Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Deux BEP maintenus à la rentrée 2010

Malgré la réforme de la voie professionnelle, le BEP carrières sanitaires et sociales et le BEP métiers de la restauration et de l’hôtellerie sont toujours proposés à la rentrée 2010.


Mise en place à partir de la rentrée 2009, la réforme de la voie professionnelle a vu progressivement disparaître les BEP au profit des bacs professionnels.

 

Alors qu’il fallait auparavant en général 4 ans, après la 3e, pour décrocher le bac pro (2 ans pour obtenir le CAP ou le BEP, puis 2 ans pour obtenir le bac pro), la réforme de la voie pro permet d’obtenir le bac pro en 3 ans après la 3e. Un diplôme intermédiaire (CAP ou BEP) est passé au cours de ce nouveau cursus.

 

Selon le ministère de l’Education nationale, ce glissement du BEP vers le bac pro « vise l'élévation du niveau de qualification des jeunes, leur insertion professionnelle, leur poursuite d'études dans l'enseignement supérieur et la réduction du nombre de sortants sans diplôme ».

 

Cependant, tous les BEP n’ont pas encore disparu. A la rentrée 2010, deux d’entre eux sont maintenus : le BEP carrières sanitaires et sociales et le BEP métiers de la restauration et de l’hôtellerie. Une demi-douzaine de BEP agricoles (« BEPA ») est également préservée.

 

Soixante-dix-sept établissements franciliens préparent au BEP carrières sanitaires et sociales et treize, au BEP métiers de la restauration et de l’hôtellerie. S’ils sont voués à disparaître, ces deux diplômes continueront à exister tant que des bacs pros correspondants ne seront pas créés.

 

Des discussions ministérielles sont en cours pour la création d’un bac pro « sanitaire » mais à ce jour, rien n’est encore décidé. D’autant que le BEP carrières sanitaires et sociales bénéficie d’une bonne reconnaissance professionnelle. Quant au BEP métiers de la restauration et de l’hôtellerie, il devrait être maintenu au moins jusqu’en 2012.