulations. Il permet aux élèves de se familiariser avec les produits et les procédés. Si les expériences en laboratoire et les disciplines scientifiques (mécanique, électricité, électronique) vous attirent, ce bac peut vous intéresser.

Il est conseillé d'avoir suivi en seconde l'EDD PCL (physique et chimie de laboratoire) ou BLP (biologie de laboratoire et paramédicale).

Le bac ST2S (sciences et technologie de la santé et du social)

Le bac ST2S offre une approche globale du fonctionnement des structures sanitaires et sociales (hôpitaux, crèches, maisons de retraite). Il nécessite de s'intéresser aux politiques publiques et à la protection sociale.

Les disciplines à l'honneur sont les sciences, en particulier la biologie, l'étude des maladies, le fonctionnement de l'être vivant. Ce bac vous intéressera si vous êtes curieux des autres et si vous avez envie de vous engager après le bac dans une formation d'aide-soignant, d'infirmier, d'assistant de service social, de diététicien, etc.

Vous pourrez également, par le biais d'un BTS, exercer dans des organismes de protection ou d'aide sociale (CAF, CPAM, CCAS…).

Il est impératif en seconde, de suivre les EDD BLP (biologie de laboratoire paramédicale) ou SMS (sciences médico-sociales) pour entrer en 1re ST2S.

Le bac STAV (sciences et technologie de l'agronomie et du vivant)

Le bac STAV s'appuie sur les évolutions du monde agricole : l'agriculture, les territoires et la société (biologie, écologie, agriculture et environnement), l'alimentaire (nutrition, alimentation, sécurité sanitaire et qualité des aliments), la gestion du vivant et des ressources.

Il se décline en 4 domaines d'approfondissement préparant à des poursuites d'études dans des domaines différents :

  • Production agricole (lait, viande, bovins, blé, etc.);
  • Aménagement et valorisation de l'espace ;
  • Service ;
  • Transformation des produits alimentaires.


Par ailleurs, 8 périodes de stages individuels et collectifs sont prévues durant la formation qui se déroule en lycée agricole.

Après 2 ans d'études post-bac, les débouchés se situent essentiellement dans les industries agro-alimentaires et dans l'environnement (traitement de l'eau…).

A noter : le bac STAV ne prépare pas au métier d'exploitant agricole, mais son obtention donne la capacité professionnelle agricole qui ouvre droit à des prêts pour l'installation.

Le bac hôtellerie

Le bac hôtellerie prépare aussi bien aux métiers de l'hôtellerie que de la restauration. Il est surtout axé sur la poursuite d'études en BTS, mais offre également de nombreux débouchés directs. A terme, il permet de devenir chef de partie puis chef de cuisine, maître d'hôtel ou assistant de directeur de restaurant.

Durant 3 ans, vous découvrirez, à travers les enseignements et les 8 semaines de stages, les produits et les méthodes culinaires, les techniques de commercialisation, de gestion et de communication. Vous serez polyvalent et pourrez travailler en cuisine, en salle ou en hôtel. Vous maîtriserez 2 langues étrangères dont l'anglais.

Les métiers de l'hôtellerie-restauration sont des métiers de contact. Il faut donc savoir être aimable et avoir une présentation soignée. De plus, il est important d'avoir une bonne résistance physique car la station debout est souvent prolongée et les horaires sont longs et décalés.

La formation exige l'achat d'une tenue professionnelle et d'une mallette de matériel.

Si les emplois se situent dans la cuisine, les restaurants et l'hébergement, on trouve également des débouchés dans l'armée et l'agro-alimentaire. Il est possible d'accéder à des postes à responsabilité dans la gestion hôtelière avec un niveau d'études bac + 4 ou 5.

L'accès au bac hôtellerie se fait dès la seconde spécifique dans un lycée hôtelier. Attention, l'entrée dans ce type de lycée peut faire l'objet d'une sélection sur dossier ou entretien.

Le bac TMD (techniques de la musique et de la danse)

Le bac TDM permet de poursuivre des études artistiques au conservatoire (après la réussite du concours) ou à l'université pour préparer une licence de musique, musicologie, arts du spectacle ou une licence pro en gestion, médiation culturelle...

Il offre des débouchés dans les domaines de l'enseignement (professeur, animateur...), du spectacle (musicien, danseur...) et de l'animation socio-culturelle.

Durant 3 ans, vous suivrez des enseignements généraux (français, langue étrangère, philo, histoire de l'art, maths et physique) et des enseignements technologiques (étude des principes physiques existant dans les instruments, le son, la dynamique de la danse...), sans oublier des cours de musique et de danse.

Le bac TMD s'adresse à des musiciens ou danseurs et est accessible à partir d'une seconde spécifique. Les élèves de cette filière sont également inscrits au conservatoire.

Aller à la page précédente
Page :123