Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Bien choisir son école d'ingénieurs

Domaines : Formations, Bac + 5, Bac + 6 et plus
Décembre 2013
Voir le dossier complet

Intégrer une école d'ingénieurs après une classe prépa

Les écoles d'ingénieurs recrutant majoritairement après les classes préparatoires scientifiques sont les plus nombreuses. Au nombre de 150, elles recrutent 1 élève ingénieur sur 2. Les études durent 3 ans.

Les inscriptions sont communes à l'ensemble des principaux grands concours aux grandes écoles, à savoir Centrale-Supélec, Mines-Ponts, concours communs polytechniques, banque PT, école Polytechnique, e3a, Banque Agro-véto, G2E. Ces grands concours qui vous permettent d'accéder à l'ensemble des écoles d'ingénieurs post-bac cumulent un total d'environ 10 000 places.

Elles s'effectuent sur le site du service de concours écoles d'ingénieurs : www.scei-concours.fr. Ce portail incontournable vous informe sur les inscriptions (entre décembre et janvier) sur les règles générales d'admission, sur le calendrier des concours, vous renvoie vers les sites des écoles...

Les annales des concours et les rapports des jury sont en ligne sur le site des différents concours.

Les concours communs post prépa

La majorité des écoles d'ingénieurs recrutant post prépa se sont regroupées pour organiser leur concours en commun. Quelques écoles continuent de vous recruter sur des concours qui leur sont propres.

A l'issue des 2années de prépa, vous avez donc la possibilité de vous présenter à un grand nombre d'écoles d'ingénieurs via les concours suivants :

 

Le concours Centrale-Supélec

Ce concours très sélectif regroupe 9 écoles d'ingénieurs publiques généralistes, parmi les plus prestigieuses : Les 5 écoles Centrales Paris, Lyon, Lille, Marseille et Nantes, Supélec Gif-sur-Yvette, Rennes et Metz, SupOptique Orsay, Saint-Etienne et Palaiseau, ENSEA Cergy-Pontoise et ENSIIE Evry.

Ouvert à l'ensemble des maths spé, ce concours offre à plus chaque année à plus de 23 000 étudiants  un total d'environ 1 500  places, avec une majorité de places réservées aux prépas maths-physique/MP, suivis des PSI (physique-sciences de l'ingénieur) et des PC (physique-chimie). Les prépas PT (physique-technologie) et TSI (technologie-sciences de l'ingénieur) sont accueillis dans une moindre mesure.

D'autres écoles se servent de ce concours comme banque d'épreuves, ainsi, par exemple, les écoles du concours Mines -Ponts proposent les mêmes épreuves de TSI que ceux des écoles Centrales-Supélec. En revanche, les écoles du concours communs Centrale-Supélec n'ont pas d'épreuves propres pour recruter les étudiants des classes prépa PT (physique et technologie) ; elles utilisent donc pour cela la banque d'épreuves PT. 

 

Le concours Mines-Ponts

Tout aussi sélectif, le concours Mines -Ponts permet d'accéder aux 9 écoles d'ingénieurs publiques généralistes suivantes : Mines ParisTech, écoles des Mines Nancy et de Saint-Etienne, école des Ponts ParisTech, ENSTA Paristech, SupAero/ISAE Toulouse, Télécom ParisTech, Télécom Bretagne, et école Polytechnique (uniquement pour le recrutement des élèves issus de la filière TSI).

Très majoritairement ouvert aux élèves des classes prépas MP, ce concours vous offre chaque année  un total d'environ 1 000 places.

 

Le concours des écoles des mines

Le concours commun des écoles des mines est ouvert pour l'admission d’élèves en 1re année dans 5 écoles d'ingénieurs publiques :

- les Ecoles nationales supérieures des mines d’Albi, Alès, Douai, Nantes. Ces écoles dépendent du Ministère en charge de l’Industrie.

- l’Ecole nationale supérieure de techniques avancées Bretagne, (ENSTA Bretagne) qui forme des ingénieurs pour les industries de haute technologie (80% de l'effectif total) et des ingénieurs militaires IETA pour la Direction Générale de l’Armement (20%).

 

Création de l'Institut Mines-Télécom, établissement public dédié à l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation dans les domaines de l'ingénierie et du numérique.

Cet institut, créé en 2012 est composé de 9 grandes écoles d'ingénieurs et une grande école de management sous tutelle du ministre du redressement productif : Mines Albi, Mines Alès, Mines Douai, Mines Nantes, Mines ParisTech, Mines Saint Etienne, Télécom Bretagne, Télécom ParisTech, Télécom SudParis et Télécom École de Management, ainsi que de deux écoles filiales : Eurecom et Télécom Lille1. Il entretient des relations privilégiées avec deux partenaires stratégiques, Armines et Mines Nancy composante de l’Université de Lorraine. Enfin, 11 écoles « Ecoles Associées de l’Institut Mines-Télécom » complètent cet ensemble.

 

Les concours communs polytechniques (CCP)

Les concours communs polytechniques permettent d'accéder aux 34 écoles d'ingénieurs publiques suivantes : ENSMM Besançon, ENSEIRB Bordeaux, ENSCPB Bordeaux, ENSI Bourges, ENSIETA Brest, ENSI Caen, ENSCCF Clermont-Ferrand, ISIMA Clermont-Ferrand, PHELMA Grenoble, PAGORA Grenoble, ENSE3 Grenoble, ENSIMAG Grenoble, ESISAR Grenoble, ENSCL Lille, CPE Lyon, ENSCM Montpellier, ENSCMu Mulhouse, ENSEM Nancy, ENSG Nancy, ENSIC Nancy, ENSCP Paris, SUPMECA Paris-Toulon, ENSGTI Pau, ESMA Poitiers, ESIP Poitiers, ENSCR Rennes, ENSPS Strasbourg, ECPM Strasbourg, ENAC Toulouse, ENSEEIHT Toulouse, ENSIACET Toulouse, ISAE-ENSICA Toulouse, Supmeca Toulon, ENSIAME Valenciennes.

Les spécialités de ces écoles sont multiples parmi celles de la physique et de la chimie.

Avec plus de 3 500 places offertes au total, ces concours permettent de recruter des élèves ingénieurs sur les programmes des classes prépas MP, PC, PSI, TSI et PT;

En 2013, ces concours vous offrent les places suivantes : 1 229 en MP, 1 321 en PC, 916 en PSI, et 102 en TSI. Environ 200 places sont par ailleurs proposées en PT.

Bon à savoir
En dépit de leur nom, il ne faut surtout pas confondre ces concours avec ceux permettant d'intégrer l'école Polytechnique !

De nombreuses autres écoles d'ingénieurs utilisent également les épreuves de ces concours communs en banque de notes.

 

La banque PT

La banque nationale filière PT est un dispositif mis à disposition de toutes les écoles recrutant sur la filière des prépas PT (physique-technologie).
Elle a été mise en œuvre par les concours partenaires : concours commun Mines-Ponts, concours Centrale-Supélec, concours communs polytechniques, concours Ecole Polytechnique et concours commun Arts et métiers ParisTech, qui offre le plus grand nombre de places (550) et assure la gestion du concours....

En 2013, cette banque vous offre un total de 1 892 places à la centaine d’écoles partenaires.

 

Le concours e3a

Le concours e3a fédère 65 écoles d'ingénieurs publiques et privées en un seul et unique grand concours, rassemblant les concours partenaires suivants : ESTP, Arts et Métiers Paris Tech et Archimède (qui fédère plus de 30 écoles universitaires).

En Ile-de-France : ECE, EFREI, ENSAM, EPMI, ESCOM, ESIEA, ESIGETEL, ESME Sudria, ESTP, IFIPS, ISBS, ISEP, ISPG, ISTY, Polytech'Paris, ESILV.

Dans le Nord-Ouest : école Louis de BROGLIE, EIC, EME, ENIAA, ENI Val de Loire, ENSAM, ENSIBS Lorient, ENSIM, ESB, ESEO, ESIEA, ESIGELEC Rouen, ESITC Caen, IFSIC, ISEL, ISEN Brest, ISMANS, ISPA Polytech' Nantes, Polytech' Orléans, Polytech' Tours.

Dans le Nord-Est : EIPC, ENSAIT Roubaix, ENSAM Lille/Metz/Châlons en Champagne, ENSTIB, ESBS, ESIEC, ESIREM, ESSTIN, HEI, ISAT, ISEN Lille, LaSalle Beauvais, ISIFC, Polytech'Lille.

Dans le Sud-Est : ENSAM, ESIL Marseille, IFMA, ISEN Toulon, ISITV, ISTIL, ITECH, Polytech 'Clermont-Ferrand, Grenoble, Marseille, Montpellier, Nice et Savoie.

Dans le Sud-Ouest : ENSAM, ENSIL, ESTIA, 3iL, IdC.

Avec plus 10 000 candidats pour environ 3 000 places (dont un tiers aux MP) offertes, le concours e3a est l'un des plus importants.

Bon à savoir
Ce concours constitue également une banque de notes pour d'autres écoles.

 

Le concours de l'école Polytechnique

L'école Polytechnique, surnommée l'X (en raison de son insigne qui représente deux canons croisés) est une école généraliste parmi les plus prestigieuses de France. Elle organise chaque année un concours d'admission dans le cycle Polytechnicien (X, X-ESPCI, banque d'épreuves X, banque filière PT, concours Mines-Ponts… selon la filière de prépa suivie), celui-ci débouche sur le diplôme d'ingénieur de l'école Polytechnique et sur le diplôme de l'école Polytechnique.

Plus précisément, l’X utilise ses propres concours pour les filières MP, PC et PSI ; le concours Mines-Ponts pour la filière TSI ; et le concours Banque PT pour la filière PT.

En 2013, 510 places au total (dont 110 à des étudiants étrangers) vous sont proposés à ce concours.

Parmi les 400 places réservées aux étudiants français, 182 places vont aux MP, 140 aux PC, 47 aux PSI, 11 aux PT et 2 aux TSI.

Le concours Agro - véto A (concours communs A Bio – A ENV – A PC Bio – Polytech A Bio recrutant sur la banque Agro - vet, filière BCPST)

Permettant notamment d'intégrer une trentaine d'écoles d'ingénieurs publiques en agronomie, agro-alimentaire, eaux et forêts et biotechnologie, le concours Agro - véto A s'adresse aux élèves de la prépa BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre).

La banque Agro-véto est utilisée entre autres pour les concours communs A Bio (Agrocampus Ouest, AgroParisTech, Agrosup Dijon, ENITAB, ENITAC, ENITIAA, ENSAIA, ENSAT, Montpellier SupAgro, ENSTIB), A PC Bio (ENSCL, ENSCM, ENSCP, ESPCI – ParisTech, ENSCBP) et Polytech A Bio - ex concours Archimède (ESBS, ESIL, ESIX Normandie, ESMISAB, ENSTBB, ISBS, ISIFC, Réseau Polytech : Clermont Ferrand, Grenoble, Lille, Montpellier, Nice, Paris, Tours).

En 2013, plus de 1 000 places au total (dont 25 % pour AgroParis Tech) sont offertes à ces 3 concours communs.

De son côté, le concours A TB ENSA-ENITA s'adresse aux prépas TB et recrute pour une dizaine d'écoles d'ingénieurs en agronomie (Agro Campus Ouest, Agro ParisTech Agro Sup Dijon, ENITAB, ENITAC, ENITIAA, ENSAIA, ENSAT, Montpellier Sup Agro). Il leur propose une trentaine de places. Un concours A TB Polytech Bio (ex Archimède) est également organisé.

Les inscriptions se font sur le site suivant : http://www.concours-agro-veto.net.

 

Le concours G2E

Ce concours G2E (géologie, eau et environnement) s’adresse exclusivement aux étudiants issus des classes préparatoires BCPST (biologie, chimie, physique, ciences de la Terre). Il leur permet l'accès à 13 écoles d'ingénieurs publiques spécialisées : ENGEES Strasbourg, ENSG Nancy, ENSIL Limoges, ENSEGID Bordeaux, ENTPE Vaulx-en-Velin, EOST Strasbourg, ENSIP Poitiers, Polytech'Orléans, Polytech'Paris-UPCM, Polytech'Grenoble, Polytech'Montpellier, Polytech'Nice et Polytech'Tours.

En 2013, le concours G2E offre 179 places aux élèves de prépa BCPST.

 

Le concours commun TPE (travaux publics de l'Etat)

Ce concours permet l'accès à 5 écoles formant des ingénieurs de la fonction publique d'Etat : ENTPE Lyon (BTP), ENTM Lyon (travaux maritimes), ENSTIMD Douai (mines), ENM Toulouse (météorologie), ENSG Marne-la- Vallée (sciences géographiques).

Le recrutement s’effectue dans les 5 filières de prépa : MP, PC et PSI, TSI,et BCPST.

Seule l'ENTPE recrute dans les filières TSI et BCPST. Les candidats issus de la filière TSI doivent passer les épreuves de la banque filière TSI organisées par le service des concours communs Polytechniques. De leurs côtés, les candidats de la filière BCPST, désireux d'intégrer l'ENTPE, doivent passer les épreuves de la banque filière BCPST organisées par le concours G2E (géologie, eau et environnement).

A noter : L'EIVP Paris (génie urbain)utilise également ce concours, en banque de notes.

La majorité des places du concours TPE (environ 170) vont à l'ENTPE.

 

Le concours Polytech (ex Archimède)

"Caché" à l'intérieur de la de la grande banque d'épreuves e3a, le concours Polytech (ex Archimède) permet d'intégrer 34 écoles d'ingénieurs des universités : ENSC Bordeaux, ENSIBS, ENSIM Le Mans, ENSTBB Bordeaux, ESBS Strasbourg, ESIR, ESIReims (ex-ESIEC), ESIREM, ESIROI Saint-Denis de la Réunion, ESIX Normandie (ex EIC et ENIAA), ESMISAB Brest, ESSTIN Nancy, ISAT Nevers, ISBS Créteil, ISEL Le Havre, ISIFC Besançon, ISIS Castres, ISITV Toulon, ISTIA Angers, ISTY Vélizy, Polytech Annecy-Chambéry, Polytech Clermont-Ferrand, Polytech Grenoble, Polytech Lille, Polytech Lyon, Polytech Marseille, Polytech Montpellier, Polytech Nantes, Polytech Nice-Sophia, Polytech Orléans, Polytech Paris-Sud, Polytech Paris-UPMC, Polytech Tours (Réseau Polytech), Sup Galilée.

Représentant à lui seul près de 20 % de l'ensemble du dispositif de formation d'ingénieurs en France, le groupe Polytech (ex Archimède) est non seulement partie prenante et active dans le concours e3a (filières MP, PC, PSI), mais aussi dans la banque PT.

Il assure par ailleurs le lien avec les concours Agro-Véto et G2E pour les filières BCPST.

En 2013, ce concours offre au total plus de  1 500 places aux prépas MP, PC, PSI (concours e3a), aux prépas PT (banque PT) et aux BCPST (concours G2E).

 

Le concours FESIC prépa

Le concours FESIC prépa concerne 13 écoles d'ingénieurs privées de la FESIC, membres de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) : ECAM Lyon, ECAM Rennes-Louis de Broglie, ECAM Strasbourg-Europe, EPMI Cergy-Pontoise,ESAIP Angers et Grasse, ESCOM Compiègne, ESEO Angers, HEI Lille, ISEN Brest, ISEN Lille, ISEN Toulon, ISEP Paris, LASALLE Beauvais (géologie).

Ce concours recrute des prépas MP PC PSI principalement via le concours e3a, et des prépas PT via la banque filière PT.

En 2013, ce concours vous offre un total de 522 places.

Aller à la page précédente
Page :123456
Aller à la page suivante